Quantcast
FLASH
[19:34] Le coordinateur spécial des Nations unies pour le processus de paix au Moyen-Orient et les services de renseignement égyptiens s’entretiennent avec #Israël et les groupes terroristes de #Gaza afin d’essayer de calmer la situation  |  En ce moment: importants barrages de roquettes tirées par des terroristes musulmans à Gaza en direction du sud d’Israël. 2 interceptions d’Iron Dome au-dessus d’Ashkelon. 2 roquettes ont explosé dans des zones ouvertes  |  #Israël: la ville d’Ashkelon a décidé d’annuler l’école dans toute la ville lundi, après la deuxième série de roquettes tirées sur la ville  |  L’Iran vient de signaler 15 nouveaux cas #COVID19 et 3 nouveaux décès. Le total est maintenant de 43 infections à #coronavirus confirmées et 8 décès  |  L’Afghanistan ferme sa frontière avec l’Iran dans un contexte d’épidémie de #coronavirus  |  C’est pas qu’elles aient beaucoup d’importance mais L’Iran annonce dimanche un taux de participation de 42% aux élections, le plus bas depuis la révolution islamique de 1979  |  #Trump se prépare à un voyage en Inde. Son premier événement sera un rassemblement dans un stade pouvant accueillir 110 000 personnes  |  Alerte code rouge : Des roquettes ont été tirées sur #Israël – Cherchez un abri immédiatement  |  Mise à jour #coronavirus Italie : – manifestations publiques en Vénétie et Lombardie interdites. – Toutes les écoles de Lombardie et de Vénétie fermées. – carnaval de Venise fermé. – spectacles annulés à la Scala de Milan  |  La Corée du Sud (+de 600 cas), limite les voyages. L’Iran (8 morts avoués, combien cachés) ferme des écoles. Des villes italiennes sont fermées à clé. Pourquoi? #Coronavirus ? Non: communisme, qui domine la Chine  |  La phrase du jour: Les Français ont arrêté les Arabes en 732, ils sont revenus en 747  |  Toutes les écoles ferment à Téhéran. Le #Coronavirus devient la crise majeure du pays déjà tourmenté par les révoltes et la dictature islamique. La République islamique n’a ni la volonté ni la capacité de gérer cette crise. Qui aidera 1 pays terroriste?  |  Un employé du département d’État au Japon a ignoré les ordres du président #Trump et a permis à des Américains atteints du #coronavirus de rentrer aux États-Unis  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Manuel Gomez le 22 mai 2019

Comment ne pas être révolté, comment retenir cette envie de cracher au visage de cette France qui ose affirmer de tels mensonges.

Entre la fin de l’année 1954 et le 31 décembre 1962, 2023 Français ont disparus en Algérie, abandonnés par la France.

1643 civils et 380 militaires, et cela s’est poursuivi jusqu’en 1964.

Parmi ces 2023 disparus de nombreux mineurs et de jeunes civils et militaires (appelés).

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Est-ce que la France a tenté seulement d’en récupérer quelques uns ? Est-ce que depuis plus d’un demi-siècle la France a tenté d’en récupérer au moins un seul ? Non, jamais.

Dans le numéro 700 de « Paris-Match » : « Des otages sont détenus dans des camps militaires abandonnés, en Algérie : le camp de Bois Sacré, ceux de Sidi Simiane, Marceau, Bousemane, Dupleix, au douar Ridane, dans la région de Tizi-Ouzou, etc. Les européens et les musulmans sont internés dans des conditions ignobles. Les femmes et les jeunes filles européennes servent au plaisir des soldats de l’ALN, avant d’être achevées, quand elles sont rendues à l’état de loques humaines.

Au mois de mai 1964, une mission de parlementaires de l’UNR, en voyage en Algérie, découvre des camps de détention et demande à l’Ambassadeur de France, à Alger, pourquoi la France ne réagit pas ? L’ambassadeur leur répond : « Les prisonniers sont sérieusement isolés, donc rien à faire ».

Le 26 janvier 1971, le président algérien Boumediène insulte ouvertement la France. Il s’étonne ironiquement de cette amnésie des gouvernements français : « A Paris on semble ignorer que nous détenons un grand nombre d’otages français. Quand il faudra, nous en communiquerons la liste à la presse, d’où une émotion considérable en France. Alors pour obtenir la libération de ces otages, il faudra y mettre le prix. »

Comme vous connaissez mal les Français, Boumediène, quel prix vous imaginiez-vous que la France allait payer pour libérer ces otages ? La France s’en moque totalement, elle n’en a rien à foutre de ces otages !

Jacques Chirac, alors premier ministre, en 1971 : « Aucun élément ne permet d’affirmer qu’aujourd’hui certains de nos compatriotes sont encore en vie ou, à fortiori, seraient détenus en Algérie ! »

Pas un seul gouvernement, qu’il soit de droite ou de gauche, n’a donné l’ordre d’en retrouver un seul de ces otages, de 1962 à 2019.

« La France n’abandonne jamais ses otages » : la France en a abandonné lâchement 2023 en dix années (chiffres officiels de la Mission Interministérielle des Rapatriés).

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Afin que vous ne les oubliez pas, en voici la liste :

1954 – 18 civils – 2 militaires

1955 – 17 16

1956 – 61 94

1957 – 88 56

1958 – 65 63

1959 – 37 31

1960 – 20 18

1961 – 35 13

1962 – 40 11 (jusqu’au 18 mars inclus)

Du 19 mars au 31 décembre 1962 : 1262 civils et 76 militaires.

Si la France vous a abandonné nous ne vous avons pas oubliés et nous nous souviendrons de vous jusqu’à notre dernière heure !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Manuel Gomez pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz