Publié par Gaia - Dreuz le 18 avril 2019

Source : News-suavelos

Un migrant adolescent qui a poignardé à mort un travailleur humanitaire réfugié avec un couteau de cuisine pourrait prétendre à une indemnité pour le temps passé en prison après la décision des juges qu’il avait agi en état de légitime défense.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le couturier Seyed M. a été accusé d’homicide involontaire après la mort de Jose M., 20 ans, dans un parc d’Ochtrup, dans le nord-ouest de l’Allemagne, lors d’une dispute à propos d’une femme.

Jose M. a été poignardé à 6 reprises – dont une fois dans le cœur – avec le couteau que l’accusé avait dissimulé dans ses vêtements.

Jose s’est confronté à Seyed M. parce que l’Afghan serait devenu obsédé par une amie de la victime et l’aurait constamment harcelée en dépit de sa demande de rester seule.

L’Afghan faisait déjà face à une procédure d’expulsion quand il est tombé sur Jose dans le parc alors qu’il portait un couteau de cuisine de 14 cm.

Mais la semaine dernière, un tribunal pour mineurs de la ville voisine de Munster a acquitté Seyed M. parce que le juge a déclaré que l’acte avait été commis en état de légitime défense.

Le juge Michael Beier a déclaré qu’étant donné que José était plus gros que le défendeur, qu’il avait pris des leçons de boxe et qu’il avait frappé Seyed M. en premier, le défendeur pouvait se prévaloir de la légitime défense.

Il a déclaré: “Le défendeur était physiquement inférieur (…) Un couteau de cuisine peut être emporté en vertu de la législation sur les armes, même s’il est discutable sur les plans social et éthique.”

Le porte-parole du tribunal, le Dr Steffen Vahlhaus, a confirmé que le parquet et les proches de la victime ont fait appel.

L’affaire va maintenant être renvoyée devant la Cour fédérale de justice de Karlsruhe, dans le sud de l’Allemagne.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz