Publié par Christian Larnet le 6 avril 2019

Cette semaine, les procureurs fédéraux ont accusé deux étudiants d’avoir arnaqué Apple d’une somme de 900 000 $ en important des iPhones contrefaits et en les échangeant contre des téléphones authentiques.

Selon des documents judiciaires, Yangyang Zhou et Quan Jiang sont accusés d’avoir importé des milliers d’iPhones contrefaits de Chine, d’avoir déposé des demandes de prise en charge sous garantie auprès d’Apple, qui a ensuite remplacé les appareils contrefaits par de vrais modèles, a rapporté NPR vendredi.

Dreuz a besoin de vous : Le journalisme indépendant ne reçoit aucune aide d’Etat. Dreuz.info ne peut pas exister sans votre soutien financier. Pour contribuer en utilisant votre carte de crédit (sans vous inscrire à Paypal), cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution. Nous vous remercions.

Les deux Chinois, étudiants pour devenir ingénieurs, ont prétendu que les téléphones étaient en panne et ne s’allumaient plus. Apple a donc remplacé les appareils par des iPhones authentiques – généralement neufs – qui ont ensuite été expédiés vers la Chine et revendus, a rapporté NPR.

Le duo aurait monté son arnaque entre avril 2017 et mars 2018, ont déclaré les procureurs. Selon NPR, les procureurs ont déclaré que les deux étudiants ont reçu une partie des bénéfices après avoir tenté de changer plus de 3.000 iPhones.

Apple a déclaré aux enquêteurs qu’il a remplacé 1 493 des téléphones et a pris une perte d’environ 600 $ par téléphone. La compagnie estime qu’elle a perdu 895 800 $.

  • Jiang fait face à des accusations de trafic de produits contrefaits et de fraude électronique.
  • Zhou est accusé d’avoir « soumis des informations fausses ou trompeuses sur la déclaration d’exportation ».

Jiang aurait admis aux autorités qu’un « associé » en Chine lui avait envoyé 20 à 30 faux téléphones à la fois et qu’il avait utilisé des amis – dont certains auraient été payés – et des pseudonymes pour les recevoir de Chine.

Selon la plainte, Jiang a déclaré qu’il avait sciemment coordonné les expéditions à destination de différentes adresses américaines afin d’éviter d’attirer l’attention des agents des douanes et de la protection des frontières.

Jiang et Zhou ont nié savoir que les iPhones qu’ils ont expédiés et envoyés à Apple pour réparation ou échange étaient contrefaits.

Les avocats d’Apple, cependant, ont déclaré que la société a envoyé deux lettres en 2017 à Jiang à l’adresse de Zhou, pour les « mettre en garde contre l’importation de produits Apple contrefaits ».

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

7
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz