Quantcast
FLASH
[13/11/2019] Les partisans de Quaido envahissent l’ambassade du Venezuela au Brésil et annoncent la nomination d’un nouvel « ambassadeur »  |  Isère : 20 et 12 ans de prison requis contre le couple salafiste  |  #Israël/ #Gaza: la France condamne les tirs de roquettes terroristes sur l’Etat juif  |  #Israël : une roquette terroriste a percuté une maison d’Ashkélon, au sud du pays, lors du dernier tir de roquettes de #Gaza  |  L’armée de l’air israélienne vient de « BOUM » une escouade de terroristes du Jihad islamique qui tentaient de tirer des roquettes sur #Israël  |  Afghanistan: 7 morts dans l’explosion d’une voiture piégée près du ministère de l’intérieur à Kaboul  |  Après une nuit calme, les terroristes musulmans de Gaza ont tiré plusieurs roquettes sur des civils Israéliens du sud et de la région de Jérusalem #Gaza  |  [12/11/2019] Qui ? Le challenger de Trump, Mark Sanford quitte les primaires présidentielles du GOP  |  Les Brigades des martyrs d’Al-Aqsa revendiquent la responsabilité d’attaques contre plusieurs sites près de la frontière #Gaza  |  Les FDI affirment que 190 roquettes ont été tirées depuis ce matin sur Israël. 50% sont tombées dans des espaces ouverts et le taux d’interception du Iron Dome est de 90%. #Israël #Gaza  |  Israël: Le ministre de la Défense Naftali Bennet a annoncé l’état d’urgence dans toutes les villes israéliennes à moins de 80 km de la frontière #Gaza. Ceci sera en vigueur pour les prochaines 48 heures  |  Journée de combats : Une roquette de Gaza frappe Kerem Shalom – Nouvelle vague d’attaques aériennes israéliennes de représailles sur #Gaza  |  Le Jihad islamique palestinien confirme la mort d’un autre de ses terroristes, Zaki Adnan Mohammed Ghannam. Il a été tué par une attaque aérienne des FDI aujourd’hui. #Gaza #Israël  |  L’armée israélienne affirme avoir attaqué des sites souterrains palestiniens du Djihad islamique pour le stockage et la production d’armes et un camp d’entraînement  |  #Gaza : l’enterrement d’Abu Ata, le chef du Jihad islamique éliminé par Israël ce matin, a lieu à midi. Après, les Israéliens s’attendent à une pluie de missiles  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Magali Marc le 22 mai 2019

Au cours des dernières années, le Canada a dû faire face à des vagues de ressortissants qui n’ont pas hésité à profiter d’une « faille » dans le système afin de court-circuiter le processus conventionnel d’immigration.

Le chemin Roxham à Saint-Bernard-de-Lacolle, en Montérégie, est devenu la porte d’entrée des demandeurs d’asile, invités par Trudeau, qui fuient les États-Unis. Depuis le début de 2017, plus de 41 000 demandeurs d’asile sont entrés au Canada par ce chemin.

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit l’article de Jerry Agar, publié le 20 mai dans le Toronto Sun.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.


Trudeau refuse de protéger notre frontière contre les réfugiés illégaux

Essayez de repérer le nombre d’affirmations fausses dans la phrase suivante.

Nicholas Keung, du Toronto Star, a écrit: « Le gouvernement libéral a mis fin à une initiative controversée de l’ère Harper qui n’accordait pas les mêmes droits à tous les réfugiés et pénalisait plutôt ceux qui venaient de pays dits « sécuritaires » comme les États-Unis » (Toronto star 17 mai).

Avant d’énumérer les inepties contenues dans cette phrase, voici la phrase suivante : « Dès maintenant, le Canada supprimera le délai serré pour que leurs demandes soient entendues et leur permettra d’interjeter appel d’éventuels rejets, tout en leur accordant le droit de travailler immédiatement et de recevoir des soins de santé – des avantages auparavant accordés uniquement aux demandeurs d’asile qui fuient des pays ravagés par la guerre et des régimes corrompus ».

D’où vient l’idée que la politique de Harper était controversée ?

En octobre dernier, un sondage de l’Équipe d’intervention en cas de catastrophe (EICC) pour Postmedia a révélé que « 68 % des personnes interrogées estiment que le gouvernement gère mal la question des demandeurs d’asile en situation irrégulière ».

Qui prétend que les États-Unis sont un « pays soi-disant sûr » ? Sûrement pas les Canadiens.

Il y a eu plus de 20 millions de visiteurs canadiens aux États-Unis en 2017, il est donc évident que les Canadiens ne considèrent pas les États-Unis comme dangereux.

Les accords internationaux considèrent également les États-Unis comme un endroit sûr pour les réfugiés, c’est pourquoi il est illégitime que des personnes viennent de ce pays et cherchent à obtenir le statut de réfugié.

En tant que tel, il n’est pas légitime de prétendre que les personnes qui se trouvent déjà aux États-Unis doivent se voir accorder les « mêmes droits » que les réfugiés venant directement de pays ravagés par la guerre.

Le ministre de l’Immigration, Ahmed Hussen, a déclaré au Toronto Star lors d’une entrevue téléphonique : « Le système (canadien) est injuste car on traite les gens différemment en fonction de leur nationalité. »

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Source: Toronto Sun

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz