FLASH
[04:51] Les terroristes musulmans continuent de tenter d’assassiner des Juifs : 3 blessés lors d’une attaque à jets de pierres  |  L’Association nationale des organisations de la police (NAPO) soutient la réélection du président Trump  |  Le président brésilien Bolsonaro testé à nouveau positif au #coronavirus  |  Trump signe un décret pour tenir la Chine responsable de ses actions contre Hong Kong  |  Un porteur du coronavirus contagieux était présent à une manifestation de gauche à Tel-Aviv  |  Ohio : Un professeur arrêté alors qu’il tentait de fuir vers la Chine avec des ordinateurs portables et des clés USB volés  |  L’Inde renvoie 375 millions de personnes en quarantaine alors que le pays connaît un pic record de 29 429 nouveaux cas de coronavirus  |  La Tunisie condamne une femme à six mois de prison pour une blague coranique sur Facebook  |  Un haut commandant américain met en garde le Hezbollah contre les graves conséquences d’une attaque contre Israël  |  La Turquie s’engage à soutenir l’Azerbaïdjan dans son conflit contre l’Arménie  |  6 Arabes de Judée qui ont dit à la télé vouloir devenir israéliens ont été détenus par la sécurité de l’Autorité Palestinienne  |  Un allié de Netanyahu dit que les Etats-Unis ne sont pas favorables à l’annexion de la Judée Samarie en ce moment  |  Le Parlement libyen donne le feu vert à l’Egypte pour intervenir dans sa guerre civile  |  Un violeur d’enfant arrêté lors d’une émeute d’Antifa dans l’État de Washington  |  Les extrémistes d’Antifa et BLM ont attaqué le bâtiment du syndicat de la police du Portland les 13 et 14 juillet  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Christian Larnet le 14 avril 2019

La Free Speech Alliance (FSA), une coalition de plus de 40 organisations conservatrices, a publié mercredi dernier une déclaration en réponse aux rapports selon lesquels Google met sur ses « listes noires » des sites d’actualités et d’opinion conservateurs – empêchant ces sites d’apparaître dans les résultats de recherche.

Comme l’a rapporté le Daily Caller, l’équipe Trust and Safety de Google a manipulé manuellement diverses fonctions de recherche pour exclure un certain nombre de sites Web conservateurs, notamment l’American Spectator, Gateway Pundit, Conservative Tribune, Dreuz.info et d’autres.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

La déclaration de la FSA :

« Il n’est pas surprenant que Google, et le reste de la Silicon Valley, soit biaisé contre la droite. Nous avons vu les rapports exposant le leadership de Google comme gauchiste et anti-conservateur.

Cela va au-delà des préjugés.

Google censure activement l’opinion conservatrice sur Internet.

Google est le moteur de recherche le plus utilisé au monde. Il sert de gardien de l’accès à toute l’information en ligne. On ne saurait trop insister sur le pouvoir d’influence de Google sur la pensée publique.

Si l’accès du public à des opinions divergentes est limité ou carrément interdit, nous ne vivrons plus dans une société où le discours ouvert est une option.

Lorsqu’on a demandé, lors d’une audition au Congrès, si son entreprise avait manipulé les résultats de ses recherches, le PDG de Google, Sundar Pichai, l’a démenti sans équivoque.

Nous savons maintenant qu’il a menti.

Google et Pichai doivent non seulement une explication au Congrès, mais aussi au public américain. Nous exigeons une transparence totale.

Cet abus de pouvoir trompeur ne peut rester impuni. Si Google n’est pas tenu responsable, nous allons tous perdre, libéraux et conservateurs.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

La Free Speech Alliance (FSA) est une coalition composée de plus de 40 organisations conservatrices, chacune engagée dans la lutte contre la censure des voix conservatrices sur les principales plateformes de médias sociaux. La FSA est dirigée par le Media Research Center, un organisme conservateur de surveillance des médias qui, depuis plus de 30 ans, identifie et expose les préjugés des médias.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.


Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz