Publié par Gaia - Dreuz le 28 mars 2019

La politique, c’est pas une affaire de guignols. Sauf en France… Si seulement on pouvait en rire. Mais on en souffre.

Source : Huffingtonpost

Banc qui s’écroule, noms écorchés… la présentation de la liste LREM marquée par les couacs.

Baptême du feu délicat pour Stéphane Séjourné. Le jeune directeur de campagne LREM pour les élections européennes a vécu un moment difficile mardi 26 mars au soir au moment de présenter les candidats qui représenteront la majorité.

Après avoir écorché plusieurs noms et s’être trompé dans l’ordre d’apparition sur la liste, l’ancien conseiller du président de la République a assisté, impuissant, à l’effondrement d’un banc (sur lequel trônait quelques personnalités) pendant la traditionnelle photo de famille. 

De quoi apporter de l’eau au moulin des responsables politiques qui taxent la majorité d’amateurisme. C’est le cas par exemple du sénateur LR de Paris Pierre Charron qui n’a pas hésité à se moquer ouvertement des déboires de Stéphane Séjourné et ses collègues. “Regardez bien cette vidéo, la campagne commence fort”, s’amuse-t-il sur les réseaux sociaux. 

Même son de cloche du côté de Gilbert Collard. Le député du Rassemblement national a transformé le nom du parti présidentiel en “En Malaise.”


Outre ce moment délicat sur la forme, la liste est attaquée sur le fond. Nathalie Loiseau est la cible de responsables républicains qui ressortent certains de ses propos sur le voile islamique, pendant que les écologistes Canfin et Durand sont moqués pour leur ralliement à la majorité et que l’opposition est scandalisée de voir deux journalistes figurer parmi les candidats.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

9
0
Merci de nous apporter votre commentairex