Quantcast
FLASH
[13/11/2019] Les partisans de Quaido envahissent l’ambassade du Venezuela au Brésil et annoncent la nomination d’un nouvel « ambassadeur »  |  Isère : 20 et 12 ans de prison requis contre le couple salafiste  |  #Israël/ #Gaza: la France condamne les tirs de roquettes terroristes sur l’Etat juif  |  #Israël : une roquette terroriste a percuté une maison d’Ashkélon, au sud du pays, lors du dernier tir de roquettes de #Gaza  |  L’armée de l’air israélienne vient de « BOUM » une escouade de terroristes du Jihad islamique qui tentaient de tirer des roquettes sur #Israël  |  Afghanistan: 7 morts dans l’explosion d’une voiture piégée près du ministère de l’intérieur à Kaboul  |  Après une nuit calme, les terroristes musulmans de Gaza ont tiré plusieurs roquettes sur des civils Israéliens du sud et de la région de Jérusalem #Gaza  |  [12/11/2019] Qui ? Le challenger de Trump, Mark Sanford quitte les primaires présidentielles du GOP  |  Les Brigades des martyrs d’Al-Aqsa revendiquent la responsabilité d’attaques contre plusieurs sites près de la frontière #Gaza  |  Les FDI affirment que 190 roquettes ont été tirées depuis ce matin sur Israël. 50% sont tombées dans des espaces ouverts et le taux d’interception du Iron Dome est de 90%. #Israël #Gaza  |  Israël: Le ministre de la Défense Naftali Bennet a annoncé l’état d’urgence dans toutes les villes israéliennes à moins de 80 km de la frontière #Gaza. Ceci sera en vigueur pour les prochaines 48 heures  |  Journée de combats : Une roquette de Gaza frappe Kerem Shalom – Nouvelle vague d’attaques aériennes israéliennes de représailles sur #Gaza  |  Le Jihad islamique palestinien confirme la mort d’un autre de ses terroristes, Zaki Adnan Mohammed Ghannam. Il a été tué par une attaque aérienne des FDI aujourd’hui. #Gaza #Israël  |  L’armée israélienne affirme avoir attaqué des sites souterrains palestiniens du Djihad islamique pour le stockage et la production d’armes et un camp d’entraînement  |  #Gaza : l’enterrement d’Abu Ata, le chef du Jihad islamique éliminé par Israël ce matin, a lieu à midi. Après, les Israéliens s’attendent à une pluie de missiles  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 19 mai 2019
Duncan Laurence, gagnant de l’Eurovision

Les Pays-Bas ont remporté le concours Eurovision ; Madona a refusé de céder aux pressions de BDS (boycott antisémite d’Israël). Un drapeau palestinien a été hué devant des millions de spectateurs.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Les Pays-Bas ont remporté le 64e Concours Eurovision de la Chanson en Israël dimanche lors d’une fête qui s’est déroulée sans incident, et dans une ambiance fraternelle, magique, selon des témoins sur place.

Et les appels au boycott lancés par des groupes antisémites pro-palestiniens ont fait un flop retentissant qui restera dans les mémoires.

L’auteur-compositeur-interprète néerlandais Duncan Laurence a battu 25 autres candidats lors de la grande finale à Tel Aviv.

Il a gagné 492 points avec sa ballade pour piano « Arcade » traitant d’une relation ratée. L’Italie est arrivée deuxième, avec 465 points, et la Russie troisième, avec 369. Dreuz regrette sincèrement que le Français Bilal ait perdu. Nous aurions tellement voulu voir les yeux brillants du président français accueillir l’homosexuel à l’Elysée. Mais je devrais dire tantouse plutôt, si je me réfère à Sartre, ou même à Leautaud, qui dans Amour, publié en 1906, employait le mot tantouse pour décrire « un petit bonhomme à allures plus qu’efféminées ».

La compétition de cette année était évidemment plus politique que d’habitude, car une grosse campagne du mouvement Boycott, Désinvestissement, Sanctions (BDS) a fait pression sur les artistes, les fans et les diffuseurs à éviter l’événement.

Mais aucun chanteur, aucun diffuseur ne s’est retiré.

La superstar Madonna a eu la surprise d’être invitée à interpréter deux chansons : son tube emblématique « Like A Prayer » en 1989 et un nouveau morceau, « Future », chanté aux côtés du rappeur américain Quavo.

La chanteuse, adepte de la Kabbale, après avoir reçu des menaces et des pressions, a été durement critiquée par des militants pro-palestiniens pour s’être produite à Tel Aviv.

Elle a défendu sa décision en déclarant cette semaine que rien ni personne ne pouvait l’empêcher de prendre la parole ou chanter pour défendre les droits de l’homme et qu’elle espérait voir « une nouvelle voie vers la paix ».

A la fin de son deuxième numéro, deux danseurs sont brièvement apparus sur scène avec les drapeaux israélien et palestinien au dos de leur costume.

L’Union européenne de radio-télévision (UER), qui a coproduit le concours avec le radiodiffuseur national israélien (KAN), a critiqué la présence du drapeau palestinien dans une déclaration.

« Cet élément du spectacle n’a pas été approuvé par l’UER et le diffuseur hôte, la KAN. Le Concours Eurovision de la chanson est un événement apolitique et Madonna en avait été informée.

Puis Hatari, le participant islandais, a été hué par le public lorsque le groupe a brandi de petites banderoles palestiniennes en direct sur les ondes pendant le vote.

L’UER a immédiatement réagi, et déclaré que l’affichage politique « contredit directement le règlement du concours ».

Hasard du calendrier, tandis qu’Israël déclarait que les appels au boycott de la compétition étaient discriminatoires et antisémites, l’Allemagne classait le mouvement BDS comme organisation antisémite, lors d’un vote au Parlement allemand.

Un tout petit groupe de manifestants qui faisait assez pitié par son nombre, s’est rassemblé à l’extérieur de la salle pour protester, portant des pancartes en hébreu, arabe et anglais lisant « No Pride in Occupation » et « Feminists for Gaza ».

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz