Quantcast
FLASH
[13/11/2019] L’armée de l’air israélienne vient de « BOUM » une escouade de terroristes du Jihad islamique qui tentaient de tirer des roquettes sur #Israël  |  Afghanistan: 7 morts dans l’explosion d’une voiture piégée près du ministère de l’intérieur à Kaboul  |  Après une nuit calme, les terroristes musulmans de Gaza ont tiré plusieurs roquettes sur des civils Israéliens du sud et de la région de Jérusalem #Gaza  |  [12/11/2019] Qui ? Le challenger de Trump, Mark Sanford quitte les primaires présidentielles du GOP  |  Les Brigades des martyrs d’Al-Aqsa revendiquent la responsabilité d’attaques contre plusieurs sites près de la frontière #Gaza  |  Les FDI affirment que 190 roquettes ont été tirées depuis ce matin sur Israël. 50% sont tombées dans des espaces ouverts et le taux d’interception du Iron Dome est de 90%. #Israël #Gaza  |  Israël: Le ministre de la Défense Naftali Bennet a annoncé l’état d’urgence dans toutes les villes israéliennes à moins de 80 km de la frontière #Gaza. Ceci sera en vigueur pour les prochaines 48 heures  |  Journée de combats : Une roquette de Gaza frappe Kerem Shalom – Nouvelle vague d’attaques aériennes israéliennes de représailles sur #Gaza  |  Le Jihad islamique palestinien confirme la mort d’un autre de ses terroristes, Zaki Adnan Mohammed Ghannam. Il a été tué par une attaque aérienne des FDI aujourd’hui. #Gaza #Israël  |  L’armée israélienne affirme avoir attaqué des sites souterrains palestiniens du Djihad islamique pour le stockage et la production d’armes et un camp d’entraînement  |  #Gaza : l’enterrement d’Abu Ata, le chef du Jihad islamique éliminé par Israël ce matin, a lieu à midi. Après, les Israéliens s’attendent à une pluie de missiles  |  Les avions de combat israéliens ont commencé à frapper des cibles terroristes du Jihad islamique à #Gaza  |  Les citoyens israéliens ont été ciblés par plus d’une centaine de roquettes terroristes depuis ce matin.  |  Une roquette terroriste de #Gaza a atteint une entreprise de Sderot (sud d’Israël) – pas de victime  |  Précision pour les journalistes mal informés : le Jihad islamique est un groupe terroriste, pas un “groupe militant”  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 17 mai 2019

Matt Bevin, le gouverneur Républicain du Kentucky depuis 2015, porte une accusation très grave contre les chaînes américaines de cliniques qui pratiquent massivement l’avortement, notamment Planned Parenthood, LA figure symbolique de l’industrie de l’avortement.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Matt Bevin a récemment fait appel d’une décision de la cour fédérale qui a annulé l’une des lois de son État sur l’avortement. Voici ce qu’il déclarait cette semaine au micro de Tucker Carlson sur Fox news :

Si l’on tient compte du fait que plus de 40% de tous les avortements pratiqués en Amérique sont la mort de jeunes Noirs, que plus d’enfants noirs, plus de Noirs sont tués par l’avortement que par le crime, les accidents, le cancer, la maladie, le SIDA et toute autre cause de décès réunis. Tout cela n’atteint pas le nombre de Noirs qui sont tués par l’avortement.

Et dire que c’est une question de justice raciale que de pouvoir tuer des enfants noirs avant même leur naissance est un argument remarquablement vide et franchement très offensant pour beaucoup trop de gens comme moi.

Les gens qui encouragent l’avortement dans les quartiers noirs sont capables de s’emparer d’une manière ou d’une autre des hauts lieux de la morale.

Regardez où ces cliniques d’avortement sont établies. Ils sont dans des quartiers minoritaires. Ils s’en prennent intentionnellement aux minorités.

Le fait que plus de 60% des avortements sont pratiqués sur des personnes de couleur. C’est tout ce que Margaret Sanger voulait quand elle a commencé le planning familial. C’était une eugéniste. C’était quelqu’un qui prêchait l’eugénisme, elle voulait s’assurer que certaines personnes indésirables étaient exclues de la population, et bien qu’elles prétendent ne plus épouser cela, c’est exactement ce qu’elles font.

C’est offensant. C’est génocidaire à bien des égards, mais nous avons tous pour instruction de fermer les yeux.

La raison pour laquelle vous voyez toute cette législation [anti-avortement] maintenant dans les États américains est que plus nous en savons sur le plan médical, plus nous en savons sur le plan scientifique, plus il est clair que nous tuons des êtres humains qui n’ont aucune voix et que les gens sont scandalisés de façon appropriée.

Fact checking

1

40% des avortements sur des noires

Selon le tableau publié en novembre 2018 par le Centre de contrôle et de prévention des maladies (1), 40% des femmes avortées aux Etats-Unis sont noires, 49% sont blanches, 11% « autres ». Alors que les Noirs représentent 12% de la population totale.

Ce chiffre monte à 78% de noires parmi les femmes qui avortent dans le Mississippi, où la population noire compte pour 37%, et à l’autre extrémité du tableau, à 6% dans le Maine, avec une population noire de 1,2%.

Le gouverneur n’a pas menti.

  • Selon l’institut Alan Guttmacher, le nombre d’avortements de noires est plus de cinq fois supérieur à celui des blanches.
  • En moyenne, 1876 bébés noirs sont avortés chaque jour aux Etats-Unis.
  • Le site Black Genocide.org estime que depuis 1973, les femmes noires ont subi environ 16 millions d’avortements.
  • Le philosophe catholique américain, journaliste et diplomate Michael Novak avait ainsi résumé ce drame : « Puisque le nombre de Noirs vivants [aux États-Unis] est de 36 millions, les 16 millions manquants représentent une énorme perte, car sans avortement, la communauté noire américaine compterait maintenant 52 millions de personnes. Elle serait 36 % plus grande qu’elle ne l’est. L’avortement a balayé la communauté noire comme une faux, abattant un membre sur quatre. » (2)
  • Une étude menée en 1993 par l’Université Howard a montré que les femmes afro-américaines de plus de 50 ans étaient 4,7 fois plus susceptibles d’avoir un cancer du sein si elles avaient subi un avortement que les femmes qui n’en avaient jamais subi. (2)

2

Margaret Sanger, la fondatrice de la plus grande chaîne de cliniques qui pratiquent des avortements était-elle eugéniste ?

Dans ses écrits, il est clair que Sanger avait adhéré au mouvement eugéniste, affirme la radio de gauche NPR.

Elle a écrit un jour – tenez-vous bien ça glace le sang – que « les conséquences de naissances de souches dépourvues de vitalité humaine nous causeront toujours des problèmes sociaux et perpétueront des institutions de charité et de criminalité ». (4)

Appelons les choses par leur nom », écrivait Cynthia R. Greenlee dans Ebony en 2015 (5), « il s’agit de la nouvelle appropriation des droits civils par le mouvement anti-avortement. »

J’ignore ce qui permet à Greenlee de décider qui aux Etats-Unis a le droit de revendiquer des droits civils, et à qui ils sont interdits, puisque précisément, le mouvement est né pour atteindre l’égalité de tous devant la loi.

Je ne sais pas non plus si elle en est la légitime gardienne, et si elle a reçu des mains des militants le droit de dire que certains s’approprient illégalement ces droits civiques tandis que d’autres en ont l’usage exclusif.

Mais je sais que de tels propos ne changent pas la réalité : 40% des enfants avortés aux Etats-Unis sont noirs. Que l’on soit pour ou contre l’avortement ; pour dans certains cas ou dans tous les cas ; pour jusqu’au jour de la naissance comme le demandait Hillary Clinton, ou jusqu’au premier battement de cœur comme le désirent une majorité écrasante d’Américains, rien ne change ce chiffre dramatique.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

  1. KFF
  2. Black genocide
  3. NPR
  4. NYU
  5. Ebony
Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz