Quantcast
FLASH
[14/10/2019] Kais Saied élu président de Tunisie avec 72.71%  |  [12/10/2019] Au moins 4 morts et 3 blessés dans une fusillade à New York  |  4 morts, nombreux blessés dans une fusillade à Brooklyn  |  Attentat par fusillade en Samarie illégalement colonisée par les Palestiniebs : des terroristes musulmans ont ouvert le feu à partir d’un véhicule – Pas de blessés  |  [11/10/2019] Attaque au couteau près du Capitol à Washington  |  Une explosion s’est produite ce matin (vendredi) sur un pétrolier iranien dans la mer Rouge, près de la ville portuaire de Djedda, en Arabie saoudite. L’Iran parle de 2 tirs de missiles  |  [09/10/2019] Le préfet de police de Paris porte plainte pour « apologie du terrorisme » après que des commissariats franciliens ont reçu des appels avec des chants islamistes de vidéos de propagande de Daesh  |  Allemagne-Fusillade: Au moins 2 morts à Halle dans ce qui paraît être un attentat #antisémite  |  [07/10/2019] Avant la visite programmée du président Trump, le syndicat de la police du Minnesota imprime un T-shirt « les flics pour Trump »  |  Les socialistes au pouvoir au Portugal remportent les élections mais n’obtiennent pas la majorité absolue  |  [06/10/2019] Fusillade dans le Missouri à Kansas City : 4 morts et 5 blessés  |  [05/10/2019] Tremblement de terre à San Francisco  |  Vendredi, 2 gardes protégeant une synagogue #Berlin ont arrêté un syrien qui tentait d’entrer dans le bâtiment avec un couteau  |  La semaine avait commencé avec la condamnation de #Zemmour, et terminé avec la tragique preuve qu’il avait raison  |  [04/10/2019] Grosse explosion entendue près de véhicules de #Tsahal à la frontière de #Gaza  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 6 mai 2019

Beaucoup sont surpris, mais ils ne devraient pas l’être.

Le Times. New York, bien sûr.

Comme le dit Roger Simon, il ne s’agit pas seulement des Juifs et d’Israël, c’est tout. Et ce n’est pas une nouveauté, mais un élément d’un modèle de longue date. L’affreux journal n’a pas soutenu le sauvetage des réfugiés juifs du Troisième Reich. Ses propriétaires, les Sulzberger, étaient des immigrants juifs allemands qui méprisaient les Juifs d’Europe de l’Est (la Pologne en particulier) et demandaient à FDRoosevelt de bloquer l’entrée des Européens de l’Est, en particulier ceux à bord du St Louis, qui fut incroyablement renvoyé aux Nazis et aux chambres à gaz.

De plus, le Times a constamment sous-estimé les dimensions de l’Holocauste, l’une des raisons pour lesquelles les officiers militaires américains, y compris Eisenhower lui-même, ont été si horrifiés par ce qu’ils ont vu, quand ils sont entrés dans les camps de concentration libérés. Ike a envoyé un message aux dirigeants du Congrès les exhortant à se rendre sur place, parce qu’il était impossible d’imaginer l’horreur. Même le général Patton a été vaincu par la nausée, lorsqu’il est entré pour la première fois.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le Times a appelé à plusieurs reprises à « comprendre nos ennemis », en particulier les totalitaristes. Le journaliste moscovite du journal, Walter Duranty, a nié la famine forcée du peuple ukrainien au début des années 1930 — pour laquelle il a reçu outrageux prix Pulitzer, toujours exposé au siège de NYT–, et a également appelé le président Reagan à modérer ses attaques contre l’archipel du Goulag. Ils ont averti Reagan de ne pas pousser les Soviétiques contre le mur, de peur que Brejnev ou Gorbatchev ne se fâchent. Omri Ceren l’a bien rapporté dans un tweet :« NYT a passé des décennies à défendre les diffamations antisémites et le BDS en tant que critique légitime d’Israël. Ses journalistes ont poussé l’agenda de l’administration Obama loin des traqueurs de juifs et des histoires exploitant des juifs opprimés d’Iran. Ils ont mêlé les Juifs à la conspiration russe. Vous ne pouvez pas le faire sans avoir une influence sur la culture de la salle de rédaction ».

Les dernières caricatures antisémites ne sont pas les plus récentes. Le Times s’est toujours opposé aux dirigeants américains qui voient la « paix » comme quelque chose d’abstraitement souhaitable, au lieu de comprendre que la paix est imposée au perdant d’une bataille ou d’une guerre. Par conséquent, le Times ne voulait pas que les États-Unis battent l’Empire soviétique dans la guerre froide, et certainement pas la chute de Gorbatchev, avec la victoire historique de Reagan. Comme l’a élégamment proclamé l’ambassadeur israélien Ron Dermer, le Times était tout aussi hostile à Israël en général et au Premier ministre Netanyahou en particulier, parce qu’ils se battaient contre leurs ennemis et cherchaient à instaurer une véritable paix au Moyen-Orient. Le réalignement époustouflant des relations d’Israël avec le monde arabe peut sembler digne d’éloges, mais non, pas pour le Times. Au lieu de cela, le Times est « une fosse septique d’hostilité envers Israël« .

Beaucoup sont surpris, mais ils ne devraient pas l’être. Les Juifs libéraux qui possèdent, éditent et écrivent en grande partie le journal, n’ont adopté le sionisme que lorsqu’Israël était gouverné par des socialistes, même s’ils venaient d’Europe de l’Est. Cela a changé lorsque Menachem Begin est devenu 1er ministre, et le centre de gravité politique s’est déplacé vers la droite, où il repose fermement aujourd’hui.

L’ambassadeur Dermer comprend bien la dynamique, car il connaît l’histoire du journal et de ses meilleurs éléments.

« Le même New York Times qui, il y a un siècle, cachait la plupart du temps à ses lecteurs l’Holocauste du peuple juif, a fait de ses pages un espace sûr pour ceux qui détestent l’État juif », a dit M. Dermer. « Par le biais d’une couverture biaisée, de chroniques diffamatoires et de caricatures antisémites, ses rédacteurs en chef choisissent honteusement, semaine après semaine, de faire de l’État juif une force du mal ».

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Écoute bien Roger ! Il ne s’agit pas seulement des Juifs et d’Israël. C’est tout le truc.

Par Michael Ledeen, boursier Shillman en journalisme au Freedom Center et chercheur à la Freedom Scholar de la Fondation pour la défense des démocraties.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz