Quantcast
FLASH
[22/10/2019] La preuve qu’un gauchiste avec blackface est toujours pardonné. Trudeau servira un autre mandat à titre de premier ministre  |  [21/10/2019] Mieux que n’importe quel sondage : #Trump explose les records de collecte de fonds: 300 millions de dollars pour sa campagne de réélection  |  [17/10/2019] Le vice président américain annonce un cessez le feu entre kurdes et turcs  |  Tsahal a tué 2 terroristes musulmans qui ont percuté une jeep de l’armée lors d’une opération antiterroriste à Ramallah illégalement occupée par les palestiniens  |  [15/10/2019] Les kurdes auraient repris la ville frontalière de Ras al-Ayn /Sari Kani aux milices soutenues par la Turquie  |  4 terroristes palestiniens recherchés ont été arrêtés dans la nuit en Judée juive colonisée par les arabes sous le nom de Cisjordanie  |  [14/10/2019] Kais Saied élu président de Tunisie avec 72.71%  |  [12/10/2019] Au moins 4 morts et 3 blessés dans une fusillade à New York  |  4 morts, nombreux blessés dans une fusillade à Brooklyn  |  Attentat par fusillade en Samarie illégalement colonisée par les Palestiniebs : des terroristes musulmans ont ouvert le feu à partir d’un véhicule – Pas de blessés  |  [11/10/2019] Attaque au couteau près du Capitol à Washington  |  Une explosion s’est produite ce matin (vendredi) sur un pétrolier iranien dans la mer Rouge, près de la ville portuaire de Djedda, en Arabie saoudite. L’Iran parle de 2 tirs de missiles  |  [09/10/2019] Le préfet de police de Paris porte plainte pour « apologie du terrorisme » après que des commissariats franciliens ont reçu des appels avec des chants islamistes de vidéos de propagande de Daesh  |  Allemagne-Fusillade: Au moins 2 morts à Halle dans ce qui paraît être un attentat #antisémite  |  [07/10/2019] Avant la visite programmée du président Trump, le syndicat de la police du Minnesota imprime un T-shirt « les flics pour Trump »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 5 avril 2019

Source : Huffingtonpost

“Le danger c’est l’individualisme. La réponse au grand débat, ce ne sont pas 66 millions de réponses”, plaide déjà Emmanuel Macron.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

En Corse ce jeudi 4 avril pour son ultime déplacement en régions dans le cadre du grand débat, Emmanuel Macron n’a toujours pas annoncé quand il dévoilera ses arbitrages en réponse à la crise sociale que traverse le pays. La veille, devant des maires réunis en Bretagne, le président de la République a certes promis de répondre sans “reniement” ni “entêtement” aux souhaits exprimés par les Français. Mais il a aussi beaucoup insisté sur le fait que toutes les demandes ne pourraient être exaucées.

“Le danger c’est l’individualisme. La réponse au grand débat, ce ne sont pas 66 millions de réponses”, a-t-il mis en garde en indiquant qu’il privilégierait la défense d’un “projet national” aux divers intérêts catégoriels.

Comme vous pouvez le voir dans notre vidéo ci-dessus, le chef de l’État n’est pas le seul à tenter d’apaiser les ardeurs des Français, en attente d’une réponse politique forte après quatre mois de crise des gilets jaunes et plus de deux mois de débats partout sur le territoire.

Depuis plus d’un mois, ministres, cadres et députés LREM se relaient dans les médias pour prévenir que le gouvernement ne dispose pas d’une “baguette magique” en réponse à la crise. Beaucoup relèvent d’ailleurs que ce gouvernement a déjà investi 10 milliards d’euros de mesures en début d’année en réponse à la crise des gilets jaunes.

Scepticisme sur l’issue du grand débat

Objectif: éviter un effet de déception dans les médias mais aussi dans l’opinion publique, où Emmanuel Macron a retrouvé des couleurs depuis le début de l’année. Dans notre baromètre YouGov dévoilé ce jeudi, le chef de l’État a retrouvé son niveau de popularité du mois d’octobre dernier. 

“Le grand débat a fait baisser la température. Il a aussi permis à Emmanuel Macron de gagner du temps et reprendre la main et à des centaines de milliers de Français de s’exprimer. La vie politique s’est de nouveau organisée autour de l’agenda présidentiel. Tout cela n’est pas perdu. Mais la parenthèse grand débat se referme”, avertit le politologue Jérôme Fourquet.

“Les réponses à apporter comportent un risque de déception, surtout si les préoccupations se cristallisent sur la fiscalité et l’environnement. Les fractures existantes restent. Et la remontée du chef de l’État dans les sondages ces dernières semaines n’a pas été spectaculaire. Il n’a fait que retrouver son niveau octobre, déjà très bas”, poursuit-il.

Le scepticisme des Français à l’égard du grand débat demeure important. 61% des personnes interrogées par YouGov estiment que les propositions qui émaneront de la consultation nationale n’infléchiront pas la politique du gouvernement. Une tendance en progression de 2 points par rapport au mois de mars. 

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz