Quantcast
FLASH
[10/12/2019] Les Américains soupçonnent l’#Iran d’être à l’origine des attaques à la roquette contre des bases irakiennes accueillant des forces américaines près de l’aéroport international de Bagdad  |  [08/12/2019] Les autorités saoudiennes enquêtent pour savoir si le terroriste de #Pensacola s’est radicalisé lors d’une visite dans le royaume l’année dernière, selon deux responsables saoudiens  |  #Pensacola. Le FBI détient 10 Saoudiens après l’attaque, et en recherche d’autres qui ont participé avec le terroriste à une fête pour regarder des vidéos de tueries de masse  |  Les avions à réaction de l’armée de l’air israélienne ont frappé un camp terroriste de #Hamas, des entrepôts d’armes, des bureaux et des postes de sécurité à #Gaza  |  [07/12/2019] A 20h54 heure locale, 3 roquettes ont été tirées depuis #Gaza sur #Israël, 2 interceptées. Ni @Reuters, @AFP n’en parlent  |  [06/12/2019] En raison d’une aggravation des menaces de l’#Iran, #Israël a testé avec succès des tirs de missile capable de porter une tête nucléaire  |  [04/12/2019] Fatigué des blabla, #Trump annule la dernière conférence de l’Otan et rentre à Washington  |  [30/11/2019] Le terroriste du #LondonBridge était un proche de l’infâme prédicateur islamiste Anjem Choudary  |  La Bolivie rétablit ses liens diplomatiques avec #Israël  |  Près de 3 000 faux permis de conduire américains envoyés par la Chine ont été interceptés par la douane américaine  |  Le terroriste islamiste du pont de Londres avait demandé de l’aide pour être déradicalisé, selon son avocat  |  [29/11/2019] Alerte rouge: tir de roquettes à l’instant dans le sud d’#Israël  |  Evacuation de la #garedunord de Paris après la découverte d’un engin explosif dans un sac  |  Les talibans disent qu’ils sont prêts à reprendre les pourparlers de paix après la visite impromptue de #Trump pour thanksgiving  |  Le Premier ministre irakien déclare qu’il remet sa démission au Parlement  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 30 avril 2019

Vous l’entendez partout à la télé. Les experts vous l’assurent la main sur le cœur et la larme à l’œil : « le réchauffement climatique est la cause de l’immigration massive ». Ils mentent. Et quelqu’un en apporte la preuve. Que voici.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, suivez notre fil Twitter, puis retweetez-nous. C’est ainsi que les idées que vous défendez circulerons !

Matthew Sussis, directeur adjoint des communications du Centre d’Etude sur l’immigration (CIS), a compilé les données sur le rendement des cultures agricoles de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture entre 2000 et 2017 (1).

Les données concernaient les principales cultures produites au Honduras, au Guatemala et au Salvador – les trois pays du Triangle qui constituent la majorité des migrants illégaux arrêtés à la frontière sud des États-Unis.

Ce qu’il a découvert, et que les chiffres révèlent, il suffisait de les consulter – est que l’image d’Epinal selon lesquelles les terres situées dans les pays chauds sont devenues incultes ou pauvres par le réchauffement, poussant les gens à fuir pour nourrir leur famille, est un hoax total.

  • La plupart des principales cultures des pays d’Amérique centrale ont vu leur production augmenter au cours des dix dernières années.
  • Entre 2007 et 2017, le Honduras a connu une croissance importante de la production de café, de melons, d’huile de palme, de riz et de haricots, dont une partie a augmenté de centaines de milliers de tonnes métriques.
  • Une croissance similaire a eu lieu au Guatemala au cours de la même période, qui a vu une augmentation considérable de la production d’huile de palme, ainsi qu’une croissance des bananes, du sucre, du maïs et du riz.
  • Le café, le riz et le sorgho ont diminué en El Salvador au cours des dix dernières années, mais le pays a été en mesure de produire beaucoup plus de maïs, de canne à sucre et de haricots. Selon Sussis, le déclin du café est dû en réalité à la concurrence d’autres exportateurs sur le marché, et à la volatilité politique du pays.

« Dans ces trois pays du Triangle de l’Amérique du sud, la majorité des principaux produits agricoles ont vu leur production augmenter ces dernières années – dans certains cas, elle a triplé ou quadruplé. Compte tenu du succès des rendements agricoles en Amérique latine, il est difficile d’imaginer que le changement climatique soit un facteur majeur qui stimule les flux migratoires », note M. Sussis dans son rapport.

L’étude intervient après que de nombreux politiciens et experts ont tenté d’établir un lien entre l’immigration clandestine et le changement climatique.

« L’extrême droite aime susciter la peur [et] la résistance aux immigrants. Mais avez-vous remarqué qu’ils ne parlent jamais de ce qui pousse les gens à fuir leur maison ? » avait tweeté Alexandria Ocasio-Cortez en avril.

« C’est peut-être parce qu’ils seraient forcés de faire face à un facteur majeur qui alimente la migration mondiale : Changement climatique. »

https://twitter.com/AOC/status/1115747599972208640

Dans le cas d’AOC, ce n’est pas tant le mensonge que la stupidité, l’incompétence crasse, et le fait qu’elle soit traitée comme une Pom Pom girl qui explique ses ridicules déclarations. Mais vous avez les mêmes chez vous n’est-ce-pas ?

« Une bien meilleure explication de la poussée migratoire n’est pas un facteur d’incitation, mais un facteur d’attraction », a conclu M. Sussis.

« En termes simples, les migrants d’Amérique centrale ne viennent généralement pas en Amérique à cause de catastrophes climatiques mettant leur vie en danger. Au contraire, ils viennent parce qu’ils savent qu’on les laissera rester. »

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

  1. CIS.org
Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz