Publié par Jean-Patrick Grumberg le 30 avril 2019

Ce que Facebook considère aujourd’hui comme un « discours de haine » va vous époustoufler.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Facebook recommence (ou continue). Bien que leur engagement alterne du déni à une promesse d’amélioration, il semble que la situation ne fasse que s’aggraver.

Jetez un coup d’œil à ce qu’ils considèrent aujourd’hui comme « contre [leurs] normes communautaires en matière de discours haineux ».

Voici un commentaire d’un de mes lecteurs. Il l’a affiché le 29 mars, et Facebook l’a bloqué comme discours haineux :

Le Hamas est une organisation terroriste désignée par le Secrétaire d’État conformément à l’article 219 de la loi sur l’immigration et la nationalité (INA), telle que modifiée. Les désignations FTO jouent un rôle crucial dans notre lutte contre le terrorisme et constituent un moyen efficace de réduire le soutien aux activités terroristes et de faire pression sur les groupes pour qu’ils se retirent du terrorisme.

Peut-être que M. Zuckerberg ne le sait pas.

https://www.state.gov/j/ct/rls/other/des/123085.htm

Facebook a décidé que le fait de dire que le Département d’État classe le Hamas parmi les organisations terroristes est un « discours de haine » !

Ne l’oubliez pas s’il vous plaît.

Je sais que beaucoup d’entre vous m’ont dit, lorsque j’ai écrit un article sur la fermeture de mon compte par Facebook, que vous n’êtes plus sur Facebook, que c’est une perte de temps d’être sur Facebook, et que vous êtes nombreux à savoir ce que Facebook est devenu.

Mais vous devez passer le mot.

Pourquoi ?

N’oubliez pas Martin Niemöller : « D’abord, ils sont venus pour les socialistes, et je n’ai pas parlé – parce que je n’étais pas socialiste. Ensuite, ils sont venus chercher les syndicalistes, et je n’ai pas parlé- parce que je n’étais pas syndicaliste. Alors ils sont venus pour les Juifs, et je n’ai pas parlé – parce que je n’étais pas Juif. »

Il ne s’agit pas de Facebook. Il ne s’agit pas de la gauche. Il s’agit de nos valeurs qui sont attaquées de tous les côtés. Étape par étape. De la même manière que l’islam s’empare de plus en plus des sociétés occidentales : étape par étape, petits pas par petits pas, certains sont presque invisibles, d’autres sont insignifiantes.

Pourquoi ?

Parce que nous ne nous battons pas pour protéger nos valeurs avec une attitude de « tolérance zéro ». Nous nous sommes plutôt du genre « zéro réaction », ou du genre à gémir « qu’est ce qu’on peut faire », et cela ne passe pas inaperçu aux yeux de ceux qui veulent détruire nos valeurs.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.


Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz