Quantcast
FLASH
[22/05/2019] Centrafrique : une religieuse franco-espagnole, âgée de 77 ans, a été égorgée  |  [21/05/2019] Effet Trump. Nouveau sondage : la confiance du public dans le marché de l’emploi atteint 71% – plus haut de toute l’histoire des Etats-Unis (Gallup)  |  La poupée Barbie a eu 60 ans cette année (elle ne les fait pas)  |  L’Europe ne succombera pas aux ultimatums de l’#Iran, déclare le ministre français des Finances Bruno Le Maire  |  Il semble que #Trump va changer son slogan. #MAGA devient Keep America Great  |  [20/05/2019] Israël : les militaires de rang officiers et supérieurs ne doivent plus utiliser que des iPhone car ils ont un meilleur niveau de sécurité que tous les concurrents  |  mardi 21 mai, manifestation pro-Israël devant l’Ambassade d’Islande (52 avenue Victor-Hugo, 16e) à 19 heures. N’hésitez pas à venir nombreux avec des drapeaux Israéliens  |  Suisse : plus de 63 % des électeurs ont accepté de durcir et aligner les lois du pays sur les règles de l’UE en matière d’armes à feu  |  [19/05/2019] Egypte : attentat terroriste, nombreuses victimes suite à l’explosion d’un bus de touristes près des pyramides en plein ramadan  |  [18/05/2019] Effet Trump : la confiance des ménages a atteint son plus haut depuis 15 ans  |  [16/05/2019] « J’espère ne pas entrer en guerre avec l’Iran » a déclaré Trump aujourd’hui  |  Une station de radio d’un Etat Démocrate s’est rebaptisée en « Trump 103.3 FM »  |  Échec total des #antisémites du #BDS : Madonna arrive en #Israël et aucun pays ne s’est retiré de l’#Eurovision à Tel Aviv !  |  Sorties scolaires : le Sénat français vote pour l’interdiction du port du voile pour les mères accompagnatrices  |  [15/05/2019] Israël : le tremblement de terre a été mesuré à 4.6 sur l’échelle de Richter  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 8 mai 2019

Source : Ouest-France

L’Education nationale vient de confirmer sans le vouloir qu’elle pense que les Français sont des moutons. Convaincus que personne ne fera la différence, des vrais moutons ont été symboliquement inscrits, ce mardi 7 mai, à l’école primaire de Crêts-en-Belledonne (Isère). Si l’Education nationale apportait une éducation de qualité, il faudrait en rire…

Un éleveur est entré dans l’école de Crêts-en-Belledonne (Isère) avec une cinquantaine de moutons et son chien, ce mardi 7 mai, vers 8 h. Le maire Jean-Louis Maret était présent et il a fait les choses en règle avec un arrêté de réquisition d’une partie de la cour. Et quinze des moutons, certificats de naissance à l’appui, ont été « officiellement » inscrits pour être scolarisés dans cette école. Une façon de dire : « On n’est pas des moutons. »

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Cinq élèves en moins et une classe ferme

Cette école primaire a appris en mars que l’une de ses 11 classes fermerait vraisemblablement à la rentrée suite à une légère baisse d’effectifs, de 266 à 261 élèves. Une décision que regrettent des parents et le maire. « Il y a ici des enfants en difficulté, mais l’Education nationale ne se préoccupe pas des arguments de terrain, juste des chiffres », estime Gaëlle Laval, membre de la FCPE et une des organisatrices de la manifestation de ce mardi.

Ces « nouveaux élèves » sont arrivés en présence des écoliers, de leurs parents et du corps enseignant. « Avec cela, on ne devrait pas avoir de fermeture », sourit Gaëlle Laval, qui reconnaît « avoir voulu jouer sur l’humour pour mobiliser les gens », et éviter un « gâchis » dans cette école où la mairie a beaucoup investi ces dernières années.

« Cette logique de seuil agaçante »

Les parents d’élèves soulignent aussi qu’avec une classe fermée, les CP et CE1 se retrouveraient à la rentrée nettement plus que les 24 élèves par classe préconisés « de la grande section de maternelle au CE1 » par le président Emmanuel Macron lors de sa conférence de presse à l’Élysée, le 25 avril.

Qualifiant la manifestation de « joyeuse et sans agressivité », Jean-Louis Maret a déploré lui aussi « cette logique de seuil agaçante », d’autant, a-t-il souligné, qu’il y a trois ans, c’est notamment « autour du projet scolaire » qu’avaient fusionné les communes de Saint-Pierre-d’Allevard et Morêtel-de-Mailles pour constituer Crêts-en-Belledonne.

Ce n’est pas une première : un mouton avait, par exemple, déjà été inscrit dans une école de Saint-Nazaire.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz