Quantcast
FLASH
[13/11/2019] L’armée de l’air israélienne vient de « BOUM » une escouade de terroristes du Jihad islamique qui tentaient de tirer des roquettes sur #Israël  |  Afghanistan: 7 morts dans l’explosion d’une voiture piégée près du ministère de l’intérieur à Kaboul  |  Après une nuit calme, les terroristes musulmans de Gaza ont tiré plusieurs roquettes sur des civils Israéliens du sud et de la région de Jérusalem #Gaza  |  [12/11/2019] Qui ? Le challenger de Trump, Mark Sanford quitte les primaires présidentielles du GOP  |  Les Brigades des martyrs d’Al-Aqsa revendiquent la responsabilité d’attaques contre plusieurs sites près de la frontière #Gaza  |  Les FDI affirment que 190 roquettes ont été tirées depuis ce matin sur Israël. 50% sont tombées dans des espaces ouverts et le taux d’interception du Iron Dome est de 90%. #Israël #Gaza  |  Israël: Le ministre de la Défense Naftali Bennet a annoncé l’état d’urgence dans toutes les villes israéliennes à moins de 80 km de la frontière #Gaza. Ceci sera en vigueur pour les prochaines 48 heures  |  Journée de combats : Une roquette de Gaza frappe Kerem Shalom – Nouvelle vague d’attaques aériennes israéliennes de représailles sur #Gaza  |  Le Jihad islamique palestinien confirme la mort d’un autre de ses terroristes, Zaki Adnan Mohammed Ghannam. Il a été tué par une attaque aérienne des FDI aujourd’hui. #Gaza #Israël  |  L’armée israélienne affirme avoir attaqué des sites souterrains palestiniens du Djihad islamique pour le stockage et la production d’armes et un camp d’entraînement  |  #Gaza : l’enterrement d’Abu Ata, le chef du Jihad islamique éliminé par Israël ce matin, a lieu à midi. Après, les Israéliens s’attendent à une pluie de missiles  |  Les avions de combat israéliens ont commencé à frapper des cibles terroristes du Jihad islamique à #Gaza  |  Les citoyens israéliens ont été ciblés par plus d’une centaine de roquettes terroristes depuis ce matin.  |  Une roquette terroriste de #Gaza a atteint une entreprise de Sderot (sud d’Israël) – pas de victime  |  Précision pour les journalistes mal informés : le Jihad islamique est un groupe terroriste, pas un “groupe militant”  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Magali Marc le 21 mai 2019
Rashida Tlaib

Les leaders Démocrates du Congrès, Nancy Pelosi et Steny Hoyer, se sont précipités afin de défendre la Représentante Rashida Tlaib qui a inventé une histoire antisémite, révisionniste et sectaire de l’Holocauste. Quelle peut bien être la cause de la transformation galopante du Parti Démocrate en parti antijuif ?

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit une partie de l’article de Caroline Glick*, paru le 15 mai sur le site de Breitbart. (Dans sa première partie, Mme Glick contredit les affirmations de Mme Tlaib point par point concernant la Shoah, ce qui a été aussi fait par Dreuz, donc inutile d’y revenir.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.


Pourquoi les Démocrates continuent de défendre et d’encourager Rashida Tlaib

(…)
Rashida Tlaib, en présentant une fausse histoire de l’Holocauste et du rôle des Palestiniens dans sa mise en œuvre, vise un but précis. Elle cherche à continuer la persécution des Juifs par le biais de la destruction d’Israël (c’est ce qu’elle décrit par euphémisme comme étant la «solution à un seul État»).

Lors de son entrevue en podcast, elle a utilisé sa fausse histoire de l’Holocauste pour justifier la destruction de l’État d’Israël et son remplacement par un État arabe majoritaire. Elle a utilisé sa fausse histoire pour soutenir que sa campagne de persécution massive des Juifs est un acte de justice envers les «victimes palestiniennes arabes innocentes» qui, en dépit de leur gentillesse, sont opprimées par le comportement nazi des Juifs.
(…)
Étant donné la fraude évidente du récit de Mme Tlaib, si les Démocrates s’étaient un tant soit peu préoccupés de la vérité et des faits, Mme Pelosi et M. Hoyer auraient immédiatement dénoncé Mme Tlaib pour son sectarisme.

Mais au lieu de cela, Rashida Tlaib a été défendue par Nancy Pelosi, Steni Hoyer et des dizaines d’autres législateurs et personnalités Démocrates.

Plutôt que de lui attribuer quatre Pinocchio pour ses mensonges malveillants et fustiger son appel à la persécution des Juifs, des organes de presse Démocrates comme le Washington Post ont lancé une attaque contre ceux qui l’ont critiquée. Leur défense de Mme Tlaib et de sa haine des Juifs est un autre signe étonnant de la transformation rapide du Parti Démocrate en un parti antisémite.

Comment expliquer cela ?

Mme Tlaib et ses collègues antisémites ont réussi à prendre le contrôle du Parti Démocrate parce que leur fausse histoire, leurs faux faits et leurs fausses nouvelles sur les Juifs concordent avec la préférence des progressistes pour la pureté idéologique plutôt que la réalité objective, et pour les buts révolutionnaires et les histoires de victimes plutôt que pour la vérité, les normes sociales et le droit.

Dans le nouveau monde de la politique progressiste du Parti Démocrate, la « vérité » est ce qui est idéologiquement commode, plutôt que la réalité. Dans ce nouveau monde, Mme Tlaib peut défendre ses mensonges en affirmant que ses détracteurs ont « un programme raciste et haineux » et que « la vérité gagnera toujours ». Dans le Parti Démocrate d’aujourd’hui, le mot « vérité » signifie dogme progressiste.

Les preuves de cet état de fait sont partout visibles. Facebook, Twitter, Google et YouTube pratiquent une censure sans cesse croissante des voix conservatrices. Les Conservateurs sont bannis de leurs plateformes et secrètement cachés de leurs partisans. Les sites Web des Conservateurs sont dé-commercialisés et n’apparaissent pas dans les recherches sur Google. Le silence des Conservateurs n’a pas grand-chose à voir avec la vérité ou la fausseté des positions exprimées par les personnes censurées. Au contraire, les Conservateurs sont réduits au silence simplement parce qu’ils ne sont pas progressistes.

Dans les médias Démocrates, les « vérificateurs de faits » déclarent que Conservateurs mentent quand ils affirment des faits que les progressistes ne veulent pas entendre. En même temps, les vérificateurs de faits la mettent en sourdine lorsque les progressistes font des déclarations risibles comme celle selon laquelle la fin du monde est proche (dans douze ans seulement).

Lorsque Mme Tlaib invente une histoire totalement fausse de l’Holocauste, dépeignant les Juifs comme des nazis et les Palestiniens comme leurs victimes, elle présente une nouvelle « vérité » progressiste. Elle est défendue parce que même si ses revendications sont à la fois fausses et sectaires, elles expriment un dogme progressiste déjà accepté. Son objectif déclaré de détruire le foyer de la plus grande communauté juive au monde n’est que la conclusion logique de sa conception anti-juive du monde.

Dans l’environnement anti-factuel, anti-réaliste qui domine maintenant le Parti Démocrate, il était logique que Mme Pelosi et M. Hoyer la défendent.
C’est une situation qui ne fera qu’empirer. Plus rapidement qu’on peut l’imaginer.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

*Caroline Glick est une journaliste et commentatrice de renommée mondiale sur le Moyen-Orient et la politique étrangère américaine, et l’auteure de: The Israeli Solution: A One-State Plan for Peace in the Middle East, Éditeur Crown Forum, 2014.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Source:https://www.breitbart.com/middle-east/2019/05/15/caroline-glick-why-democrats-keep-defending-and-promoting-rashida-tlaib/

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz