Quantcast
FLASH
[20/08/2019] Jeffrey #Epstein aurait fait son testament deux jours avant de mourir  |  [19/08/2019] Après l’Argentine, le Paraguay vient de désigner le Hezbollah comme organisation terroriste internationale  |  [18/08/2019] Jack Letts, le ressortissant canado-britannique qui a fui le Royaume-Uni pour rejoindre ISIS, a été dépouillé de sa citoyenneté britannique  |  Hong Kong: 1,7 million de personnes ont participé à la dernière manifestation anti-communiste  |  Étrange silence des médias et groupes LGBT sur cette info: “La police de l’Autorité palestinienne poursuivra les responsables du groupe LGBTQ qui veulent faire une parade et veillera à ce qu’ils soient traduits en justice »  |  Afghanistan : 62 personnes ont été tuées et 180 autres blessées après qu’un terroriste se soit fait explosé dans un mariage à Kaboul  |  Les intercepteurs du Dôme de Fer ont contré des roquettes lancées depuis #Gaza ce soir sur #Israël. En riposte 5 terroristes sont morts  |  Explosion dans la bande nord de Gaza alors que des hélicoptères de Tsahal attaquent des cibles terroristes  |  [16/08/2019] 3 roquettes viennent d’être tirées depuis #Gaza en direction d’#Israël. Heureusement interceptées par le système aérien de défense du Dôme de Fer  |  Les services secrets confirment qu’ils enquêtent activement sur les menaces de « personne et véhicule suspects près de l’ambassade d’Israël de washington »  |  Les députés arabes Démocrates Ilhan Omar et Rachida Tlaib luttent pour la destruction d’Israël, et elles ne comprennent pas pourquoi elles sont interdites d’entrer en #Israël !  |  [15/08/2019] 1 policier poignardé et grièvement blessé par un terroriste musulman près du Mont du Temple. 2 terroristes musulmans abattus. 1 garde islamique du Waqf a reçu une balle dans la jambe alors qu’il tentait d’aider les terroristes à fuir  |  L’autopsie a trouvé des os brisés dans le cou de Jeffrey #Epstein, approfondissant les questions autour de sa mort (Washington Post)  |  [14/08/2019] Dernière minute : 2 gardes auraient falsifié des registres pour dissimuler des erreurs de vérification des cellules dans les heures où Jeffrey #Epstein s’est apparemment suicidé  |  [13/08/2019] #Facebook a recueilli les données audio de conversations vocales de certains utilisateurs et les a envoyées à des entrepreneurs tiers pour qu’ils les transcrivent  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 25 mars 2019

Source : Leparisien

Les cartes délivrées sont souvent détournées de leur usage par des conducteurs valides. Un phénomène massif qui porte préjudice aux personnes à mobilité réduite qui ne peuvent plus accéder aux places réservées.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Michèle est désolée. Seule au volant de sa Mercedes, cette automobiliste parisienne vient de se faire pincer par la police. Son infraction ? Usage indu d’une carte de stationnement pour personnes handicapées. « Je viens d’accompagner ma mère âgée à un rendez-vous… Je ne savais pas que je devais enlever la carte de mon pare-brise », se défend-elle, garée le long de la place du Châtelet (Paris, Ier). Des explications qui ne convainquent guère les agents de la préfecture de police, mobilisés sur cette opération dans le cadre de la Semaine nationale des personnes handicapées physiques. Les policiers lui confisquent la carte et dressent un procès-verbal, qui sera transmis au tribunal de police. Michèle risque gros : une contravention de 5e classe, sanctionnée par une amende pouvant aller jusqu’à 1 500 € !

À quelques mètres, Annie, une retraitée, a les larmes aux yeux. « Je me rends à un enterrement ce matin, dit-elle au volant de sa Citröen C1. Cette carte appartenait à ma mère… Je ne l’utilise que de temps en temps. » « Mais ce n’est pas une raison madame ! lui répond Franck Léger, de l’association de sensibilisation au handicap Odaas, depuis son fauteuil roulant. Vous n’avez pas le droit d’utiliser cette carte. En faisant ça, vous prenez les places des personnes handicapées ».

38 000 titres en circulation à Paris pour 4 500 places handicapés

Le bilan de la matinée montre qu’Annie et Michèle sont loin d’être des cas isolés. Sur 62 véhicules contrôlés arborant une carte, cinq infractions ont été constatées pour usage indu, dix copies de cartes ont été saisies et six PV ont été dressés pour stationnement sur emplacement handicapé (135 € d’amende). Des chiffres qui en disent long sur le caractère massif de la fraude.

Dans la capitale, 38 000 cartes sont en circulation, pour un parc de 4 500 places de stationnement gratuit réservées aux personnes à mobilité réduite. Alors que le coût du parking a fortement augmenté à Paris et ailleurs, les titres délivrés sur justificatif médical sont souvent utilisés abusivement par des conducteurs valides. « Beaucoup de personnes empruntent la carte d’un proche ou d’un voisin », confirme Franck Léger.

« La règle est pourtant simple : la carte ne peut être utilisée qu’en présence du titulaire, souligne la commissaire de police Ingrid Peyratout. Il y a bien sûr une tolérance quand un conducteur vient chercher ou déposer la personne handicapée. Mais si celle-ci n’est pas dans le véhicule quand on roule, il faut enlever la carte du pare-brise ».

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Des fausses cartes pour 300 € sur Internet

Autre fléau : les fausses cartes, scannées ou photocopiées, sont nombreuses. « On peut en trouver pour 300 € sur Internet ou aux Puces », s’alarme Franck Léger. « Heureusement, ce phénomène a tendance à disparaître, grâce au remplacement progressif des anciennes cartes européennes de stationnement par les nouvelles cartes mobilité inclusion (CMI) », explique François Rohon, de la Maison départementale des personnes handicapées de Paris(MDPH 75), qui instruit les demandes.

Ces nouveaux documents, délivrés depuis 2017, sont dotés d’un code numérique qui permet aux policiers et aux gendarmes de savoir immédiatement si la carte est volée ou désactivée. Les ayants droit ont jusqu’à 2026 pour changer leur carte. 15 000 sur 38 000 ont déjà franchi le pas à Paris. Mais en attendant cette échéance, deux types de documents coexistent, semant la confusion et favorisant les abus.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz