Quantcast
FLASH
[12/10/2019] Au moins 4 morts et 3 blessés dans une fusillade à New York  |  4 morts, nombreux blessés dans une fusillade à Brooklyn  |  Attentat par fusillade en Samarie illégalement colonisée par les Palestiniebs : des terroristes musulmans ont ouvert le feu à partir d’un véhicule – Pas de blessés  |  [11/10/2019] Attaque au couteau près du Capitol à Washington  |  Une explosion s’est produite ce matin (vendredi) sur un pétrolier iranien dans la mer Rouge, près de la ville portuaire de Djedda, en Arabie saoudite. L’Iran parle de 2 tirs de missiles  |  [09/10/2019] Le préfet de police de Paris porte plainte pour « apologie du terrorisme » après que des commissariats franciliens ont reçu des appels avec des chants islamistes de vidéos de propagande de Daesh  |  Allemagne-Fusillade: Au moins 2 morts à Halle dans ce qui paraît être un attentat #antisémite  |  [07/10/2019] Avant la visite programmée du président Trump, le syndicat de la police du Minnesota imprime un T-shirt « les flics pour Trump »  |  Les socialistes au pouvoir au Portugal remportent les élections mais n’obtiennent pas la majorité absolue  |  [06/10/2019] Fusillade dans le Missouri à Kansas City : 4 morts et 5 blessés  |  [05/10/2019] Tremblement de terre à San Francisco  |  Vendredi, 2 gardes protégeant une synagogue #Berlin ont arrêté un syrien qui tentait d’entrer dans le bâtiment avec un couteau  |  La semaine avait commencé avec la condamnation de #Zemmour, et terminé avec la tragique preuve qu’il avait raison  |  [04/10/2019] Grosse explosion entendue près de véhicules de #Tsahal à la frontière de #Gaza  |  Sans surprendre personne, le parquet antiterroriste se saisit de l’attentat de Paris qui a fait 4 morts  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Manuel Gomez le 14 avril 2019

La semaine passée, une nouvelle bagarre a éclaté sur la voie publique, porte de la Chapelle, entre une cinquantaine de migrants clandestins afghans et soudanais.

Le bilan : plus d’une vingtaine de blessés à coups de couteau et de barres de fer, et le pronostic vital de l’un d’eux est engagé. Le motif : manque de place dans le centre d’hébergement qui leur est réservé.

Nombre de places insuffisant pour les quelques centaines qui veulent y accéder de force, d’autant plus qu’ils doivent faire face à la centaine d’arrivées quotidiennes de nouveaux migrants.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Suite à cet affrontement sanglant, environ 200 migrants, d’origine Erythréenne et Soudanaise ont été évacués vers un gymnase transformé en centre d’hébergement, en Ile-de-France, et le campement sous le périphérique de la porte de la Villette, comprenant plusieurs centaines de clandestins subsahariens et de la Corne de l’Afrique, également évacué.

1200 places leur ont été réservées dans des gymnases mais nombreux ont refusé, préférant rester dans la rue, ou ils seront très vite rejoints par les 2000 déjà enregistrés et les centaines «d’invisibles».

«Il n’y aura bientôt plus un seul gymnase disponible pour notre jeunesse» s’exclame un éducateur !

Les riverains de ces quartiers nord de la capitale, les 18e, 19e et le nord du 10earrondissement, n’en peuvent plus. La violence et l’insécurité sont devenues endémiques : infractions aux lois, trafics en tous genres, toxicomanie, prostitution, bagarres, agressions, rixes, saleté, commerçants indélicats, vendeurs de cigarettes de contrefaçon, vols à l’arraché, incivilités, et j’en passe, ils vivent dans l’attente qu’une solution quelconque redonne à ces quartiers un semblant de vie qui ressemblerait à «avant» !

Ils attendent, mais n’espèrent plus, un véritable sursaut des services publics.

Ce secteur a été classé «quartier de reconquête Républicaine» certes mais cette reconquête n’est qu’un simple label sans aucun effet visible.

La mairie de Paris tout comme l’Etat se désintéressent totalement, ou sont impuissants, devant ce qui est devenu un véritable enfer pour cette population.

Même en plein jour on évite de traverser ces quartiers, que ce soit «La Goutte d’or», Barbès et jusqu’à la porte de la Chapelle, où les «illégaux» se disputent l’occupation des trottoirs à coups de couteau.

Aucune femme ne risque l’épreuve de traverser au milieu de ces attroupements d’individus agressifs verbalement et même quelquefois physiquement.

Pénétrer ou sortir de la station de métro «Porte de la Chapelle» sans se faire agresser devient un véritable miracle et le souterrain qui mène jusqu’à la Gare du Nord a été baptisé, par ceux qui sont obligés de l’emprunter «Passage de l’angoisse» ou «Couloir de la mort».

Quant à «La colline du crack», et les campements un peu plus loin, vers les rues Pajol et Philippe de Girard, ne peuvent être accessibles qu’en traversant les détritus abandonnés après les distributions alimentaires de certaines associations dont le comportement idéologique est indigne.

La salle de shoot, près de l’hôpital Lariboisière, oblige les commerçants à mettre la clé sous la porte à cause des bagarres, des agressions et des insultes qui se multiplient de jour comme de nuit, entre dealer ou contre les passants.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Quant au parc de La Courneuve, on préfère l’éviter pour ne pas courir le risque d’être attaqué et voler par des bandes de mineurs entre 14 et 16 ans, comme cela se produit depuis quelques semaines.

Les riverains attachés à ces quartiers (il en reste, paraît-il, quelques-uns !) savent qu’ils vivent dans des territoires abandonnés par la République, ils n’espèrent même plus que l’état de droit soit un jour rétabli.

«Paris sera toujours Paris. La plus belle ville du monde», chantée par Maurice Chevalier et reprise par Zaz ! Allez chanter cela aux touristes qui sortent de la gare du Nord et ils vous diront ce qu’ils en pensent !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Manuel Gomez pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz