FLASH
[18:06] L’ex-avocat du FBI qui a falsifié un mandat pour espionner la campagne Trump et son conseiller Carter Page a plaidé coupable : cela confirme que les responsables seront protégés  |  Erdogan dit que la Turquie envisage de fermer son ambassade à Abu Dhabi, de retirer son ambassadeur et de suspendre ses relations diplomatiques en raison de l’accord entre Israël et les Emirats  |  De l’eau dans le gaz : Selon le sondage Rasmussen, les Noirs n’aiment pas trop Kamala Harris. Un tiers hésitent maintenant à voter pour Biden  |  Sondage : les jeunes électeurs aiment le programme de Trump… quand on le leur présente en leur disant que c’est celui de Biden  |  Incroyable ! Joe Biden salue l’accord de paix entre Israël et les Émirats arabes unis et s’en attribue le mérite !  |  Les Démocrates ont acheté le non de domaine Antifa.com, et l’ont redirigé vers la campagne Biden pendant quelques heures  |  Un groupe marxiste prévoit de faire le siège de la Maison-Blanche pendant 50 jours jusqu’aux élections  |  Au Texas, les joueurs s’agenouillent pour protester contre l’hymne national et se font insulter par le public  |  Nous aurons peut-être des réponses : le FBI se joint à l’enquête sur l’explosion de Beyrouth  |  Le président israélien invite Mohammed bin Zayed des Emirats à visiter Jérusalem quelques heures après l’accord de normalisationLe président israélien invite Mohammed bin Zayed des EAU à visiter Jérusalem  |  La Lituanie désigne le Hezbollah comme une organisation terroriste  |  Ca va faire des étincelles : Les États-Unis ont pour la 1ère fois confisqué 4 navires de combustible iranien en violation des sanctions  |  Après Seattle, les Antifas planifient la création d’une « zone autonome » à Portland, Oregon. Les policiers et l’État Démocrate se sont retirés  |  Les Antifas de Richmond, en Virginie, ont créé une émeute pour soutenir les pilleurs de Chicago  |  Le numéro 2 des Frères musulmans Essam el-Erian meurt dans une prison égyptienne  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 22 mai 2019

Source : Rtl

Une religieuse franco-espagnole a été assassinée dans l’ouest de la Centrafrique, a annoncé le Vatican mercredi 22 mai.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Une religieuse franco-espagnole de 77 ans a été retrouvée assassinée dans un village où elle enseignait la couture à des jeunes filles dans l’ouest de la Centrafrique, selon le portail officiel du Saint-Siège.

Selon le site Vatican News, la religieuse a été retrouvée décapitée lundi matin, mais selon un évêque de son diocèse espagnol d’origine elle aurait plutôt été égorgée pour des raisons encore inconnues. « Dans la nuit de dimanche à lundi, ses agresseurs se sont introduits dans sa chambre et l’ont conduite au centre qu’elle animait pour les jeunes filles, où ils l’ont décapitée », écrit Vatican News.

Le porte-parole du diocèse de Burgos, d’où était originaire la religieuse, a pour sa part indiqué avoir parlé avec un de ses évêques installé en Centrafrique. « Il m’a dit qu’elle avait plutôt été égorgée : ils lui ont tranché le cou jusqu’à la tuer, mais ils ne lui ont pas coupé entièrement la tête », a-t-il déclaré à l’AFP. 

Le pape François a évoqué mercredi sur la place Saint-Pierre cet assassinat « barbare ». « Je veux rappeler la mémoire d’Inès Nieves Sancho, 77 ans, éducatrice des filles pauvres depuis des dizaines d’années, tuée de manière barbare en Centrafrique précisément dans le local où elle enseignait la couture à des jeunes filles, une femme qui en plus a donné sa vie pour Jésus au service des pauvres », a déclaré le pape François durant son audience sur la place Saint-Pierre, en appelant la foule à prier en silence pour elle.  

Une région toujours très instable

Plus de trois mois après sa signature, la mise en oeuvre de l’accord de paix en Centrafrique entre le gouvernement et 14 groupes armés accumule les retards, renforçant la position des groupes armés, estiment les observateurs. 

« La Minusca demeure préoccupée par la récurrence des violations du droit international humanitaire commises par le Front démocratique du peuple centrafricain (FPDC) dans la préfecture de la Nana Mambéré (ouest) », indiquait-t-elle mercredi 8 mai dans un communiqué.  

Sur le site du Quai d’Orsay, le ministère des Affaires étrangères explique que le pays est une zone à risque en raison de l’instabilité politique et militaire. « Les conditions de sécurité sont très précaires dans l’ensemble du pays et peuvent se dégrader soudainement », peut-on lire.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz