Quantcast
FLASH
[10/12/2019] La Finlande inaugurera la plus jeune Premier ministre du monde, Sanna Marin, 34 ans  |  Les Américains soupçonnent l’#Iran d’être à l’origine des attaques à la roquette contre des bases irakiennes accueillant des forces américaines près de l’aéroport international de Bagdad  |  [08/12/2019] Les autorités saoudiennes enquêtent pour savoir si le terroriste de #Pensacola s’est radicalisé lors d’une visite dans le royaume l’année dernière, selon deux responsables saoudiens  |  #Pensacola. Le FBI détient 10 Saoudiens après l’attaque, et en recherche d’autres qui ont participé avec le terroriste à une fête pour regarder des vidéos de tueries de masse  |  Les avions à réaction de l’armée de l’air israélienne ont frappé un camp terroriste de #Hamas, des entrepôts d’armes, des bureaux et des postes de sécurité à #Gaza  |  [07/12/2019] A 20h54 heure locale, 3 roquettes ont été tirées depuis #Gaza sur #Israël, 2 interceptées. Ni @Reuters, @AFP n’en parlent  |  [06/12/2019] En raison d’une aggravation des menaces de l’#Iran, #Israël a testé avec succès des tirs de missile capable de porter une tête nucléaire  |  [04/12/2019] Fatigué des blabla, #Trump annule la dernière conférence de l’Otan et rentre à Washington  |  [30/11/2019] Le terroriste du #LondonBridge était un proche de l’infâme prédicateur islamiste Anjem Choudary  |  La Bolivie rétablit ses liens diplomatiques avec #Israël  |  Près de 3 000 faux permis de conduire américains envoyés par la Chine ont été interceptés par la douane américaine  |  Le terroriste islamiste du pont de Londres avait demandé de l’aide pour être déradicalisé, selon son avocat  |  [29/11/2019] Alerte rouge: tir de roquettes à l’instant dans le sud d’#Israël  |  Evacuation de la #garedunord de Paris après la découverte d’un engin explosif dans un sac  |  Les talibans disent qu’ils sont prêts à reprendre les pourparlers de paix après la visite impromptue de #Trump pour thanksgiving  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 16 avril 2019

Trump sait que les Démocrates adorent les immigrants illégaux, même s’il s’agit de criminels récidivistes.

Il sait que les Démocrates aiment tant les immigrants illégaux que quasiment toutes les villes du pays dont le maire est Démocrate sont des villes sanctuaires, donc des villes où les immigrants clandestins ne peuvent pas être arrêtés aux fins d’être expulsés. Le gouverneur Jerry Brown a même fait de la Californie entière un Etat sanctuaire, et pour être certain que les immigrants illégaux qui ont passé la frontière savent où ils arrivent, le gouvernement de Californie a fait poser près de la frontière des panneaux indicateurs disant : “Bienvenue en Californie, Etat sanctuaire”.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Trump sait que l’amour des Démocrates pour les immigrants clandestins est tel que les Démocrates sont hostiles à la construction d’un mur sur la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique, et font tout pour empêcher cette construction. Les Démocrates sont hostiles, bien sûr, à l’arrestation des immigrants clandestins interceptés après avoir passé la frontière des Etats-Unis et à leur expulsion immédiate du pays. Ils sont hostiles aussi à leur incarcération sur le sol américain. Ils considèrent que les immigrants clandestins qui ont commis des vols, des viols, des meurtres me représentent strictement aucun danger et doivent être considérés comme aussi innocents que des nouveaux nés. Ils approuvaient le contrôle des identités des immigrants clandestins arrêtés quand Obama était Président, et la vérification des relations entre adultes et enfants quand des adultes arrivaient avec des enfants et entendaient utiliser les enfants pour obtenir le droit d’asile, car ils n’ignoraient pas que des adultes arrivaient avec des enfants qui n’étaient pas les leurs et qu’ils avaient acheté ou arraché à leurs parents. Maintenant que Trump est Président, c’est très différent : ils n’approuvent plus du tout et veulent que les enfants restent avec les adultes, considérant que les adultes doivent être considérés comme les parents des enfants, même si ce n’est pas vrai.

Ils sont favorables à une politique appelée ici catch and release : attraper et relâcher. Des avocats Démocrates se rendent du côté mexicain de la frontière pour expliquer aux futurs immigrants illégaux que pour bénéficier de cette politique, ils doivent dire qu’ils sont menacés dans le pays d’où ils viennent et demander le statut de réfugié. Leur demande est enregistrée par les agents de la border patrol, et quelques semaines plus tard, ils doivent se rendre devant un juge qui statue sur leur cas. Presque aucun ne se rend devant le juge.

Faute d’avoir obtenu la suspension de catch and release, Trump a décidé par décret que les demandeurs d’asile devaient attendre la décision du juge du côté mexicain de la frontière. Les Démocrates se sont adressés à la cour d’appel la plus à gauche des Etats-Unis, la Cour d’appel de San Francisco (truffée de juges nommés sous Obama) et ont obtenu que le décret de Trump soit annulé. La cour d’appel de San Francisco a accepté de sursoir temporairement à sa décision, qui va s’appliquer néanmoins assez vite.

Au mois de mars, les agents de la border patrol ont arrêté cent mille personnes ayant traversé clandestinement la frontière. Ils en avaient arrêté autant le mois précédent. Trump a déclaré l’état d’urgence pour traiter la situation. Les Démocrates disent qu’il n’y a aucun état d’urgence, et qu’ils veulent que les Etats-Unis accueillent bien plus d’immigrants illégaux.

Trump a décidé de leur faire un cadeau généreux.

Puisque les Démocrates aiment les immigrants clandestins et en veulent bien plus, il a décidé que, dès que la décision de la cour d’appel de San Francisco s’appliquera et que les immigrants clandestins attrapés, demandant le droit d’asile et devant être relâchés sur le territoire américain seront effectivement relâchés, ces braves gens seront conduits dans les villes sanctuaires et dans l’Etat sanctuaire.

Curieusement, les Démocrates ne sont pas contents du tout. Ils disent craindre une hausse de la criminalité dans les villes sanctuaires et dans l’Etat sanctuaire. Comment peuvent-ils imaginer que des criminels rentrés illégalement aux Etats-Unis, et présents parmi les immigrants illégaux, pourraient commettre des actes criminels ? A-t-on idée ? Soudain, des gens censés ne représenter aucun danger pourraient devenir dangereux ? Allons donc ! Les statistiques du crime dans les villes sanctuaires et en Californie sont en hausse, mais les Démocrates ne se fient en général pas aux statistiques. Les Démocrates commenceraient-ils à regarder les statistiques ? Etrange pour des Démocrates ! Les villes sanctuaires se couvrent de bidonvilles, mais les Démocrates font depuis des années comme s’ils ne le voyaient pas. Les Démocrates commenceraient-ils à retrouver la vue ?

Sur CNN et MSNBC, des chaînes en net déclin depuis que le grand inquisiteur Mueller a rendu son rapport, des Démocrates furieux disent que Trump veut du mal aux villes sanctuaires et à l’Etat sanctuaire et cherche à se venger de l’attitude des Démocrates. Comment l’accroissement du nombre de gens que les Démocrates voulaient recevoir en plus grand nombre relâchés dans les villes sanctuaires et dans l’Etat sanctuaire pourrait-il être mauvais pour les villes sanctuaires et l’Etat sanctuaire ? Comment cela pourrait-il constituer une vengeance ? Les Démocrates soudain cesseraient-ils d’aimer les immigrants illégaux ?

Les immigrants illégaux légalisés sous Obama et devenus citoyens américains votent pourtant massivement Démocrate.

Certes, ils font monter le nombre des crimes, créent des bidonvilles, et parmi eux des gens font entrer des drogues aux conséquences mortelles, mais les Démocrates n’en avaient rien à faire jusque voici peu, et voyaient surtout de futurs électeurs. Les Démocrates retrouveraient-ils la raison ? Non, je ne pense pas que ce sera le cas.

Les gens riches qui votent Démocrate dans les villes sanctuaires continueront à vivre au milieu de bidonvilles et dans un contexte de crime, mais ils feront comme s’ils ne comprenaient rien à rien. C’est logique : ils sont de gauche.

J’étais il y a quelques mois chez des amis de gauche à San Francisco (il m’en reste quelques-uns), et ils m’ont dit de ne rien laisser dans ma voiture car les vols sont désormais très fréquents. Je leur ai dit : “c’est parce que San Francisco est une ville sanctuaire”. Ils m’ont répondu : “non, absolument pas”. J’ai fait plus récemment la même expérience à Los Angeles et les gens de gauche que j’ai rencontré m’ont fait la même réponse. Ah, les gens de gauche. Partout les mêmes…

Il y a bien moins d’immigrants clandestins à Las Vegas et les rues sont plus propres. Il n’y a quasiment pas de bidonvilles et le nombre de crimes est moins élevé qu’à San Francisco et Los Angeles. Etrangement je préfère vivre à Las Vegas. C’est sans doute parce que je ne suis pas de gauche.

© Guy Millière pour Dreuz.info. Toute reproduction interdite sans l’autorisation écrite de l’auteur.

PS : Des journalistes de gauche américains commencent à dire que l’envoi d’immigrants clandestins vers les villes sanctuaires et leur dissémination dans l’état sanctuaire serait dangereux pour les immigrants clandestins eux-mêmes. Cela signifierait-il que la gauche américaine suggère que les gens de gauche qui votent Démocrate sont dangereux ? Que pourraient donc faire les gens de gauche qui votent Démocrate aux immigrants clandestins ? Les mordre ?  Leur faire fumer de la marijuana ? Le magazine de gauche français Le Point, se pliant docilement aux directives des journalistes de gauche américains a titré : “La lourde menace de Donald Trump envers les clandestins”. Il a, c’est vrai, menacé de les envoyer à San Francisco ou Los Angeles. Il y a des gens qui doivent payer un billet d’avion pour aller visiter San Francisco ou Los Angeles. Trump paie le transport et veut permettre à des clandestins d’y aller gratuitement. Il y a vraiment des gens qui ne sont jamais contents…

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, suivez notre fil Twitter, puis retweetez-nous. C’est ainsi que les idées que vous défendez circulerons !

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz