Quantcast
FLASH
[14/10/2019] Kais Saied élu président de Tunisie avec 72.71%  |  [12/10/2019] Au moins 4 morts et 3 blessés dans une fusillade à New York  |  4 morts, nombreux blessés dans une fusillade à Brooklyn  |  Attentat par fusillade en Samarie illégalement colonisée par les Palestiniebs : des terroristes musulmans ont ouvert le feu à partir d’un véhicule – Pas de blessés  |  [11/10/2019] Attaque au couteau près du Capitol à Washington  |  Une explosion s’est produite ce matin (vendredi) sur un pétrolier iranien dans la mer Rouge, près de la ville portuaire de Djedda, en Arabie saoudite. L’Iran parle de 2 tirs de missiles  |  [09/10/2019] Le préfet de police de Paris porte plainte pour « apologie du terrorisme » après que des commissariats franciliens ont reçu des appels avec des chants islamistes de vidéos de propagande de Daesh  |  Allemagne-Fusillade: Au moins 2 morts à Halle dans ce qui paraît être un attentat #antisémite  |  [07/10/2019] Avant la visite programmée du président Trump, le syndicat de la police du Minnesota imprime un T-shirt « les flics pour Trump »  |  Les socialistes au pouvoir au Portugal remportent les élections mais n’obtiennent pas la majorité absolue  |  [06/10/2019] Fusillade dans le Missouri à Kansas City : 4 morts et 5 blessés  |  [05/10/2019] Tremblement de terre à San Francisco  |  Vendredi, 2 gardes protégeant une synagogue #Berlin ont arrêté un syrien qui tentait d’entrer dans le bâtiment avec un couteau  |  La semaine avait commencé avec la condamnation de #Zemmour, et terminé avec la tragique preuve qu’il avait raison  |  [04/10/2019] Grosse explosion entendue près de véhicules de #Tsahal à la frontière de #Gaza  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 21 avril 2019

70 % des Russes approuvent l’impact de l’assassin de masse Joseph Staline sur leur pays.

Le taux de popularité du dictateur soviétique qui est probablement responsable de la mort de plus de personnes qu’Hitler, a atteint son plus haut niveau en Russie sous la présidence de Poutine, selon une nouvelle enquête du Levada Center (1), qui suit le sentiment national vis-à-vis de Staline depuis avril 2001.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

  • 70% des Russes interrogés affirment que Staline a été bon pour la Russie, soit une augmentation de 16 points par rapport au meilleur chiffre précédent de 54 % atteint en 2016.
  • 51% disent qu’ils le voient favorablement en tant que personne.
  • 41 % ont explicitement déclaré qu’elles respectaient Staline,
  • 6 % qu’elles sympathisaient avec lui et
  • 4 % qu’elles l’admiraient.
  • Seulement 19% des personnes interrogées ont dit qu’elles ne l’aimaient pas, le craignaient ou détestaient Staline. Au moins il y a ça pour apaiser mes 25% de sang russe.

L’enquête, qui a été menée auprès de 1 600 Russes et qui a une marge d’erreur de plus ou moins 3,4 points de pourcentage, a été menée entre le 21 et le 27 mars et a publiée dans le Moscow Times.

« Staline commence à être perçu comme un symbole de justice et une alternative au gouvernement actuel, jugé injuste, cruel et indifférent à l’égard des gens », a déclaré la sociologue de l’Académie des sciences Leonty Byzov à RBC News.

« C’est une image purement mythologique de Staline, très loin de la vraie figure historique. »

L’institut de sondage, basé à Moscou, a noté que le pourcentage de personnes interrogées qui ont répondu favorablement à la question sur Staline est le plus élevé depuis qu’elles ont commencé à suivre les attitudes envers le monstre soviétique, il y a plus de 15 ans.

« La nostalgie de l’effondrement de l’Union soviétique est à son apogée cette année. De plus, Staline est considéré comme une figure qui a assuré la justice sociale », a déclaré Karina Pipia de Levada à Bloomberg (2).

Cependant, a-t-elle ajouté, ceux qui se disent admiratifs de Staline « ne veulent pas vraiment revenir en arrière », ajoutant que les personnes interrogées étaient aussi généralement mécontentes des réformes gouvernementales et du niveau de vie en Russie.

La réalité historique

Sous Staline, selon certaines estimations, 20 millions de citoyens soviétiques civils et militaires sont morts. Les Russes furent forcés de remettre leurs récoltes au gouvernement et à mourir de faim. Ils étaient tués s’ils refusaient de se conformer. L’administration de Staline mit sur pied une police secrète, encouragea les citoyens à s’espionner les uns les autres, tua les dissidents et envoya des milliers de personnes au goulag dans les camps de travail forcé.

Le pourquoi de ces résultats choquants

L’une des raisons des résultats du sondage pourrait être que près de la moitié des jeunes Russes n’ont jamais entendu parler de la répression de Staline, selon certaines estimations.

Une enquête Levada de 2018 montrait que 47 % des répondants âgés de 18 à 24 ans ont déclaré qu’ils n’avaient jamais entendu parler des « répressions de l’ère Staline » avant ce sondage.

De plus, les résultats de l’enquête s’inscrivent dans le cadre des efforts continus de Poutine pour réhabiliter l’image globale de l’ancien empire soviétique, notamment en faisant revivre l’hymne soviétique et en ornant les défilés militaires, voire en offrant une médaille du travail de l’époque soviétique. On dirait que ça marche.

  1. Levada
  2. Bloomberg

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.


Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz