Quantcast
FLASH
[10/12/2019] La Finlande inaugurera la plus jeune Premier ministre du monde, Sanna Marin, 34 ans  |  Les Américains soupçonnent l’#Iran d’être à l’origine des attaques à la roquette contre des bases irakiennes accueillant des forces américaines près de l’aéroport international de Bagdad  |  [08/12/2019] Les autorités saoudiennes enquêtent pour savoir si le terroriste de #Pensacola s’est radicalisé lors d’une visite dans le royaume l’année dernière, selon deux responsables saoudiens  |  #Pensacola. Le FBI détient 10 Saoudiens après l’attaque, et en recherche d’autres qui ont participé avec le terroriste à une fête pour regarder des vidéos de tueries de masse  |  Les avions à réaction de l’armée de l’air israélienne ont frappé un camp terroriste de #Hamas, des entrepôts d’armes, des bureaux et des postes de sécurité à #Gaza  |  [07/12/2019] A 20h54 heure locale, 3 roquettes ont été tirées depuis #Gaza sur #Israël, 2 interceptées. Ni @Reuters, @AFP n’en parlent  |  [06/12/2019] En raison d’une aggravation des menaces de l’#Iran, #Israël a testé avec succès des tirs de missile capable de porter une tête nucléaire  |  [04/12/2019] Fatigué des blabla, #Trump annule la dernière conférence de l’Otan et rentre à Washington  |  [30/11/2019] Le terroriste du #LondonBridge était un proche de l’infâme prédicateur islamiste Anjem Choudary  |  La Bolivie rétablit ses liens diplomatiques avec #Israël  |  Près de 3 000 faux permis de conduire américains envoyés par la Chine ont été interceptés par la douane américaine  |  Le terroriste islamiste du pont de Londres avait demandé de l’aide pour être déradicalisé, selon son avocat  |  [29/11/2019] Alerte rouge: tir de roquettes à l’instant dans le sud d’#Israël  |  Evacuation de la #garedunord de Paris après la découverte d’un engin explosif dans un sac  |  Les talibans disent qu’ils sont prêts à reprendre les pourparlers de paix après la visite impromptue de #Trump pour thanksgiving  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Christian Larnet le 14 avril 2019

La Free Speech Alliance (FSA), une coalition de plus de 40 organisations conservatrices, a publié mercredi dernier une déclaration en réponse aux rapports selon lesquels Google met sur ses « listes noires » des sites d’actualités et d’opinion conservateurs – empêchant ces sites d’apparaître dans les résultats de recherche.

Comme l’a rapporté le Daily Caller, l’équipe Trust and Safety de Google a manipulé manuellement diverses fonctions de recherche pour exclure un certain nombre de sites Web conservateurs, notamment l’American Spectator, Gateway Pundit, Conservative Tribune, Dreuz.info et d’autres.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

La déclaration de la FSA :

« Il n’est pas surprenant que Google, et le reste de la Silicon Valley, soit biaisé contre la droite. Nous avons vu les rapports exposant le leadership de Google comme gauchiste et anti-conservateur.

Cela va au-delà des préjugés.

Google censure activement l’opinion conservatrice sur Internet.

Google est le moteur de recherche le plus utilisé au monde. Il sert de gardien de l’accès à toute l’information en ligne. On ne saurait trop insister sur le pouvoir d’influence de Google sur la pensée publique.

Si l’accès du public à des opinions divergentes est limité ou carrément interdit, nous ne vivrons plus dans une société où le discours ouvert est une option.

Lorsqu’on a demandé, lors d’une audition au Congrès, si son entreprise avait manipulé les résultats de ses recherches, le PDG de Google, Sundar Pichai, l’a démenti sans équivoque.

Nous savons maintenant qu’il a menti.

Google et Pichai doivent non seulement une explication au Congrès, mais aussi au public américain. Nous exigeons une transparence totale.

Cet abus de pouvoir trompeur ne peut rester impuni. Si Google n’est pas tenu responsable, nous allons tous perdre, libéraux et conservateurs.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

La Free Speech Alliance (FSA) est une coalition composée de plus de 40 organisations conservatrices, chacune engagée dans la lutte contre la censure des voix conservatrices sur les principales plateformes de médias sociaux. La FSA est dirigée par le Media Research Center, un organisme conservateur de surveillance des médias qui, depuis plus de 30 ans, identifie et expose les préjugés des médias.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, suivez notre fil Twitter, puis retweetez-nous. C’est ainsi que les idées que vous défendez circulerons !


Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz