Quantcast
FLASH
[22/09/2019] Élection israélienne. La liste arabe unie donne son mandat à Gantz pour faire tomber Netanyahu  |  Élection israélienne. Il est intéressant de noter que le President Rivlin a rappelé à la délégation de Gantz que @netanyahu n’a pas été inculpé  |  Élection israélienne. Gantz a rencontré les dirigeants des partis de gauche et ils ont clarifié leurs plans pour le prochain gouvernement : remplacer @netanyahu  |  Élection israélienne. La réunion de la liste arabe s’est terminée sans décision de recommander Gantz comme 1er ministre  |  Ministre hongrois des Affaires étrangères sur les quotas de redistribution des migrants décidée par Macron: « Nous les rejetons ! »  |  Un avion de combat non identifié a bombardé une base militaire appartenant à des terroristes chiites soutenus par l’Iran dans la région d’al-Anbar dans l’ouest de l’Irak. Aucune victime signalée  |  [21/09/2019] ISIS revendique l’explosion d’un bus qui a fait 19 morts en Irak  |  1er ministre australien: « L’une des nombreuses choses que Trump et moi avons en commun, c’est la passion du travail bien fait… Je le félicite la création d’emplois aux États-Unis  |  Militants pour le Climat et Black bloc, même combat, les deux groupes manifestent ensemble en ce moment à Paris  |  #GiletsJaunes: À 14 heures, 123 interpellations et 174 personnes verbalisées à Paris  |  L’Obs affirme que Michel Onfray « souscrit aux thèses d’Asselineau » – Onfray dénonce la fake news sur son site  |  Iran : augmentation du trafic d’organes  |  #Giletsjaunes, 106 interpellations à 13 h – ça rigole pas  |  #Giletsjaunes, le nouveau souffle ? 9 interpellations à Paris dans les manifestations  |  [20/09/2019] Le maire communiste de New York Bill de Blasion, qui a défiguré New York, abandonne la course à la présidence – il était à zéro % !  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 6 mai 2019

Des centaines de roquettes ont été tirées samedi 4 et et dimanche 5 mai 2019 depuis Gaza en direction d’Israël qui a répondu par des frappes aériennes massives. A minima quatre israéliens et quinze gazaouis (dont un responsable du Hamas) ont été tués dimanche.

La bande de Gaza est dirigée par des milices terroristes, illégitimes, illégales, armées et financées par la « république islamique d’Iran », non reconnues par les Nations-Unies (ONU). Ces bandes terroristes obéissent aux injonctions proclamées régulièrement par Téhéran de détruire Israël. C’est ainsi que la population civile israélienne, prise pour cible par Gaza, reçoit régulièrement des roquettes qui détruisent, blessent et tuent. Les réactions militaires israéliennes surviennent alors à Gaza, en légitime défense, en tentant de cibler les responsables des carnages.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

La faiblesse, la tolérance, l’atermoiement caractérisent les réactions diplomatiques de l’Union-Européenne (UE), du Conseil de Sécurité (CS), de l’Assemblée générale (AG) de l’ONU et de la France en particulier (elle appartient aux trois organismes internationaux). Elles concourent au maintien de la situation sur le terrain. Les violences que fait subir la dictature islamiste à Gaza sur son propre peuple et les agressions régulières lancées contre les cibles civiles de l’Etat hébreu correspondent au soutien et au maintien des relations commerciales de l’UE et de la France en particulier avec l’Iran. C’est ainsi que le président de la république française Emanuel Macron , loin de condamner l’agression gazaouie, se contente de sermonner les deux parties, l’agressée (Israël) et l’agresseur (Hamas et Djihad islamiste) en recommandant la cessation de la violence et la protection de « tous les civils ». La responsabilité de l’UE en général et de la France en particulier est patente. La constance des positions de l’UE et de la France basées sur la compromission devant l’agresseur encouragent les terroristes de Gaza à obéir à Téhéran. Les Etats membres permanents du CS de l’ONU (France, USA, Royaume-Uni, Chine, Russie) portent une responsabilité patente dans la faiblesse ou l’absence de condamnation des agresseurs de Gaza et du maintien du conflit. La catalyse diplomatique de la France contre Israël dans les organisations internationales est particulièrement active. Elle contribue au maintien de la guerre.

La situation israélienne est intenable. Nul Etat au monde, ni la France ni aucun de ceux de l’UE n’accepterait comme le fait l’Etat d’Israël de recevoir des bombes sur son territoire, visant les populations, en ne réagissant que de manière ponctuelle, pondérée et circonstanciée.

Au delà des réactions militaires de légitime défense normales, il revient au gouvernement israélien de placer l’AG, le CS, l’UE et la France devant leur responsabilité dans le maintien du conflit au Proche-Orient et les attaques meurtrières subies par Israël.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Les agressions meurtrières et destructrices subies par Israël ne sauraient exonérer les responsabilités de l’ONU, de l’UE et de la France. Le résultat de cette situation inique est le maintien de la guerre et des victimes civiles.
Il conviendrait de rappeler à l’AG, au CS, à l’UE et à Macron que les peuples n’ont qu’une aspiration, celle de vivre libre -notamment des stratégies financières internationales- et de vivre en paix.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Pierre Saba pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz