Quantcast
FLASH
[10/12/2019] La Finlande inaugurera la plus jeune Premier ministre du monde, Sanna Marin, 34 ans  |  Les Américains soupçonnent l’#Iran d’être à l’origine des attaques à la roquette contre des bases irakiennes accueillant des forces américaines près de l’aéroport international de Bagdad  |  [08/12/2019] Les autorités saoudiennes enquêtent pour savoir si le terroriste de #Pensacola s’est radicalisé lors d’une visite dans le royaume l’année dernière, selon deux responsables saoudiens  |  #Pensacola. Le FBI détient 10 Saoudiens après l’attaque, et en recherche d’autres qui ont participé avec le terroriste à une fête pour regarder des vidéos de tueries de masse  |  Les avions à réaction de l’armée de l’air israélienne ont frappé un camp terroriste de #Hamas, des entrepôts d’armes, des bureaux et des postes de sécurité à #Gaza  |  [07/12/2019] A 20h54 heure locale, 3 roquettes ont été tirées depuis #Gaza sur #Israël, 2 interceptées. Ni @Reuters, @AFP n’en parlent  |  [06/12/2019] En raison d’une aggravation des menaces de l’#Iran, #Israël a testé avec succès des tirs de missile capable de porter une tête nucléaire  |  [04/12/2019] Fatigué des blabla, #Trump annule la dernière conférence de l’Otan et rentre à Washington  |  [30/11/2019] Le terroriste du #LondonBridge était un proche de l’infâme prédicateur islamiste Anjem Choudary  |  La Bolivie rétablit ses liens diplomatiques avec #Israël  |  Près de 3 000 faux permis de conduire américains envoyés par la Chine ont été interceptés par la douane américaine  |  Le terroriste islamiste du pont de Londres avait demandé de l’aide pour être déradicalisé, selon son avocat  |  [29/11/2019] Alerte rouge: tir de roquettes à l’instant dans le sud d’#Israël  |  Evacuation de la #garedunord de Paris après la découverte d’un engin explosif dans un sac  |  Les talibans disent qu’ils sont prêts à reprendre les pourparlers de paix après la visite impromptue de #Trump pour thanksgiving  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Christian Larnet le 28 mars 2019

Hilarant : HEMA, la chaîne de supermarchés néerlandais, a fait imprimer une affiche pour remercier un activiste qui a provoqué sans le vouloir une flambée de vente de vin israélien.

A la suite d’un appel au boycott, un activiste anti-israélien a déclenché une folie de soutien à Israël dont peu s’imaginaient de l’ampleur, et le vin vendu chez HEMA qu’il avait dénoncé a été dévalisé en quelques heures, au point que la chaîne a fait imprimer des affiches pour le remercier !

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

En tant que partisane du boycott d’Israël, Mieke Zagt n’avait aucune intention de participer à la vente d’un vin israélien lorsqu’elle a posté sur Twitter une photo du vin en vente dans la chaîne de supermarchés hollandaise Hema.

Mais son tweet, destiné à protester contre la vente, a incité les partisans d’Israël à organiser une réaction sur les médias sociaux qui a tellement bien réussi que les vins israéliens se sont vendus dans les magasins Hema et la campagne est devenue le thème numéro 1 mardi sur le Twitter néerlandais.

Le coup d’envoi de la campagne #tipvanMieke a été un tweet que Zagt, un universitaire et contributeur au blog extrémiste Electronic Intifada a partagé à moins de 1 300 personnes sur Twitter, lundi après-midi.

« Hé, Hema, tu vends du vin Efrat des collines de Judée [comme] s’il était fait en Israël. Est-ce possible ?

Efrat et les collines de Judée se trouvent sur des terres palestiniennes occupées. Efrat est une colonie israélienne illégale. Pouvez-vous vérifier l’origine ? #hema #notAgainAye !??? » Zagt a écrit, en joignant une photo des bouteilles en question.

En réalité, mais c’est un détail, la marque d’Efrat est l’une des plus anciennes d’Israël et se trouve à Tsora, une ville située à l’intérieur de la ligne d’armistice de 1949 d’Israël. Malgré son nom, le vin n’est pas issu d’un territoire contesté.

Le tweet de Zagt s’est terminé par un peu plus qu’une leçon de géographie…

  • Gideon van der Sluis, un consultant d’affaires israélien d’origine néerlandaise, et plusieurs autres défenseurs pro-israéliens ont commencé à croiser le fer sur Twitter avec des utilisateurs partageant les mêmes idées que Zagt, l’étiquetant avec un hashtag qui signifie « TipFromMieke » [#ConseildeMieke].
  • En moins de 24 heures, il est devenu le hashtag le plus cité sur Twitter néerlandais, avec des gens de tout le pays qui l’utilisaient avec des photos de bouteilles de vin Efrat qu’ils venaient d’acheter.
  • En quelques heures, les vins rouges et blancs d’Efrat ont été dévalisés sur la boutique en ligne d’Hema – une immense chaîne de 525 magasins aux Pays-Bas.

Les efforts de Van Der Sluis ont été rejoints par ceux de Hidde J. van Koningsveld, qui dirige le groupe pro-Israël CiJo.

Mais la campagne sur Twitter a atteint bien au-delà des usual suspects de la communauté juive néerlandaise d’environ 40.000 personnes.

  • Menno de Bruyne, un stratège en chef du Reformed Political Party, a demandé à un collègue d’afficher une photo de lui à son bureau avec trois bouteilles de vin Efrat.
  • Sjoukje Dijkstra, journaliste d’Utrecht, a écrit sur Twitter : « Merci pour le tuyau ! Je vais directement à Hema ! »
  • Henk Bakboord, danseur et activiste de la Jimmy Nelson Foundation qui a documenté les cultures indigènes, a également remercié Zagt avec sarcasme, ajoutant que le magasin Hema du quartier Oostpoort d’Amsterdam a toujours des vins Efrat « mais ils se vendent vite ».
  • Puis Hema a commencé à vendre le vin israélien encore plus vite après que Christians for Israel, un groupe international dont le siège social est juste à l’extérieur d’Amsterdam, a publié un article sur son site web et sur sa page Facebook encourageant ses milliers de lecteurs et supporters à acheter des vins Efrat.

Yanki Jacobs, un rabbin d’Amsterdam qui dirige l’organisation juive Chabad sur le campus, s’est dit « ravi » de la tournure de la campagne.

« C’est un plaisir de voir, quelques jours seulement après Pourim, quelque chose de mauvais se transformer en quelque chose de bon », a-t-il déclaré au site internet Jewish Telegraphic Agency (JTA).

Mieke Zagt, semble-t-il, avait une vision différente de toute cette affaire.

Sur Twitter, elle semblait suggérer que les gens qui se sont moqué du très mauvais Karma qui l’a atteinte se livraient à « l’intimidation et à la diffamation ». Ses chahuteurs, a-t-elle ajouté, « montrent leur vraie nature de Twitter », qu’elle a qualifiée de « très troublante ». Pauvrette….

Hema a refusé de dire combien de bouteilles ont été vendues, citant sa politique. Mais la chaîne a reconnu que beaucoup de ses succursales ainsi que sa boutique en ligne sont à court de vin Efrat.

Esther Voet, rédactrice en chef de l’hebdomadaire juif néerlandais NIW, a déclaré avoir trouvé l’histoire amusante.

« C’est hilarant », a-t-elle dit à JTA. « Tout le monde a commencé à acheter du vin israélien. »

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, suivez notre fil Twitter, puis retweetez-nous. C’est ainsi que les idées que vous défendez circulerons !

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz