Quantcast
FLASH
[06/12/2019] En raison d’une aggravation des menaces de l’#Iran, #Israël a testé avec succès des tirs de missile capable de porter une tête nucléaire  |  [04/12/2019] Fatigué des blabla, #Trump annule la dernière conférence de l’Otan et rentre à Washington  |  [30/11/2019] Le terroriste du #LondonBridge était un proche de l’infâme prédicateur islamiste Anjem Choudary  |  La Bolivie rétablit ses liens diplomatiques avec #Israël  |  Près de 3 000 faux permis de conduire américains envoyés par la Chine ont été interceptés par la douane américaine  |  Le terroriste islamiste du pont de Londres avait demandé de l’aide pour être déradicalisé, selon son avocat  |  [29/11/2019] Alerte rouge: tir de roquettes à l’instant dans le sud d’#Israël  |  Evacuation de la #garedunord de Paris après la découverte d’un engin explosif dans un sac  |  Les talibans disent qu’ils sont prêts à reprendre les pourparlers de paix après la visite impromptue de #Trump pour thanksgiving  |  Le Premier ministre irakien déclare qu’il remet sa démission au Parlement  |  [28/11/2019] La Bolivie rétablit ses relations diplomatiques avec #Israël, qu’elle avait rompues en 2009 sous la direction du président de gauche Evo Morales, qui estimait qu’Israël n’avait pas le droit de se défendre contre les tirs de roquettes depuis #Gaza  |  La Reine d’Angleterre envisage d’abdiquer du trône d’ici 18 mois  |  [27/11/2019] Effet #Trump: Le PIB américain a augmenté de 2,1% au 3ème trimestre, plus que prévu  |  [26/11/2019] Le Hamas, le Fatah, l’OLP ont organisé une « journée de rage » en réponse à la décision américaine de soutenir les communautés juives en Judée et en Samarie. Entre 200 et 500 terroristes ont assisté à chaque émeute  |  L’Etat d’urgence de la Maison-Blanche a été décrété, puis rapidement levé, à la suite d’une « violation de l’espace aérien »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 3 mai 2019

Facebook a bloqué les comptes de figures américaines d’extrême droite. Et pour faire bonne figure, Louis Farrakhan, leader de l’organisation « Nation of Islam » dont Obama fut un temps adepte, fait partie du lot.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous à notre fil Twitter, puis retweetez-nous. C’est ainsi que les idées que vous défendez circulerons !

Ce jeudi 2 mai, les médias de gauche (1) se sont fait le relais de la dernière purge de Facebook. Il s’agit d’une nouvelle offensive contre ceux qui défendent des idées que la gauche déteste. Facebook les qualifie de « discours extrémistes, violents, antisémites, racistes ou complotistes », puis ferme leurs comptes. Alex Jones, conspirationniste et fondateur du site « Infowars » vient d’en faire les frais, mais il est habitué : il a déjà fait l’objet d’interdictions, certaines temporaires, de Facebook, Twitter et YouTube… et ce jusqu’à faire en sorte de le tuer médiatiquement pour que personne ne puisse plus l’entendre.

Paul Nehlen, un Républicain que la gauche adore dire qu’il est « d’extrême droite », a également été banni, de même que l’activiste britannique homosexuel de droite Milo Yiannopoulos, qui a également été censuré dans les universités américaines alors qu’il avait organisé des conférences sur … la liberté d’expression.

L’excuse de Facebook est toujours cousue du même fil blanc : « nous ne censurons pas, nous protégeons » – comme si les gens n’étaient pas capables de se protéger eux-mêmes. Pitoyable.

« Nous avons toujours interdit les individus ou organisations qui promeuvent ou se livrent à la violence et la haine, quelle que soit l’idéologie », a indiqué Facebook et c’est un gros mensonge, car le Hamas n’est toujours pas interdit.

« Le processus d’évaluation de possibles infractions [j’aime le mot infraction, il trahit la pensée totalitaire de la gauche] est très poussé et c’est ce qui nous a conduits à décider de supprimer ces comptes », a ajouté une porte-parole de Facebook.

Louis Farrakhan, qui dirige « Nation of Islam », a reçu le surnom mérité de Hitler noir.

« Hitler était un très grand homme », a-t-il dit en 1984 lors d’une interview sur les juifs. Il a récemment comparé les juifs à des termites. Alain Soral est heureux. Les rats qui le suivent aussi.

Le rappeur Snoop Dogg, le « révérend » Al Sharpton, la députée Démocrate antisémite Ilhan Omar, la députée Démocrate d’origine palestinienne Rashida Tlaib, les députées Démocrates Maxine Waters et Barbara Lee, le député Démocrate de l’Illinois Danny Davis, le député Démocrate de l’Indiana Andre Carson, celui de New York Gregory Meeks, du Texas Al Green, le vice-président du Comité national démocrate (DNC) Keith Ellison, Tamika Mallory, leader de la Marche des femmes, ont tous assisté à des réunions avec Farrakhan, tous le soutiennent, et aucun ne l’ont jamais condamné ou même critiqué.

Louis Farrakhan à gauche d’un Obama souriant

Obama est ici en photo avec Hitler noir, tout souriant. La photo a été cachée plusieurs années pour ne pas nuire à son élection.

Et ils se sentent habités de l’autorité morale pour donner des leçons de morale aux pauvres mortels que nous sommes.

Alex Jones est un célèbre complotiste. Il est le fondateur du site « Infowars ». Je n’aime pas ce type. Je n’aime pas ses idées. Jamais il ne me viendrait à l’idée de le censurer. Même s’il diffuse des théories du complot alors que je vomis les théories du complot.

Le Britannique Paul Joseph Watson, qui reprend régulièrement les commentaires d’Alex Jones, et se positionne clairement à droite, a également été éliminé. Je le lis sur Twitter. Il ne casse pas trois pattes à un canard. Mais il est de droite, alors il fallait l’éliminer. Il a réagi en évoquant « une purge purement politique », affirmant n’avoir « enfreint aucune règle » du réseau. Je veux bien le croire, et non parce que j’ai vu mon compte fermé par Facebook d’une manière assez vicieuse : ils ont prétendu que je n’étais pas moi, m’ont demandé une pièce d’identité, que j’ai envoyée, et… n’ont jamais plus répondu ! Hop la, ni nu ni connu, jt’embrouille.

Des personnes qui diffusent des messages de haine infiniment plus agressifs ne sont jamais inquiétés par Facebook : ce sont des gens de gauche, et leurs messages visent des gens que Facebook n’aime pas. Donc Facebook ne considère pas leurs messages comme étant haineux.

Et Facebook a également tiré la chasse d’eau sur Laura Loomer, une juive américaine qui dénonce régulièrement les déclarations antisémites et les menaces de mort des islamistes sur les réseaux sociaux.

Un rebondissement savoureux

Je vous dis souvent qu’en plus d’être intellectuellement pitoyables, les journalistes sont fainéants, ils travaillent mal, parce qu’ils ont atrophié leur capacité à l’esprit critique.

Jeudi, deux grands médias qui ont repris l’information de Facebook ont qualifié Louis Farrakhan d’extrémiste de droite dans des articles écrits hâtivement, englobant l’antisémite et raciste avec les personnalités de droite qui ont été bannies.

Et lorsque quelqu’un leur a fait remarquer l’outrage – car Farrakhan est intouchable puisqu’Obama l’a fréquenté, ils se sont empressés de changer leurs récits.

Le Washington Post et The Atlantic (2) avaient d’abord classé Farrakhan dans le même sac que les figures de droite Alex Jones, Milo Yiannopoulos, Paul Joseph Watson, Paul Nehlen et Laura Loomer. Ils ont donc couru comme des mômes pris en flagrant délit, pour rendre à l’Hitler noir son honneur.

Ils ont retiré ce qu’ils considèrent comme l’insulte suprême – extrême droite – pour remplacer le terme par quelque chose sans doute plus acceptable par la gauche : « dirigeant extrémiste qui a épousé des opinions antisémites. »

Ces histoires de censure, ça va mal se terminer. A force de censurer, les suprémacistes vont être tellement furieux qu’ils vont encore attaquer les juifs : Zuckerberg est juif, il les censure, les juifs devront payer. Peu leur importe de savoir que Zuckerberg censure violemment les sionistes ? Non ? Peu importe. Comme les antisémites qui accusent les médias d’être contrôlés par les juifs, sans voir que les médias sont sauvagement anti-israéliens et pro-palestiniens.

Facebook a annoncé avoir fermé toutes les pages associées aux personnalités bannies. Cliquez sur facebook.com/friendsoffarrakhan/. C’était sans doute une page trop dure à trouver par Facebook…

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz