Quantcast
FLASH
[04/12/2019] Fatigué des blabla, #Trump annule la dernière conférence de l’Otan et rentre à Washington  |  [30/11/2019] Le terroriste du #LondonBridge était un proche de l’infâme prédicateur islamiste Anjem Choudary  |  La Bolivie rétablit ses liens diplomatiques avec #Israël  |  Près de 3 000 faux permis de conduire américains envoyés par la Chine ont été interceptés par la douane américaine  |  Le terroriste islamiste du pont de Londres avait demandé de l’aide pour être déradicalisé, selon son avocat  |  [29/11/2019] Alerte rouge: tir de roquettes à l’instant dans le sud d’#Israël  |  Evacuation de la #garedunord de Paris après la découverte d’un engin explosif dans un sac  |  Les talibans disent qu’ils sont prêts à reprendre les pourparlers de paix après la visite impromptue de #Trump pour thanksgiving  |  Le Premier ministre irakien déclare qu’il remet sa démission au Parlement  |  [28/11/2019] La Bolivie rétablit ses relations diplomatiques avec #Israël, qu’elle avait rompues en 2009 sous la direction du président de gauche Evo Morales, qui estimait qu’Israël n’avait pas le droit de se défendre contre les tirs de roquettes depuis #Gaza  |  La Reine d’Angleterre envisage d’abdiquer du trône d’ici 18 mois  |  [27/11/2019] Effet #Trump: Le PIB américain a augmenté de 2,1% au 3ème trimestre, plus que prévu  |  [26/11/2019] Le Hamas, le Fatah, l’OLP ont organisé une « journée de rage » en réponse à la décision américaine de soutenir les communautés juives en Judée et en Samarie. Entre 200 et 500 terroristes ont assisté à chaque émeute  |  L’Etat d’urgence de la Maison-Blanche a été décrété, puis rapidement levé, à la suite d’une « violation de l’espace aérien »  |  13 militaires français morts au #Mali, dans un accident d’hélicoptère lors d’une opération antiterroriste  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 14 avril 2019

Qu’un migrant Pakistanais arrivé depuis deux mois en France, ayant déjà bénéficié deux fois de « rappels à la loi », qui a dégradé la basilique Saint-Denis, n’a pas été expulsé, et n’est pas jugé avec la célérité réservée aux Gilets jaunes, en dit long sur le deux poids deux mesures que subissent les Français ethniques.

Un musulman de 41 ans a comparu ce vendredi au tribunal de Bobigny pour avoir détérioré la basilique. « Je ne sais pas en quoi je suis concerné par cette affaire », déclare, au tribunal de Bobigny vendredi dernier le prévenu, déjà récidiviste alors qu’il n’est en France que depuis deux mois.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Confondu par son ADN

Les prélèvements ADN ont montré qu’il est coupable d’avoir dégradé deux portes, plusieurs vitraux et l’orgue de la basilique de Saint-Denis en mars.

Le migrant délinquant a été interpellé jeudi au centre de rétention de Vincennes (Val-de-Marne), car il a été confondu par son ADN retrouvé dans la basilique.

De nationalité pakistanaise, il est arrivé en France il y a deux mois, ne parle pas français, mais il déteste la France et les Français et il leur fait payer sa présence. Si leurs dirigeants politiques sont assez cons pour accepter ça, je n’ai aucun problème : ils se sont choisis ces politiciens.

Il a déjà écopé des rappels à la loi pour avoir dégradé à deux reprises des biens en février, précisent les médias français (1).

Si je compte bien, et puisqu’il est en France depuis deux mois, il a donc, dès qu’il a posé le pied sur le sol français, commencé à commettre des délits.

Il se moque du tribunal et de la justice

Dans la nuit du 2 au 3 mars dernier, cet homme plein de haine a brisé des vitraux de la basilique, fortement endommagé les portes du buffet du grand orgue, et cassé le moteur de l’instrument.

Comme c’est un migrant (depuis quand les Pakistanais ont-ils le droit de venir s’installer en France ?) le président du tribunal lui a offert de reporter la date de son procès. En réponse, le suprématiste a déclaré qu’il « ne comprend pas le système judiciaire français ».

Agacée, la présidente du tribunal a déclaré :

« la situation n’est pourtant pas très difficile à comprendre.»

« Comment vous fournir des explications si je ne suis pas au courant ? », a insisté le prévenu.

La magistrate a tout de même finit par se demander si le christianophobe ne se payait pas sa tête, et a déclaré «qu’il semble qu’il fait pas exprès de ne pas comprendre». Elle a tout de même renvoyé le procès au 10 mai, mais a placé le prévenu en détention provisoire jusqu’à cette date – et nous ne savons pas si la procédure ne va pas tout de même lui rendre immédiatement sa liberté.

Et la présidente a réclamé une expertise psychiatrique, qui s’ajoute à ce que ce type a déjà coûté à la société.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous à notre fil Twitter, puis retweetez-nous. C’est ainsi que les idées que vous défendez circulerons !

  1. Le Parisien
Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz