Quantcast
FLASH
[17/10/2019] Le vice président américain annonce un cessez le feu entre kurdes et turcs  |  Tsahal a tué 2 terroristes musulmans qui ont percuté une jeep de l’armée lors d’une opération antiterroriste à Ramallah illégalement occupée par les palestiniens  |  [15/10/2019] Les kurdes auraient repris la ville frontalière de Ras al-Ayn /Sari Kani aux milices soutenues par la Turquie  |  4 terroristes palestiniens recherchés ont été arrêtés dans la nuit en Judée juive colonisée par les arabes sous le nom de Cisjordanie  |  [14/10/2019] Kais Saied élu président de Tunisie avec 72.71%  |  [12/10/2019] Au moins 4 morts et 3 blessés dans une fusillade à New York  |  4 morts, nombreux blessés dans une fusillade à Brooklyn  |  Attentat par fusillade en Samarie illégalement colonisée par les Palestiniebs : des terroristes musulmans ont ouvert le feu à partir d’un véhicule – Pas de blessés  |  [11/10/2019] Attaque au couteau près du Capitol à Washington  |  Une explosion s’est produite ce matin (vendredi) sur un pétrolier iranien dans la mer Rouge, près de la ville portuaire de Djedda, en Arabie saoudite. L’Iran parle de 2 tirs de missiles  |  [09/10/2019] Le préfet de police de Paris porte plainte pour « apologie du terrorisme » après que des commissariats franciliens ont reçu des appels avec des chants islamistes de vidéos de propagande de Daesh  |  Allemagne-Fusillade: Au moins 2 morts à Halle dans ce qui paraît être un attentat #antisémite  |  [07/10/2019] Avant la visite programmée du président Trump, le syndicat de la police du Minnesota imprime un T-shirt « les flics pour Trump »  |  Les socialistes au pouvoir au Portugal remportent les élections mais n’obtiennent pas la majorité absolue  |  [06/10/2019] Fusillade dans le Missouri à Kansas City : 4 morts et 5 blessés  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 19 mai 2019

Source : Lamontagne

Ce lundi après-midi, une cinquantaine de personnes se sont réunies devant la préfecture de Tulle pour s’opposer à l’expulsion d’un ancien pirate somalien, détenu à Uzerche (Corrèze).

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Une cinquantaine de personnes, dont six élus de la mairie de Tulle, se sont réunies, ce lundi, devant la préfecture de la Corrèze à Tulle, pour protester, contre l’expulsion de Mohamed Mousse Farah, un ancien pirate somalien, qui sera renvoyé vers son pays d’origine, après avoir purgé sa peine de prison au centre de détention d’Uzerche.

En 2011, un Français, Christian Colombo, a été tué à bord de son voilier Tribal Kat dans le golfe d’Aden. Mohamed Mousse Farah, qui avait un temps tenu la barre du skiff des pirates qui ont attaqué le catamaran et pris en otage la veuve du skipper, avait été condamné à 11 ans de prison.

« Exemplaire en prison »

En novembre 2018, Mohamed Mousse Farah a déposé une demande d’asile, car, ayant collaboré avec la justice française, il craint pour sa vie en cas de retour dans son pays. Sa demande d’asile avait été refusée, il a donc déposé un recours devant la Cour nationale du droit d’asile. Pourtant, le préfet de la Corrèze a déjà ordonné à l’ancien pirate de quitter le territoire français.

Les associations corréziennes de soutien et de défense des droits des étrangers, représentées par la CIMADE, dénoncent « une double peine », car la condamnation de Mohamed Mousse Farah par la Cour d’assises n’avait pas été  assortie d’une interdiction de territoire français. D’autant plus que le Somalien a eu « un comportement exemplaire en détention et que sa famille a été obligée de quitter son village et de vivre cachée », estiment ses soutiens.

La réaction de la préfecture. La préfecture de la Corrèze explique que la demande d’asile de Mohamed Mousse Farah a été refusée par l’OFPRA (Office français de protection des réfugiés et apatrides), notamment parce  « qu’il n’a pu apporter de preuve que sa vie était menacée en Somalie ». Une obligation de quitter le territoire français (OQTF) a été ordonnée par le préfet de la Corrèze le 25 avril. Elle a été contestée par Mohamed Mousse Farah devant le Tribunal administratif de Limoges qui a confirmé la décision préfectorale. Pour la préfecture de la Corrèze, la libération de Mohamed Mousse Farah, ancien pirate, « représente une menace à l’ordre public ».

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz