Publié par Magali Marc le 22 mars 2019

Le recteur de l’oratoire Saint-Joseph, le père Claude Grou a été attaqué en pleine messe par un individu armé d’un long couteau, vendredi matin, à Montréal. La police de Montréal s’est empressé d’écarter l’hypothèse d’un acte terroriste.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Les images de l’attaque ont été diffusées en direct sur le web puisque toutes les messes du matin à l’oratoire sont retransmises par le site Sel et Lumière.
L’Oratoire Saint-Joseph est un lieu fréquenté par de nombreux touristes et pèlerins.

Le père Claude Grou, qui s’apprêtait à lire l’Évangile, a été poignardé à deux reprises; une fois au thorax et une autre dans le flanc. Aux dernières nouvelles sa vie n’est pas en danger. Il était conscient lorsqu’il a été transporté dans un centre de traumatologie par les services d’urgence.

L’attaque survenue vers 8 h 40 a semé la panique parmi la cinquantaine de fidèles présents à la messe. Environ 10 minutes après le début de la célébration, on aperçoit un homme portant une casquette et marchant la tête basse se diriger tout droit vers le recteur de l’oratoire avant de l’attaquer à l’arme blanche.

Le suspect, un homme blanc de haute stature forte avait déjà été maîtrisé et était détenu par le service de sécurité de l’Oratoire lorsque les policiers se sont présentés sur place.

L’agresseur n’a rien dit et la police n’a révélé ni son identité ni ses motifs pour avoir tenter de tuer le Père Grou.

La porte-parole du Service de Police de la Ville de Montréal (SPVM) , Mme Caroline Chèvrefils, a déclaré, sans épiloguer sur les motivations de l’agresseur, que l’acte n’était pas de nature terroriste.
Selon un reportage de TVA Nouvelles, la police croit que l’agresseur est un malade mental.

Sur la photo de l’arrestation, on voit que l’agresseur (décrit dans les médias anglophones comme étant un «Caucasian») a une barbe et pas de moustache.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Source:45e nord.ca

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz