Quantcast
FLASH
[17/10/2019] Le vice président américain annonce un cessez le feu entre kurdes et turcs  |  Tsahal a tué 2 terroristes musulmans qui ont percuté une jeep de l’armée lors d’une opération antiterroriste à Ramallah illégalement occupée par les palestiniens  |  [15/10/2019] Les kurdes auraient repris la ville frontalière de Ras al-Ayn /Sari Kani aux milices soutenues par la Turquie  |  4 terroristes palestiniens recherchés ont été arrêtés dans la nuit en Judée juive colonisée par les arabes sous le nom de Cisjordanie  |  [14/10/2019] Kais Saied élu président de Tunisie avec 72.71%  |  [12/10/2019] Au moins 4 morts et 3 blessés dans une fusillade à New York  |  4 morts, nombreux blessés dans une fusillade à Brooklyn  |  Attentat par fusillade en Samarie illégalement colonisée par les Palestiniebs : des terroristes musulmans ont ouvert le feu à partir d’un véhicule – Pas de blessés  |  [11/10/2019] Attaque au couteau près du Capitol à Washington  |  Une explosion s’est produite ce matin (vendredi) sur un pétrolier iranien dans la mer Rouge, près de la ville portuaire de Djedda, en Arabie saoudite. L’Iran parle de 2 tirs de missiles  |  [09/10/2019] Le préfet de police de Paris porte plainte pour « apologie du terrorisme » après que des commissariats franciliens ont reçu des appels avec des chants islamistes de vidéos de propagande de Daesh  |  Allemagne-Fusillade: Au moins 2 morts à Halle dans ce qui paraît être un attentat #antisémite  |  [07/10/2019] Avant la visite programmée du président Trump, le syndicat de la police du Minnesota imprime un T-shirt « les flics pour Trump »  |  Les socialistes au pouvoir au Portugal remportent les élections mais n’obtiennent pas la majorité absolue  |  [06/10/2019] Fusillade dans le Missouri à Kansas City : 4 morts et 5 blessés  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 18 mai 2019
Rashida Tlaib aux côtés d’une parenthèse de l’histoire

Beaucoup ont été choqués quand Rashida Tlaib, nouvelle membre Démocrate du Congrès américain, a déclaré qu’elle « aime le fait que ses ancêtres palestiniens » aient participé à une tentative de « créer un refuge sûr pour les Juifs » après l’Holocauste (1).

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Où a-t-elle déniché un tel faux témoignage de l’histoire ? Elle est probablement influencée par un mythe qui est largement diffusé par des propogandistes pro-palestiniens sur les médias sociaux.

En voici un exemple :

Les Juifs entrèrent en Palestine comme réfugiés, sans vêtements et sans chaussures. Aujourd’hui, ils prétendent que la Palestine leur appartient.

Fait : les Juifs ont été expulsés de tous les pays d’Europe et la Palestine était le seul pays à aider et à soutenir les Juifs sans défense ».

Propagande affirmant que les Arabes palestiniens ont aidé et soutenu les réfugiés juifs pendant la Seconde Guerre mondiale. Ce message a été partagé 9100 fois sur Facebook.

Les propagandistes du BDS adorent diffuser cette fausse histoire qui va dans ce sens : « Les Arabes palestiniens ont accueilli des réfugiés juifs de la Seconde Guerre mondiale dans leur pays alors que le reste du monde les fuyait. Mais ces Juifs ont profité de leur hospitalité pour s’emparer de la Palestine. »

C’est un thème populaire dans les cercles arabes, musulmans et BDS, qui est partagé des milliers de fois sur les médias sociaux, qui semble influencer les membres du Congrès américain et mérite d’être démystifié.

  1. Ce n’est pas la terre des Palestiniens. Avant 1918, la terre faisait partie de l’empire ottoman turc. Juifs et Arabes y vivaient. Les Arabes n’étaient pas souverains.
  2. La Palestine n’était pas un Etat souverain. Il s’agissait d’un mandat britannique établi par la Société des Nations dans le but de constituer un foyer national juif.
  3. Le mandat juridiquement contraignant de la Palestine (article 6) exigeait que l’administration britannique facilite l’immigration juive. Les Juifs avaient (et ont toujours) le droit légal d’immigrer en Palestine, personne ne leur faisait une faveur.
  4. Les Arabes palestiniens n’ont pas accueilli les réfugiés juifs. En fait, ils se sont violemment opposés à l’immigration juive. Pendant la révolte arabe de 1936-1939, les Arabes palestiniens se sont rebellés contre l’administration britannique titulaire du mandat sur la Palestine, exigeant la fin de l’immigration juive. La révolte inclut une vague de terrorisme au cours de laquelle 300 Juifs ont été assassinés ainsi que 260 membres des forces de sécurité britanniques.
  5. A la suite de la violence arabe, le gouvernement britannique a publié le Livre blanc de 1939, une politique qui a sévèrement limité l’immigration juive à 75.000 personnes pendant 5 ans, contre 164.000 immigrants juifs arrivés en Palestine entre 1933 et 1936. Cela signifie qu’au cours de la Seconde Guerre mondiale, qui a éclaté seulement 4 mois après la publication du Livre blanc, seule une petite fraction des Juifs essayant de fuir l’Europe a pu immigrer légalement en Palestine. Des millions de personnes ont été forcées de rester en Europe et ont ensuite été assassinées par les nazis.
  6. Les Juifs avaient recours à une immigration clandestine limitée (Aliyah Bet) et étaient souvent arrêtés par les Britanniques sur le chemin de la Palestine. Les Britanniques détenaient des dizaines de milliers de Juifs dans des camps de détention à Chypre et ailleurs. Plus de 1 600 personnes se sont noyées en mer.
  7. Le principal dirigeant arabe palestinien de l’époque, le Grand Mufti de Jérusalem – Haj Amin al-Husseini, était un proche allié d’Hitler.
    1. Le Mufti s’opposa à toute immigration juive en Palestine et, pendant la guerre, il fit campagne contre le transfert des réfugiés juifs en Palestine. Les nombreuses lettres du Mufti appelant les différentes autorités gouvernementales à empêcher les réfugiés juifs d’émigrer en Palestine ont été republiées et largement citées comme preuve documentaire de son soutien au génocide nazi.
    2. Husseini intervint le 13 mai 1943 auprès du ministère allemand des Affaires étrangères et bloqua avec succès les transferts de Juifs de Bulgarie, Hongrie et Roumanie vers la Palestine.
    3. En juin 1943, le Mufti recommanda au ministre hongrois d’envoyer des Juifs en Hongrie dans des camps de concentration en Pologne plutôt que de les laisser trouver asile en Palestine.
    4. En septembre 1943, d’intenses négociations pour sauver 500 enfants juifs du camp de concentration d’Arbe échouèrent à cause de l’objection d’al-Husseini qui bloqua le départ des enfants vers la Turquie parce qu’ils allaient finir en Palestine.
    5. Le 25 juillet 1944, Husseini écrivit au ministre hongrois des Affaires étrangères pour faire part de son objection à la délivrance de certificats pour 900 enfants juifs et 100 adultes en vue de leur transfert en Palestine et recommanda de les envoyer plutôt en Pologne.

Une propagande pleine de mensonges qui déforme l’histoire est dangereuse, surtout sur les médias sociaux.

Elle se propage très rapidement et semble influencer les décideurs, comme Rashida Tlaib en République démocratique du Congo.

Il est de notre devoir de corriger et de démystifier ces mensonges.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Tomer Ilan pour Dreuz.info.

  1. Play a cast (à partir de 28:00)
Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz