Quantcast
FLASH
[23/07/2019] Le conservateur Boris Johnson, l’ami d’Israël, de Donald Trump et du peuple a été nommé Premier ministre de Grande-Bretagne  |  [22/07/2019] Sur CNN, un journaliste demande si les médias conservateurs sont fair play en parlant du socialisme. Non, ils sont bien trop cléments  |  Le ministre des Finances du Kenya Henry Rotich et d’autres fonctionnaires du Trésor arrêtés pour corruption et fraude  |  1 terroriste musulman arrêté, 5 autres blessés après avoir tenté d’envahir Israël depuis Gaza pour égorger des juifs  |  [21/07/2019] 4 terroristes recherchés arrêtés en Judée-Samarie – matériel saisi au Mont du Temple  |  [19/07/2019] Preuve de plus que le Boycott d’Israël est de l’antisémitisme déguisé : c’est Ilhan Omar, antisémite non-repentie, qui demande une loi au Congrès pour boycotter Israël  |  [18/07/2019] On nous prendrait pas pour des cons des fois ? L’ensemble des résultats de datation met en évidence pas moins de dix périodes pendant lesquelles les glaciers étaient moins étendus que maintenant  |  Indécrottables médias ! 8 000 personnes en Caroline du Nord hier pour #Trump, 400 pour Biden dans l’Iowa, et il va « écraser Trump à la présidentielle » !  |  [17/07/2019] Sondage @YouGov: 90 % des Républicains approuvent les tweets de @realDonaldTrump disant aux 4 Démocrates qui n’aiment pas l’Amérique d’aller réparer leur pays de naissance  |  En plein délire TDS (#Trump derangement syndrome) Whoopi Goldberg compare les Démocrates qui attaquent Trump à des « patriotes debout face à la tyrannie » comme dans la guerre d’indépendance  |  Selon l’OMS, le virus Ebola du Congo est maintenant un problème mondial après qu’il ait été détecté dans une ville de 2 millions d’habitants  |  Le GoFundMe d’Andy Ngo (journaliste tabassé par des Antifas) atteint 200 000 dollars  |  [16/07/2019] 10 marins turcs ont été pris en otage au large des côtes du Nigeria  |  [14/07/2019] L’aviation militaire aérienne israélienne serait en opération entre le Liban et la frontière avec la Syrie  |  Paris: violences sur les Champs-Élysées. Les forces de l’ordre semblent en difficulté face aux casseurs – qui sont toujours les mêmes genre de racailles  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Magali Marc le 22 mai 2019

Au cours des dernières années, le Canada a dû faire face à des vagues de ressortissants qui n’ont pas hésité à profiter d’une « faille » dans le système afin de court-circuiter le processus conventionnel d’immigration.

Le chemin Roxham à Saint-Bernard-de-Lacolle, en Montérégie, est devenu la porte d’entrée des demandeurs d’asile, invités par Trudeau, qui fuient les États-Unis. Depuis le début de 2017, plus de 41 000 demandeurs d’asile sont entrés au Canada par ce chemin.

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit l’article de Jerry Agar, publié le 20 mai dans le Toronto Sun.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.


Trudeau refuse de protéger notre frontière contre les réfugiés illégaux

Essayez de repérer le nombre d’affirmations fausses dans la phrase suivante.

Nicholas Keung, du Toronto Star, a écrit: « Le gouvernement libéral a mis fin à une initiative controversée de l’ère Harper qui n’accordait pas les mêmes droits à tous les réfugiés et pénalisait plutôt ceux qui venaient de pays dits « sécuritaires » comme les États-Unis » (Toronto star 17 mai).

Avant d’énumérer les inepties contenues dans cette phrase, voici la phrase suivante : « Dès maintenant, le Canada supprimera le délai serré pour que leurs demandes soient entendues et leur permettra d’interjeter appel d’éventuels rejets, tout en leur accordant le droit de travailler immédiatement et de recevoir des soins de santé – des avantages auparavant accordés uniquement aux demandeurs d’asile qui fuient des pays ravagés par la guerre et des régimes corrompus ».

D’où vient l’idée que la politique de Harper était controversée ?

En octobre dernier, un sondage de l’Équipe d’intervention en cas de catastrophe (EICC) pour Postmedia a révélé que « 68 % des personnes interrogées estiment que le gouvernement gère mal la question des demandeurs d’asile en situation irrégulière ».

Qui prétend que les États-Unis sont un « pays soi-disant sûr » ? Sûrement pas les Canadiens.

Il y a eu plus de 20 millions de visiteurs canadiens aux États-Unis en 2017, il est donc évident que les Canadiens ne considèrent pas les États-Unis comme dangereux.

Les accords internationaux considèrent également les États-Unis comme un endroit sûr pour les réfugiés, c’est pourquoi il est illégitime que des personnes viennent de ce pays et cherchent à obtenir le statut de réfugié.

En tant que tel, il n’est pas légitime de prétendre que les personnes qui se trouvent déjà aux États-Unis doivent se voir accorder les « mêmes droits » que les réfugiés venant directement de pays ravagés par la guerre.

Le ministre de l’Immigration, Ahmed Hussen, a déclaré au Toronto Star lors d’une entrevue téléphonique : « Le système (canadien) est injuste car on traite les gens différemment en fonction de leur nationalité. »

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Source: Toronto Sun

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz