Quantcast
FLASH
[10/12/2019] La Finlande inaugurera la plus jeune Premier ministre du monde, Sanna Marin, 34 ans  |  Les Américains soupçonnent l’#Iran d’être à l’origine des attaques à la roquette contre des bases irakiennes accueillant des forces américaines près de l’aéroport international de Bagdad  |  [08/12/2019] Les autorités saoudiennes enquêtent pour savoir si le terroriste de #Pensacola s’est radicalisé lors d’une visite dans le royaume l’année dernière, selon deux responsables saoudiens  |  #Pensacola. Le FBI détient 10 Saoudiens après l’attaque, et en recherche d’autres qui ont participé avec le terroriste à une fête pour regarder des vidéos de tueries de masse  |  Les avions à réaction de l’armée de l’air israélienne ont frappé un camp terroriste de #Hamas, des entrepôts d’armes, des bureaux et des postes de sécurité à #Gaza  |  [07/12/2019] A 20h54 heure locale, 3 roquettes ont été tirées depuis #Gaza sur #Israël, 2 interceptées. Ni @Reuters, @AFP n’en parlent  |  [06/12/2019] En raison d’une aggravation des menaces de l’#Iran, #Israël a testé avec succès des tirs de missile capable de porter une tête nucléaire  |  [04/12/2019] Fatigué des blabla, #Trump annule la dernière conférence de l’Otan et rentre à Washington  |  [30/11/2019] Le terroriste du #LondonBridge était un proche de l’infâme prédicateur islamiste Anjem Choudary  |  La Bolivie rétablit ses liens diplomatiques avec #Israël  |  Près de 3 000 faux permis de conduire américains envoyés par la Chine ont été interceptés par la douane américaine  |  Le terroriste islamiste du pont de Londres avait demandé de l’aide pour être déradicalisé, selon son avocat  |  [29/11/2019] Alerte rouge: tir de roquettes à l’instant dans le sud d’#Israël  |  Evacuation de la #garedunord de Paris après la découverte d’un engin explosif dans un sac  |  Les talibans disent qu’ils sont prêts à reprendre les pourparlers de paix après la visite impromptue de #Trump pour thanksgiving  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 29 mars 2019

Les grands médias d’information américains tentent de se raccrocher aux branches pour ralentir leur chute. Mais cela va être très difficile.

Ils ont menti sans cesse pendant près de trois ans (depuis, en fait, que Trump a eu des chances de gagner en 2016). Ils ont mené la campagne de désinformation, de propagande mensongère et de salissure la plus infecte de leur histoire. Ils ont accusé Donald Trump de trahison, un crime qui, aux Etats-Unis, non seulement conduit à la destitution mais à la peine de mort. Ils ont utilisé pour couvrir Trump de fange les gens les plus sordides et les plus infects, dont une actrice pornographique en fin de carrière et un avocat crapuleux qui est maintenant en prison (Michael Avenatti). Ils ont utilisé comme commentateurs des crapules ignobles venues en ligne directe de l’administration Obama, en tête desquelles John Brennan, ancien communiste propulsé par Barack Hussein Obama à la tête de la CIA, et James Clapper, un homme frelaté propulsé par le même Barack Hussein Obama chef du renseignement, et l’un et l’autre ont dit “de sources sûres” que Trump était un agent de Moscou. Ils ont été accompagnés dans leur dérive sordide de politiciens Démocrates transformes en gauchistes fanatiques qui ont non seulement contribué à la désinformation et à la propagande mensongère, mais ont incité à la violence contre les Républicains et les gens travaillant pour Donald Trump, ce qui a conduit à des agressions.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

CNN, MSNBC, le New York Times, le Washington Post tentent de lire Mueller entre les lignes, suggèrent que le rapport remis par Mueller n’est pas complet, et qu’il reste des zones d’ombre, des doutes. Il est très tard pour eux, sans doute trop tard, ils ont perdu la confiance de millions d’Américains qui discernent qu’ils n’informent plus du tout.

Nancy Pelosi et Chuck Schumer s’efforcent de freiner les ardeurs des Démocrates les plus répugnants, Adam Schiff, Maxine Waters, Alexandria Ocasio Cortez, Rashida Tlaib, Ilhan Omar, Hakeem Jeffries (liste non exhaustive). Ils feront tout désormais pour qu’une procédure d’empêchement qui enfoncerait les Démocrates bien davantage dans les circonstances actuelles ne soit pas déclenchée : ils auront du mal. Ils vont dire eux aussi, comme les grands médias américains, que le rapport remis par Mueller n’est pas complet, et qu’il reste des zones d’ombre et des doutes. Ils garderont une large part de leurs électeurs. Mais ils ne pourront sans doute pas redresser pleinement la barre et faire apparaître le parti Démocrate comme un parti honorable avant l’échéance de 2020. Et les candidats à la candidature en lice pour être le candidat Démocrate à la présidence sont tous plus crétins, minables et délirants les uns que les autres.

Ce qui serait indispensable pour que l’état de droit américain retrouve son fonctionnement normal serait que tout soit mis au jour de ce qui a été un complot contre Trump aux allures de coup d’Etat.

Sont impliqués les dirigeants du FBI, de la CIA et du renseignement national à la fin de la présidence Obama, mais aussi des gens faisant partie du cabinet présidentiel d’Obama, du Ministère de la justice et du Ministère des affaires étrangères sous la présidence d’Obama, sans aucun doute Barack Hussein Obama lui-même. Quand j’avais décrit ce dernier comme un gangster crapuleux gauchiste et proche de l’islam radical venu des bas-fonds de Chicago je ne m’étais pas trompé. Toute la lumière doit être faite aussi sur le clan Clinton, Hillary Clinton ayant été à la tête d’une entreprise de corruption massive. Elle devrait être sous le coup des lois sur l’espionnage pour avoir divulgué des documents classés secret défense sur un serveur internet clandestin, et sous le coup des lois sur l’obstruction à la justice pour la destruction de preuves de ses crimes. Elle est, elle, susceptible d’être accusée d’une véritable collusion avec la Russie, tant dans le dossier Uranium One (vente frauduleuse d’uranium américain à la Russie) que dans le recours à Christopher Steele, ancien agent britannique aux liens étroits avec les services russes. Il est à souhaiter que le nouveau ministre de la justice William Barr et Donald Trump lui-même fassent le nécessaire et nomment un procureur spécial. 

La CIA, le FBI, les services de la justice américains doivent retrouver leur honorabilité, Vite. Les grands médias d’information américains auront, eux, du mal à retrouver leur dignité, et je doute qu’ils fassent leur autocritique. Le parti Démocrate ne redeviendra un peu plus digne que s’il subit une défaite écrasante en 2020. Ils ne subiront une défaite écrasante que si William Barr et Donald Trump font le nécessaire : quatre-vingt pour cent des électeurs Démocrates restent persuadés que Trump est un agent russe, malgré le rapport Mueller, et croient encore à ce que disent les politiciens Démocrates.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, suivez notre fil Twitter, puis retweetez-nous. C’est ainsi que les idées que vous défendez circulerons !

J’ai décrit Donald Trump comme le sauveur de l’Amérique et du monde libre. Il importe qu’il aille jusqu’au bout de sa mission.

La presse française va elle-même tenter de prendre un virage difficile à négocier. Je ne doute hélas pas qu’elle y parviendra. Ce qui rend la situation difficile pour les grands médias d’information américains est qu’ils ne sont pas pleinement hégémoniques et qu’il reste un peu de pluralisme aux Etats-Unis. En France, le pluralisme ne subsiste plus qu’à l’état de vestiges.

Voici quelques jours une chaîne de télévision française diffusait un documentaire sur Trump, défini comme un film “sans concessions” (sic) : Trump y était défini comme un crétin erratique et inquiétant sans ligne directrice, et les Américains soutenant Trump comme des abrutis : la preuve, ces Américains pensent que CNN et MSNBC diffusent de fausses nouvelles ! La personne le plus longuement interviewée était Philippe Gélie, le désinformateur en chef du Figaro pour tout ce qui concerne Trump. Extrait du dernier article en date de Gélie : Trump n’a cessé de “proclamer son innocence”, mais s’est “comporté comme un coupable”. Il fallait oser écrire cette phrase, Gélie a osé. C’est à cela qu’on le reconnait.

Dans Le Point, Hélène Vissière dit qu’il n’y avait pas de preuves suffisantes contre Trump, mais qu’il y en avait quand même. Le Nouvel Observateur dit que “la partie n’est pas encore gagnée” pour Trump et attend le prochain mauvais coup des Démocrates, avec une impatience visible. Le Monde se surpasse et note que “les institutions américaines fonctionnent, malgré le climat de clanisme et d’hystérie entretenu par le président américain”. Même Gélie n’aurait pas inversé la réalité à ce degré. Le Monde est vraiment l’immonde et l’immondice (un superbe titre du Monde récemment : “En offrant le Golan à Netanyahou, Trump montre sa méconnaissance des dossiers” : si Trump connaissait ses dossiers à la façon du Monde, il soutiendrait avec ardeur le Hezbollah et les mollahs génocidaires de Téhéran, sans aucun doute). Comment un journal aussi sale que Le Monde peut-il encore avoir des lecteurs ? C’est parce que la presse française est ce qu’elle est que la France sombre à une vitesse croissante.  Il y aura sans doute bientôt un C dans l’air avec la très abrutie Nicole Bacharan. Au second degré, ce sera amusant. Au second degré seulement. Pauvre France et pauvres Français. Antoine Colonna, dans Valeurs actuelles, et Henri Temple dans Causeur sauvent l’honneur de la presse française. C’est peu. 

La désinformation à la française n’étant pas suffisante, la loi destinée à asphyxier en France toute source d’information qui n’aurait pas des allures de Pravda sous Joseph Staline sera sans doute bientôt mise en œuvre. Macron veille.

Pour bien montrer ce qu’il est, il a accepté de faire, cette semaine, la couverture de Paris Match : je pense qu’il aspire à jouer le rôle du parrain maffieux dans un prochain film, mais il ressemble plutôt à un petit truand de seconde zone. Tout y est : l’air teigneux, les sourcils légèrement froncés, le regard méchant, le geste de la main qui semble inciter à “venir le chercher”, comme il disait le jour où il a proclamé que Benalla n’était pas son amant. Pauvre France et pauvres Français, oui.

© Guy Millière pour Dreuz.info. Toute reproduction interdite sans l’autorisation écrite de l’auteur.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz