Publié par Christian Larnet le 23 mars 2019

Un article publié dans le Washington Examiner (1) m’a fait exploser la tête. Il commence ainsi :

L’agence gouvernementale chargée de surveiller l’immigration et les passeports au Royaume-Uni a refusé l’asile à un Iranien converti à la chrétienté, expliquant que son verdict est basé sur son évaluation que le « christianisme n’est pas une religion pacifique ».

La décision du Ministère de l’Intérieur met la vie du ressortissant iranien en grand danger, l’apostasie étant passible de mort en République islamique d’Iran.

La suite est encore plus épouvantable

« Pacifique » est un terme incompatible avec les thèmes violents et la rhétorique qui apparaissent dans la Bible

L’affirmation du demandeur selon laquelle il s’est converti au christianisme parce qu’il s’agit d’une religion « pacifique », par opposition à l’islam, est « incompatible » avec les thèmes violents et la rhétorique qui apparaissent dans la Bible, ont déclaré les responsables britanniques au demandeur d’asile.

Le Lévitique, l’Exode, Matthieu et l’Apocalypse sont « remplis d’images de vengeance, de destruction, de mort et de violence », explique le Home Office dans sa lettre de rejet, ajoutant que le Lévitique dit spécifiquement : « Vous poursuivrez vos ennemis, et ils tomberont par le glaive devant vous ».

La lettre ajoute :

« Ces exemples sont incompatibles avec votre affirmation selon laquelle vous vous êtes converti au christianisme après avoir découvert qu’il s’agit d’une religion « pacifique », par opposition à l’Islam qui contient violence, rage et vengeance ».

L’agence de l’immigration du Royaume-Uni a tendance à « proposer toutes les raisons possibles pour refuser l’asile », explique The Independent. « Le ministère de l’Intérieur est connu pour trouver une raison de refuser l’asile et cela ressemble à un exemple particulièrement créatif, mais pas nécessairement à une vague systémique de sentiment anti-chrétien dans le département. »

Ce que j’essaie de dire, ajoute Becket Adams en conclusion de son article, est que « si vous êtes un chrétien vivant au Royaume-Uni, c’est peut-être le moment idéal d’émigrer vers le pays des hommes libres et des braves.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

  1. Washington Examiner

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz