Quantcast
FLASH
[17/09/2019] Election Israël: Echantillon Rotter: Likoud; 37, Gantz: 34, Liste jointe (arabe) 11, Shas 8, Iahadut hathora 8, Yamina (Shaked Bennet) 7, Liberman : 7, Camp démocrate 4, Havoda/Gesher 4  |  Election Israël: à l’échelon national, le taux de participation est en hausse de 2,4%  |  Election Israël: Premier sondage coalition « naturelle » : Likoud 57 sièges, Gantz 55 – c’est le seul sondage qui compte  |  Election Israël: Netanyahou = 33 sièges, Gantz = 34 sièges – ce qui ne dit rien puisque l’élection est une affaire de coalitions  |  Election Israël: des hackers localisés en Indonésie ont tenté de pirater les ordinateurs du parti de Liberman  |  Election Israël: Netanyahou: « nous pouvons encore gagner »  |  Ayelet Shaked: « c’est la dernière heure pour bloquer un gouvernement de gauche »  |  Election Israël: taux de participation à 20h = 63,7%, en hausse de 2,4%  |  Election Israël: Taux de participation des Arabes à 20h: 63,8%  |  Election Israël: Yaïr Lapid s’adresse à des téléphones éteints pour stimuler les derniers votants  |  Election Israël: Netanyahou : « si nous perdons, il y aura distribution de bonbons à Téhéran et à Gaza »  |  Election Israël: durant un podcast, un journaliste révèle par inadvertance que les chiffres de Bleu et Blanc sont plus faibles dans les villes autour de Tel Aviv qu’au centre  |  Election Israël: A Hadera, des activistes d’Israel Beitenou (Liberman) attrapés en vidéo offrant 500 shekels pour un vote  |  Election Israël: si le taux de participation arabe est élevé, et le taux de participation en Judée Samarie est faible, on est parti pour des mauvaises surprises  |  Election Israël: Le taux de participation en Judée Samarie serait faible  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Christian Larnet le 28 avril 2019

Une ONG israélienne de défense des droits de l’homme demande la révocation du statut de résident israélien du fondateur du BDS, Omar Barghouti.

Betzalmo, une ONG israélienne de défense des droits de l’homme, a demandé au procureur général et ministre de l’Intérieur d’Israël d’annuler le permis de séjour d’Omar Barghouti.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Il y a deux semaines, Omar Barghouti s’est vu refuser l’entrée aux États-Unis en raison de son rôle en tant que fondateur et président du mouvement anti-israélien et antisémite de boycott, désinvestissement et sanctions (BDS). Dans une lettre datée du 24 avril 2019, Betzalmo a demandé au ministre de l’Intérieur comment il est possible que les États-Unis empêchent un dirigeant de BDS l’entrée sur leur territoire, alors que le gouvernement israélien continue de lui accorder un permis de séjour lui permettant de bénéficier des avantages de l’État d’Israël.

Une loi récente autorise le ministre de l’Intérieur, avec l’approbation du procureur général, à révoquer la résidence de toute personne qui porte atteinte à la sécurité de l’État, ou qui met en danger la paix publique.

Il ne fait aucun doute que le leadership de Barghouti dans le mouvement de boycott contre tous les citoyens de l’État d’Israël nuit gravement à l’État d’Israël et constitue une violation flagrante de l’allégeance, ainsi qu’une menace pour la sécurité et la défense d’Israël, en faisant pression pour un embargo sur l’économie israélienne. En outre, le mouvement BDS collabore avec des organisations terroristes, de sorte qu’il existe sans aucun doute un lien indirect entre M. Barghouti et les organisations terroristes.

Le dirigeant de Betzalmo, Shai Glick, a declaré :

« L’État d’Israël est un État démocratique et libéral, mais il doit, au nom de la démocratie et du libéralisme, se défendre et défendre ses citoyens.

Une lutte déterminée contre le boycott constitue une véritable défense des citoyens de l’Etat d’Israël.

Nous ne pouvons pas exiger de nos alliés dans le monde d’empêcher l’entrée d’un militant du boycott et d’empêcher des conférences d’organisations de boycott, tout en permettant aux principaux militants du BDS de résider en Israël, en leur donnant des avantages et une plate-forme d’État.

Nous sommes certains que le ministre de l’Intérieur et le procureur général agiront avec détermination et révoqueront immédiatement la résidence de M. Barghouti afin qu’il ne puisse diffuser son enseignement toxique qu’en dehors d’Israël ».

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz