Quantcast
FLASH
[23/04/2019] #Wisconsin : une arabo-israelienne admet avoir planifié des attaques terroristes aux États-Unis  |  Lourdes : Un homme tire des coups de feu et se retranche dans une maison, le RAID sur place  |  [22/04/2019] Qui en doutait ? Les attentats au Sri Lanka revendiqués par un mouvement local de la religion de paix d’amour et de tolérance, le National Thowheeth Jama’ath (NTJ)  |  Effet Trump : Le secrétaire d’État Mike Pompeo annoncera qu’à compter du 2 mai, le département d’État n’accordera plus de dispense de sanctions à aucun pays qui importe actuellement du pétrole iranien  |  [21/04/2019] L’acteur juif Zelinskiy vient de remporter haut la main les élections présidentielles en Ukraine  |  Des écoles de Barcelone retirent 200 livres jugés sexistes de leurs bibliothèques : dont le petit chaperon rouge et la belle au bois dormant.. Les ayatollahs de la bien-pensance nous étouffent  |  Attentats Sri Lanka mise à jour : 200 morts, 525 blessés, 8 bombes  |  Le bilan provisoire des attentats du Sri Lanka se monte à 130 morts, et plus de 460 blessés  |  [18/04/2019] #Sarthe : Prise d’otages au supermarché Super U de Bessé-sur-Braye, les gendarmes sur place  |  Effet Trump: Les demandes hebdomadaires de prestations d’assurance-chômage chutent pour la cinquième semaine consécutive, tombant au niveau le plus bas depuis septembre 1969  |  Effet Trump: Les ventes au détail aux États-Unis augmentent au rythme le plus rapide depuis septembre 2017  |  Le président israélien Rivlin vient de charger Netanyahou de former son 5e gouvernement  |  [16/04/2019] Omar Barghouti : « j’ai fondé BDS pour boycotter Israël, pourquoi suis-je boycotté et interdit d’aller aux Etats-Unis ? »  |  Elections israéliennes : après tous les recomptes, Naftali Bennet et Ayelet Shaked sont retoqués  |  Notre Dame : Si les entreprises de rénovation sont coupables alors leurs assurances payerons. Le fait qu on accepte les dons laisse craindre que c’est un attentat  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Christian Larnet le 29 mars 2019


Le sénateur Rand Paul a déclaré mercredi que les législateurs devraient enquêter sur l’ancien président Obama, suggérant qu’il a pu jouer un rôle dans l’enquête russe qui a duré des années et qui s’est terminée ce week-end par l’exonération totale du président Trump et de tout son entourage.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Dans un tweet, le sénateur a suggéré que le Congrès devrait enquêter sur les origines de l’enquête du conseiller juridique spécial Robert Mueller. De nombreux membres du Congrès réclament également une enquête sur l’ingérence électorale d’Hillary Clinton qui a fait appel à un ancien espion britannique pour fabriquer un faux dossier avec l’aide des Russes et de l’Ukraine. Plusieurs membres de l’administration Obama, et Obama lui-même, ont certainement été impliqués dans l’enquête du FBI contre Trump.

« Je suis d’accord avec @kimguilfoyle pour que le Congrès enquête. Que savait le président Obama et quand ? Comment ce hoax a-t-il pu durer si longtemps ? » demanda Paul.

@RandPaul

Barack Obama aurait été informé par le FBI en 2016 que le bureau enquêtait sur les tentatives d’ingérence de la Russie dans les élections de 2016.

Au cours de son mandat, Obama a déclaré s’être heurté au président russe Vladimir Poutine au sujet de l’ingérence de la Russie dans les élections de 2016. L’ancien président, selon le New York Times, a dit qu’il avait dit à Poutine « qu’il fallait arrêter, il y aurait de graves conséquences s’il ne le faisait pas ». Et l’on sait maintenant qu’il n’a strictement rien fait.

L’enquête du FBI sur la campagne a commencé suite aux commentaires que l’ancien conseiller de la campagne Trump George Papadopoulos aurait faits aux diplomates australiens qui semblent avoir été envoyés par le FBI, au sujet du vol par la Russie des emails du Comité national Démocrate en mai 2016.

Les commentaires de Papadopoulos recueillis par l’agent qu’ils lui ont envoyé, ont mené à l’enquête de contre-espionnage du FBI sur l’ingérence russe, qui s’est transformée en enquête spéciale après que Rod Rosenstein, le numéro 2 du département de la Justice, eut congédié James Comey, ancien directeur du FBI, pour de nombreuses malversations dans sa gestion du scandale du serveur personnel d’emails d’Hillary Clinton.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :