FLASH
[13:47] Le fils de Joe Biden par qui le scandale de corruption est arrivé a envoyé un email au propriétaire du magasin pour récupérer son ordinateur  |  Rapport : Des milliers de garçons sont enchaînés, torturés et maltraités dans les écoles islamiques du Soudan  |  L’acteur Jeff Bridges révèle son diagnostic de lymphome  |  Ghislaine Maxwell, la rabatteuse de Jeffrey Ebstein, a perdu : sa déposition « extrêmement personnelle » de 418 pages sera rendue publique  |  Égypte : Un cabinet a légalisé 100 églises fonctionnant sans permis, pour un total de 1 738 depuis 2017  |  Le premier avion de ligne d’Etihad Airways (UAE) atterrit en Israël – BDS a perdu la partie, définitivement (mais il ne le sait pas encore)  |  L’OPEP+ s’inquiète de la faiblesse de la demande de pétrole  |  La Grèce finalise le plan de construction d’un mur à la frontière avec la Turquie  |  Les plans de construction israéliens en Judée Samarie irritent l’Europe (message à l’Europe : Israël s’en contrefiche)  |  3 employés de l’aéroport de Beyrouth détenus pour trafic de personnes vers l’Espagne  |  Un terroriste palestinien d’une ville arabe du nord d’Israël a lancé des appels à la violence pendant une manifestation pour le Jihad islamique  |  Ca commence : Après les belles paroles contre « l’islamisme » (en fait l’islam), les actes de trahison : garde à vue levée pour le président de l’ONG Ummah Charity  |  Saeb Erekat est toujours en vie, nos espoirs nous ont trompé avec une info non confirmée – nous présentons nos excuses à nos lecteurs  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Alain Rubin le 25 mars 2019

Le 22 mars 2019

A l’attention de Mme Najat Vallaud Belkacem

Objet : y a t’il de bonnes représailles ?

Madame le ministre,

J’ai lu, il y a quelques jours, votre court commentaire faisant suite à la tuerie de Christchurch.

En quelques mots, rapides, trop rapides je pense, vous exprimez votre dégoût et affirmez quels sont selon vous les responsables de ces meurtres de masse : « l’islamophobie » et ceux qui la propagent.

En objet, je vous posais la question : y a t’il de bonnes représailles ?

Je veux, pour ma part, affirmer que non. J’ai vous ai posé cette question, parce que, si moi même je dénonce avec force cette tuerie, si je partage la décision des Juifs de Nouvelle Zélande affirmant leur pleine solidarité avec les 49 personnes musulmanes assassinées à Christchurch, je ne peux ni approuver votre affirmation lapidaire, ni comme vous le faîtes, discourir comme si il ne s’était rien produit aux Philippines deux ou trois jours plus tard, ni comme s’il ne se produisait rien, chaque semaine, au Nigeria.

Vous accusez « l’islamophobie », cause, selon vous, de cette terrible tuerie.

Comme Madame Ancelin, comme Monsieur Plenel, la courte expression de votre dégoût traque une cause et une seule. Surtout, -ce qui ne manquera pas de surprendre et m’a plus que surpris-, ce dégoût que vous affichez n’est pas allé jusqu’à dénoncer la bombe qui, le dimanche suivant le massacre de Christchurch, a tué 19 personnes, hommes, femmes, enfants, et blessé grièvement plusieurs dizaines d’autres personnes, des fidèles chrétiens réunis pour l’office, dans une église des Philippines.

Tuer des Philippins chrétiens, parce que chrétiens, ne vous donne pas la nausée ?

Depuis, vous n’avez pas repris la parole.

C’est pourquoi, madame le ministre, je veux vous demander : s’il y a un bon fanatisme et de légitimes représailles contre des femmes et des enfants réunis pour prier?

Certains viennent de répondre à cette question, et pour eux, c’est oui.

Depuis la tuerie de Christchurch, comme s’il ne se passait rien au Nigeria, comme s’il ne s’était rien passé aux Philippines, le tyran Erdogan et ses pistoleros menacent publiquement de mort, Australiens et Néo-zélandais, du fait de l’acte du tueur venu à Christchurch.

Ils menacent chaque Australien, chaque Néo-zélandais, qui aurait une opinion défavorable de la religion musulmane et oserait exprimer cette opinion : il leur arriverait ce qui serait arrivé -a dit le tyran- aux combattants britanniques affrontant les militaires ottomans dans les Balkans pendant le premier conflit mondial ; il se retrouverait entre quatre planches ou coupé en petits morceaux par une bombe légitiment indignée et vengeresse.

Madame le ministre, je veux vous répéter ma question, parce que depuis la prise de parole du despote Erdogan, on ne vous a pas du tout entendue.

Est-ce un acquiescement ou n’étiez vous pas informée des menaces d’Erdogan?

Madame le ministre, persuadé que vous aurez à cœur de lever ce qui ne peut être qu’un malentendu, je vous prie de bien vouloir agréer l’expression de mes plus cordiales et respectueuses salutations.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Alain Rubin pour Dreuz.info.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz