Quantcast
FLASH
[20/05/2019] Israël : les militaires de rang officiers et supérieurs ne doivent plus utiliser que des iPhone car ils ont un meilleur niveau de sécurité que tous les concurrents  |  mardi 21 mai, manifestation pro-Israël devant l’Ambassade d’Islande (52 avenue Victor-Hugo, 16e) à 19 heures. N’hésitez pas à venir nombreux avec des drapeaux Israéliens  |  Suisse : plus de 63 % des électeurs ont accepté de durcir et aligner les lois du pays sur les règles de l’UE en matière d’armes à feu  |  [19/05/2019] Egypte : attentat terroriste, nombreuses victimes suite à l’explosion d’un bus de touristes près des pyramides en plein ramadan  |  [18/05/2019] Effet Trump : la confiance des ménages a atteint son plus haut depuis 15 ans  |  [16/05/2019] « J’espère ne pas entrer en guerre avec l’Iran » a déclaré Trump aujourd’hui  |  Une station de radio d’un Etat Démocrate s’est rebaptisée en « Trump 103.3 FM »  |  Échec total des #antisémites du #BDS : Madonna arrive en #Israël et aucun pays ne s’est retiré de l’#Eurovision à Tel Aviv !  |  Sorties scolaires : le Sénat français vote pour l’interdiction du port du voile pour les mères accompagnatrices  |  [15/05/2019] Israël : le tremblement de terre a été mesuré à 4.6 sur l’échelle de Richter  |  Israël : léger tremblement de terre à Tel-Aviv  |  Ah les clowns! l’Autorité palestinienne dépose plainte à la CPI pour le déplacement de l’ambassade des Etats-Unis à #Jérusalem. Ils vont se prendre la même claque qu’avec la Cour d’Appel de Versailles  |  Madonna défend sa décision de se produire à l’Eurovision en #Israël: « je n’arrêterai jamais de jouer de la musique en fonction de l’agenda politique de quelqu’un »  |  [10/05/2019] Gaza : 2 roquettes tirées sur Israël ont atterri dans Gaza  |  Après le déclenchement d’émeutes à Gaza, des terroristes menacent de tirer des missiles sur Tel-Aviv si des émeutiers étaient tués  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Rosaly le 12 avril 2019

 » Pourquoi les Suédois (et surtout leur stupide gouvernement) ne veulent-ils pas comprendre que les Somaliens et autres musulmans sont ici pour prendre possession de leur pays ?» demande l’ex-musulmane Mona Walter, convertie au christianisme.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Mona Walter, une Somalienne arrivée en Suède dans les années 90, lance un cri d’alarme aux Suédois : «si vous ne réagissez pas, votre pays ne vous appartiendra plus d’ici 50 ans.»

En Somalie, Mona était réfractaire à la religion, mais en Suède, elle fut plus ou moins contrainte de fréquenter la mosquée et de porter le hijab.

Après quelques années de soumission, elle se rebella, quitta l’islam et se convertit au christianisme.

«Pendant de nombreuses années, j’ai essayé de faire comprendre aux Suédois quel était le véritable objectif de l’islam, à savoir : prendre le contrôle de votre pays. Et comme au Royaume-Uni, ils commenceront par demander des tribunaux de la charia.»

Mais, en Suède comme ailleurs en Occident, les médias officiels se voilent la face et refusent de voir la réalité, alors ils dénigrent Mona Walter et la présentent comme une personne aux idées contestables. La plupart des Suédois, anesthésiés au politiquement correct et à la crainte d’être traités d’islamophobes, délit passible de sanctions dans ce pays gouverné par des islamolâtres, rejettent ses mises en garde perçues comme trop effrayantes, car non fondées.

«Les Suédois sont profondément persuadés que les lois suédoises seront toujours d’application dans leur pays. Pauvres naïfs ! Il y a trente ans, aucun Britannique n’aurait pu imaginer que trois décennies plus tard, les tribunaux de la charia allaient fleurir dans son pays !» Personne ne l’aurait jamais cru possible.» Et pourtant… l’impossible se réalisa avec la bénédiction du gouvernement.

«Si la Suède reconnaît les tribunaux de la charia, les musulmans présenteront de nouvelles revendications, par exemple la permission de gouverner leurs propres enclaves sans l’ingérence de la Société suédoise, car leur objectif ultime est de soumettre toute la Suède à la charia.

Au cas où il resterait des Suédoises blondes aux yeux bleus, cela importera peu, car elles seront toutes dissimulées sous le niqab et la burka.

Ce que les politiciens musulmans veulent, c’est modifier les lois, afin d’accorder aux musulmans de Suède l’autorisation de vivre sous la charia. Ils veulent gouverner leurs enclaves sans devoir se conformer aux lois laïques du pays.

C’est leur objectif à long terme et l’islam est très patient. Comme ils se plaisent à dire : vous avez les montres, nous avons le temps.»

Les musulmans tissent lentement, mais sûrement leur toile maléfique partout en Occident avec la bienveillante indulgence de nos dirigeants.

» Avant les élections du 9 septembre 2018, la majorité des journalistes suédois étaient hystériques à propos du parti nazi «Mouvement de résistance nordique». Ils ne récoltèrent que 2.016 voix, prouvant clairement par là, que les Suédois n’étaient absolument pas intéressés par le National socialisme.

Mais personne ne semble effrayé par le fait que la population musulmane en Suède s’élève à environ un million d’individus. Nombre d’entre eux ont infiltré les partis politiques dans le seul but de promouvoir leurs propres intérêts, ceux de l’Oumma. La question est de savoir quand les musulmans de Suède formeront leur propre parti. En Belgique, le parti islam a eu du succès avec son programme politique : faire du pays un état islamique régi par la charia. Selon les membres de ce parti, la Belgique aura une majorité musulmane d’ici 12 ans.» ( Si le parti pro charia remporta un certain succès en 2012 avec 2 élus, il fit un flop lors des élections communales de 2018 et ne compte plus d’élus pro-charia.)

«La seule solution pour la Suède est de commencer le rapatriement massif de personnes, qui ne veulent pas faire partie de la Société suédoise et refusent de s’assimiler, car ils pensent qu’en Suède tout est haram. Sinon, l’islam prendra le dessus d’ici 50 ans et grâce à la démographie galopante des musulmans, dans un siècle le jeu sera terminé. Les «carottes seront cuites» et la Suède deviendra une République islamique régie par la charia.»

Le déni de la réalité semble être devenu une spécialité de nos «têtes pensantes», ces «humanistes» au grand cœur, qui n’éprouvent de la compassion, de la sympathie et de la bienveillance que pour les membres de l’Oumma et ferment pudiquement les yeux sur leur sournois djihad de conquête de nos démocraties, afin de les détruire «démocratiquement» et nous soumettre à leur divinité.

Ces «grands cœurs» devraient peut-être méditer sur cette déclaration faite en 2002 – destinée aux Européens – par ce grand érudit de l’islam et référence des Frères musulmans, Youssef al-Qaradâwî :

«Avec vos lois démocratiques, nous vous coloniserons. Avec nos lois coraniques, nous vous dominerons.» Et d’abuser de notre tolérance pour imposer leur intolérance.

L’objectif de nos «frères et sœurs musulmans» est magistralement résumé en ces deux phrases.

Selon Ingrid Carlqvist, journaliste suédoise, qui dénonce sans relâche l’emprise de l’islam dans son pays, une majorité de Suédois persiste à croire que tous les migrants embrasseront les valeurs suédoises, souhaiteront ardemment faire partie de notre Société, adopteront avec enthousiasme tout ce qui est suédois et se feront fièrement appeler «Suédois». Et pendant que nous croyons ou prétendons de croire que tout ira pour le mieux, les musulmans gagnent de plus en plus de terrain.

Leila Ali Elmi, par exemple, une musulmane voilée somalienne de 30 ans, siège depuis septembre 2018 au Parlement suédois sans avoir jamais prononcé un seul mot en Suédois pendant sa campagne.

Choisie par les Verts, ces derniers s’étonnèrent de sa victoire. Inscrite à la 21e place sur leur liste, elle n’aurait normalement dû avoir aucune chance de devenir députée. Mais la candidate vit dans la zone de non-droit de Hammarkullen, où s’agglutinent des milliers de Somaliens, et a mené toute sa campagne en Somali. Inconnue, elle reçut les voix de 1.467 personnes, ce qui fit d’elle la politicienne verte la plus populaire de Göteborg.

Interrogée sur ce qu’elle comptait accomplir au Parlement, lors d’une interview à la radio publique suédoise, elle répondit :

«Je ne sais pas ce que je veux accomplir. L’important pour moi, c’est de représenter la communauté somalienne. C’est super important, je veux que les gens du ghetto aient une voix au Parlement.»

Elue sur la liste des Verts, elle n’a fait aucune allusion aux problèmes environnementaux ! Cela n’a choqué personne !

Choisir une candidate non pour ses compétences, mais en fonction de son origine ethnique et de sa religion musulmane, voilà une pratique de plus en plus courante, mais dangereuse, car elle permet aux musulmans de s’infiltrer dans les sphères du pouvoir, non pour être au service de tous les citoyens du pays, mais à celui de l’Oumma et surtout d’Allah. Cette nouvelle «mode» ou façon d’agir tue le peu de crédibilité encore accordée aux partis politiques, mais l’essentiel n’est-il pas de respecter la «nouvelle religion», celle de l’inclusion à tout prix. Tant pis pour l’avenir de nos pays !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour Dreuz.info.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Source : «Ex-Muslmi Mona Walter : Swedes will lose Sweden in 50 years.» (Ingrid Carlqvist – the news blog Ingrid and Maria.)

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz