Quantcast
FLASH
[23/04/2019] #Wisconsin : une arabo-israelienne admet avoir planifié des attaques terroristes aux États-Unis  |  Lourdes : Un homme tire des coups de feu et se retranche dans une maison, le RAID sur place  |  [22/04/2019] Qui en doutait ? Les attentats au Sri Lanka revendiqués par un mouvement local de la religion de paix d’amour et de tolérance, le National Thowheeth Jama’ath (NTJ)  |  Effet Trump : Le secrétaire d’État Mike Pompeo annoncera qu’à compter du 2 mai, le département d’État n’accordera plus de dispense de sanctions à aucun pays qui importe actuellement du pétrole iranien  |  [21/04/2019] L’acteur juif Zelinskiy vient de remporter haut la main les élections présidentielles en Ukraine  |  Des écoles de Barcelone retirent 200 livres jugés sexistes de leurs bibliothèques : dont le petit chaperon rouge et la belle au bois dormant.. Les ayatollahs de la bien-pensance nous étouffent  |  Attentats Sri Lanka mise à jour : 200 morts, 525 blessés, 8 bombes  |  Le bilan provisoire des attentats du Sri Lanka se monte à 130 morts, et plus de 460 blessés  |  [18/04/2019] #Sarthe : Prise d’otages au supermarché Super U de Bessé-sur-Braye, les gendarmes sur place  |  Effet Trump: Les demandes hebdomadaires de prestations d’assurance-chômage chutent pour la cinquième semaine consécutive, tombant au niveau le plus bas depuis septembre 1969  |  Effet Trump: Les ventes au détail aux États-Unis augmentent au rythme le plus rapide depuis septembre 2017  |  Le président israélien Rivlin vient de charger Netanyahou de former son 5e gouvernement  |  [16/04/2019] Omar Barghouti : « j’ai fondé BDS pour boycotter Israël, pourquoi suis-je boycotté et interdit d’aller aux Etats-Unis ? »  |  Elections israéliennes : après tous les recomptes, Naftali Bennet et Ayelet Shaked sont retoqués  |  Notre Dame : Si les entreprises de rénovation sont coupables alors leurs assurances payerons. Le fait qu on accepte les dons laisse craindre que c’est un attentat  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Christian Larnet le 14 avril 2019

Facebook est aux prises avec le concept de liberté d’expression depuis un certain temps déjà. Mais maintenant, la plate-forme s’est résolue à l’ignorer plus ouvertement.

En fait, depuis 2016, explique la journaliste Corinne Weaver sur NewsBusters (1), la plateforme « réduit la diffusion de contenus problématiques qui ne violent pas [ses] règles de communauté ».

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Quelques minutes à peine avant l’audition de la commission judiciaire du Sénat sur la censure technologique, Facebook a publié plusieurs nouvelles règles. Ces règles ont été discutées lors d’une réunion privée avec un « petit groupe de journalistes » à Menlo Park le 10 avril dernier au matin.

Dans un billet de blog, Facebook a détaillé ses objectifs. Le réseau social veut « réduire, supprimer et informer » les utilisateurs sur les contenus « problématiques ».

Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, avait mentionné dans un précédent article de blog de décembre 2018 qu’il était intéressé à trouver des moyens de réduire la diffusion de contenus qui n’enfreignent pas les règles de Facebook, mais qui s’en approchent. Ces nouvelles normes semblent correspondre à ce concept.

  • Dans le cadre du processus visant à « réduire » davantage de contenu, Facebook a déclaré qu’il introduisait un programme appelé « Click-Gap », qui supprime ou réduit les « contenus de faible qualité » des pages des utilisateurs.
  • La plateforme prévoit également de réduire le nombre de messages provenant de groupes auxquels les utilisateurs s’abonnent en fonction de la quantité d' »informations erronées » que les groupes partagent.

Un porte-parole de Facebook a expliqué au Centre de recherche sur les médias Media Research Center :

 » Tout comme nous avons travaillé à lutter contre la désinformation sur Facebook, nous nous sommes également concentrés sur la réduction de la désinformation au sein des groupes.

Désormais, lorsqu’un groupe partage de fausses nouvelles à plusieurs reprises, nous réduisons la distribution globale de leur fil d’actualité.

Les administrateurs des groupes seront avertis chaque fois qu’une fausse nouvelle sera publiée dans leur groupe.

Nous réduirons également la distribution des groupes qui ont l’intention de diffuser des informations erronées en filtrant les notifications du groupe et en les retirant des recommandations. »

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

  1. News Busters
Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :