Publié par Christian Larnet le 21 mars 2019
Mike Pompeo et Benjamin Netanyahou hier dans la capitale juive Jérusalem (photo credit: Kobi Gideon (GPO)

Le tweet que le président Trump vient de publier dit ceci :

Après 52 ans, il est temps que les États-Unis reconnaissent pleinement la souveraineté d’Israël sur le plateau du Golan, qui revêt une importance stratégique et sécuritaire cruciale pour l’État d’Israël et la stabilité régionale !

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

En quelques minutes, le tweet est déjà à 19 000 « Like », 4 000 commentaires et 5 400 retweets.

L’annonce a été faite quelques jours avant que le Premier ministre Benjamin Netanyahu rencontre Donald Trump à la Maison-Blanche, et pendant la visite du secrétaire d’Etat Mike Pompeo. Elle fait suite à la visite du plateau du Golan par le sénateur américain Lindsey Graham, le Premier ministre israélien, et l’ambassadeur des États-Unis en Israël David Friedman.

Comme pour Jérusalem, qui ne fait que confirmer la réalité et détruire un mensonge vieux de plusieurs décennies, Trump a confirmé la réalité que tous connaissent : jamais Israël ne renoncera au Golan qu’il a conquis lors d’une guerre défensive.

Réponse de Netanyahou à Trump, il y a quelques minutes : « vous venez d’écrire l’Histoire »

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz