Quantcast
FLASH
[21/06/2019] Reuters: L’Iran a reçu un message de #Trump via Oman durant la nuit, l’avertissant d’une attaque imminente contre l’Iran, selon des responsables du gouvernement iranien  |  [20/06/2019] #Trump affirme que ceux qui ont détruit un drone américain au Moyen Orient ne l’ont pas fait intentionnellement et que l’Iran n’est pas impliqué  |  9 terroristes recherchés, arrêtés en Judée et Samarie  |  [19/06/2019] Les médias disent que les électeurs Républicains ont perdu leur enthousiasme, alors ils cachent que Trump a reçu 24,8 millions $ de dons en 24 h!  |  Les islamistes ne se reposent jamais : nouvelle tuerie dans des villages du centre du Mali, 38 morts et de nombreux blessés  |  [18/06/2019] Guerre de propagande. La Russie met en garde les Etats-Unis contre une tentative de « provoquer la guerre » avec l’Iran  |  Les partisans de Trump font la queue depuis 40 heures pour assister au lancement de sa campagne de réélection – contre 2000 personnes pour le meeting de Joe Biden  |  #Allemagne (Prenzlauer Berg), encore un incident antisémite : un homme non identifié par les médias a insulté et craché sur un #juif portant une kippa  |  Le Bureau de la sécurité diplomatique a cité 15 fonctionnaires pour avoir mal manipulé des informations classifiées concernant le scandale des emails d’Hillary Clinton. L’examen interne est en cours  |  [17/06/2019] Les partisans de #Trump commencent à faire la queue près de deux jours avant le coup d’envoi de la campagne de réélection massive d’Orlando, mardi soir  |  [16/06/2019] Dr Michael Evans (conférence Jerusalem Post – New-York): « Le président Trump est plus sioniste que beaucoup de juifs américains de gauche »  |  Dr Michael Evans : « la gauche tue l’âme, les terroristes tuent le corps »  |  [12/06/2019] Yemen : les rebelles attaquent un aéroport saoudien, 26 blessés  |  Hong Kong: la manifestation vire à l’affrontement avec la police  |  [11/06/2019] L’Alabama signe un projet de loi qui exige qu’une personne coupable d’infraction sexuelle avec une mineure de moins de 13 ans subisse une castration chimique avant d’être libérée de prison  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 11 avril 2019

Le législateur russe a approuvé, par 322 voix contre 15 (c’est beau, une vraie démocratie) une mesure visant à étendre le contrôle de l’Internet

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Les députés viennent d’approuver jeudi un projet de loi visant à renforcer le contrôle du gouvernement sur Internet, suscitant les craintes des conséquences d’une censure accrue.

Selon Associated Press, le projet de loi consistera à faire transiter tout le trafic Internet par des serveurs installés partout dans le pays, ce qui rendrait plus difficile pour les utilisateurs de contourner les restrictions gouvernementales déjà en place.

La loi a évidemment déclenché des protestations généralisées qui ont attiré des milliers de manifestants, le mois dernier, en vain. Le gouvernement aura maintenant le pouvoir de contrôler la circulation de l’information, y compris les messages sur les plateformes qui refusent de fournir leurs données au gouvernement.

De leur côté, les défenseurs du projet de loi au sein du gouvernement russe ont déclaré qu’il est destiné à « protéger l’accès à Internet du pays » si les États-Unis ou d’autres puissances étrangères le restreignent !

« Il se pourrait que dans notre Internet limité et souverain, nous ne soyons ainsi que plus forts », a déclaré jeudi à l’AP Nikolai Zemtsov, un des députés qui a soutenu le projet de loi, qui a été adopté par une majorité de 322 à 15 voix à la chambre basse du Parlement.

  • L’année dernière, les autorités russes ont commencé à essayer de bloquer l’application Telegram après que ses dirigeants aient refusé de fournir les messages cryptés des utilisateurs au gouvernement.
  • La plateforme de réseau social LinkedIn a également été bloquée en 2016.
  • La Russie exige maintenant que certains renseignements personnels des citoyens russes soient sauvegardés sur des serveurs dans tout le pays.

La nouvelle initiative fait écho à une initiative similaire mise en place dans une dictature voisine : la Chine, où environ 700 millions d’internautes sont surveillés, et ne peuvent accéder à des contenus politiques et autres. Ils sont également bloqués des plateformes technologiques occidentales comme Facebook et Google.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz