Quantcast
FLASH
[13/12/2019] Royaume-Uni : Les pro-#Brexit, anti-immigration, anti-Europe rejettent le socialisme dans un raz-de-marée électoral par 368/202 sièges  |  [11/12/2019] #Netanyahou songe à recruter l’ancien directeur de campagne de #Trump, Corey Lewandowski, pour sa prochaine campagne électorale  |  Sondage : #Trump devant tous les candidats Démocrates dans le Michigan  |  #Obama a refusé de donner une aide militaire à l’#Ukraine, mais @CBSNews prétend que #Trump met l’Ukraine en danger face à la #Russie  |  Un Islamiste a fait encore un attentat-suicide, à l’extérieur de la principale base américaine en #Afghanistan  |  [10/12/2019] La Finlande inaugurera la plus jeune Premier ministre du monde, Sanna Marin, 34 ans  |  Les Américains soupçonnent l’#Iran d’être à l’origine des attaques à la roquette contre des bases irakiennes accueillant des forces américaines près de l’aéroport international de Bagdad  |  [08/12/2019] Les autorités saoudiennes enquêtent pour savoir si le terroriste de #Pensacola s’est radicalisé lors d’une visite dans le royaume l’année dernière, selon deux responsables saoudiens  |  #Pensacola. Le FBI détient 10 Saoudiens après l’attaque, et en recherche d’autres qui ont participé avec le terroriste à une fête pour regarder des vidéos de tueries de masse  |  Les avions à réaction de l’armée de l’air israélienne ont frappé un camp terroriste de #Hamas, des entrepôts d’armes, des bureaux et des postes de sécurité à #Gaza  |  [07/12/2019] A 20h54 heure locale, 3 roquettes ont été tirées depuis #Gaza sur #Israël, 2 interceptées. Ni @Reuters, @AFP n’en parlent  |  [06/12/2019] En raison d’une aggravation des menaces de l’#Iran, #Israël a testé avec succès des tirs de missile capable de porter une tête nucléaire  |  [04/12/2019] Fatigué des blabla, #Trump annule la dernière conférence de l’Otan et rentre à Washington  |  [30/11/2019] Le terroriste du #LondonBridge était un proche de l’infâme prédicateur islamiste Anjem Choudary  |  La Bolivie rétablit ses liens diplomatiques avec #Israël  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 7 avril 2019

Les élections en Israël vont avoir lieu mardi. Les sondages semblent montrer que la liste menée par Benny Gantz a une chance d’être devant la liste du Likoud, menée par Binyamin Netanyahou.

Diverses petites listes de droite se situent à un niveau qui peut faire qu’elles se situeront au-dessus ou en dessous du niveau requis pour avoir des représentants élus, ce qui signifie que certaines pourraient n’avoir aucun représentant élu. Binyamin Netanyahou est dans une situation potentiellement précaire.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Je ne suis pas Israélien mais j’ai en moi un amour profond d’Israël que je n’ai, je pense, plus à démontrer. Je ne suis pas juif, mais j’ai en moi un amour du peuple juif qui n’est, je pense, plus à démontrer non plus.

Je m’autorise en ces conditions à dire que la reconduction de Binyamin Netanyahou au poste de Premier Ministre doit être un impératif absolu, et je demande à tous mes amis israéliens de voter à cette fin. Une phrase souvent utilisée aux Etats-Unis dit que les amis ne laissent pas leurs amis voter pour la gauche et pour l’aventure. J’entends faire mon possible pour inciter mes amis à ne pas voter pour la gauche et pour l’aventure.

Macron Lapid

Un vote pour la liste Gantz, quoi que disent Gantz et ses comparses, serait, de fait, un vote pour la gauche : pas une gauche extrême, bien sûr, mais une gauche quand même. Une gauche prête à faire des concessions aux “Palestiniens” et qui ne veut pas voir que face aux totalitaires et aux terroristes tueurs de Juifs, seule la fermeté la plus nette paie. Une gauche qui a le soutien d’Emmanuel Macron (qui a reçu voici peu Yair Lapid) et le soutien aussi de Mahmoud Abbas.

Un vote pour la liste Gantz serait, malgré la présence en elle de trois chefs d’Etat major, une liste pour l’aventure. Et ceux qui apprécient les positions anti-israéliennes d’Emmanuel Macron et le discours abject de Mahmoud Abbas devraient adorer une hypothétique victoire de Gantz et ses comparses.

J’ai déjà, en supplément, dit ici que Gantz a commis dans sa carrière militaire des fautes graves qui ont couté des vies israéliennes. Un nombre certain des propos qu’il a tenus pendant la campagne électorale ne dénotent pas un sang-froid à toute épreuve et relèvent à mes yeux d’une bassesse que rien n’excuse et ne justifie. Imaginer, en supplément du supplément, Yair Lapid lui succéder au bout de deux ans dans une forme de jeu de chaises musicales devrait inquiéter toute personne lucide.

Il est regrettable que les actes de déstabilisation judiciaire contre Binyamin Netanyahou et les campagnes de diffamation et de salissure contre lui aient pu porter leurs fruits.

Il serait salubre, en Israël comme ailleurs dans le monde occidental, que la gauche puisse comprendre que tenter de gagner salement est déshonorant et mérite sanction.

Je n’ai pas à redire tout ce que Binyamin Netanyahou a apporté à Israël. Sans lui et sans son action pour éloigner le pays du socialisme, Israël ne serait pas la start up nation et la huitième puissance du monde. Sans lui et son action diplomatique de très grand homme d’Etat, Israël aurait eu des difficultés à déjouer les ruses du très retors Barack Obama. Israël n’aurait pas pu non plus neutraliser les néfastes projets anti-israéliens de l’Union Européenne. Sans lui, Israël n’aurait pas noué les liens noués en Afrique, en Asie et au Brésil, et les liens noués aussi avec Poutine. Israël n’aurait pas non plus pu développer en synergie avec Donald Trump, ami personnel de Binyamin Netanyahou, la stratégie d’endiguement de l’Iran et de rapprochement avec le monde arabe sunnite qui permet de mener à bien l’endiguement et permet d’entrevoir la possibilité d’une paix réelle.

Je sais que certains de mes amis israéliens auraient souhaité une action plus drastique contre le Hamas : je l’ai déjà dit et j’ai déjà dit aussi que je les comprends. J’ai ajouté qu’ils ne connaissent pas le dessous des cartes. J’y reviendrai car certains éléments du dessous des cartes vont apparaitre au grand jour après les élections.

Je sais que d’autres problèmes existent encore : la cherté de certains produits et celle de l’immobilier. Je ne doute pas que Binyamin Netanyahou le sait et entend y remédier, car je sais qu’il aime son pays et le peuple d’Israël.

Le slogan “n’importe qui sauf Netanyahou”, que j’ai pu lire ici ou là, me parait infiniment davantage que consternant.

Personne selon moi n’aurait fait mieux que Netanyahou au cours de la décennie écoulée, et personne à mes yeux n’est en mesure de faire mieux dans l’immédiat, surtout pas Gantz et ses comparses, unis derrière Gantz par opportunisme et détestation de Netanyahou et par rien d’autre.

Peu de pays ont à leur tête des hommes de la stature de Binyamin Netanyahou. Israël a la chance immense d’avoir Binyamin Netanyahou et de pouvoir le garder en position de Premier Ministre quelques années de plus. C’est une chance précieuse à ne pas laisser passer.

© Guy Millière pour Dreuz.info. Toute reproduction interdite sans l’autorisation écrite de l’auteur.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, suivez notre fil Twitter, puis retweetez-nous. C’est ainsi que les idées que vous défendez circulerons !

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz