Quantcast
FLASH
[14/10/2019] Kais Saied élu président de Tunisie avec 72.71%  |  [12/10/2019] Au moins 4 morts et 3 blessés dans une fusillade à New York  |  4 morts, nombreux blessés dans une fusillade à Brooklyn  |  Attentat par fusillade en Samarie illégalement colonisée par les Palestiniebs : des terroristes musulmans ont ouvert le feu à partir d’un véhicule – Pas de blessés  |  [11/10/2019] Attaque au couteau près du Capitol à Washington  |  Une explosion s’est produite ce matin (vendredi) sur un pétrolier iranien dans la mer Rouge, près de la ville portuaire de Djedda, en Arabie saoudite. L’Iran parle de 2 tirs de missiles  |  [09/10/2019] Le préfet de police de Paris porte plainte pour « apologie du terrorisme » après que des commissariats franciliens ont reçu des appels avec des chants islamistes de vidéos de propagande de Daesh  |  Allemagne-Fusillade: Au moins 2 morts à Halle dans ce qui paraît être un attentat #antisémite  |  [07/10/2019] Avant la visite programmée du président Trump, le syndicat de la police du Minnesota imprime un T-shirt « les flics pour Trump »  |  Les socialistes au pouvoir au Portugal remportent les élections mais n’obtiennent pas la majorité absolue  |  [06/10/2019] Fusillade dans le Missouri à Kansas City : 4 morts et 5 blessés  |  [05/10/2019] Tremblement de terre à San Francisco  |  Vendredi, 2 gardes protégeant une synagogue #Berlin ont arrêté un syrien qui tentait d’entrer dans le bâtiment avec un couteau  |  La semaine avait commencé avec la condamnation de #Zemmour, et terminé avec la tragique preuve qu’il avait raison  |  [04/10/2019] Grosse explosion entendue près de véhicules de #Tsahal à la frontière de #Gaza  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Magali Marc le 22 mai 2019

Au cours des dernières années, le Canada a dû faire face à des vagues de ressortissants qui n’ont pas hésité à profiter d’une « faille » dans le système afin de court-circuiter le processus conventionnel d’immigration.

Le chemin Roxham à Saint-Bernard-de-Lacolle, en Montérégie, est devenu la porte d’entrée des demandeurs d’asile, invités par Trudeau, qui fuient les États-Unis. Depuis le début de 2017, plus de 41 000 demandeurs d’asile sont entrés au Canada par ce chemin.

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit l’article de Jerry Agar, publié le 20 mai dans le Toronto Sun.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.


Trudeau refuse de protéger notre frontière contre les réfugiés illégaux

Essayez de repérer le nombre d’affirmations fausses dans la phrase suivante.

Nicholas Keung, du Toronto Star, a écrit: « Le gouvernement libéral a mis fin à une initiative controversée de l’ère Harper qui n’accordait pas les mêmes droits à tous les réfugiés et pénalisait plutôt ceux qui venaient de pays dits « sécuritaires » comme les États-Unis » (Toronto star 17 mai).

Avant d’énumérer les inepties contenues dans cette phrase, voici la phrase suivante : « Dès maintenant, le Canada supprimera le délai serré pour que leurs demandes soient entendues et leur permettra d’interjeter appel d’éventuels rejets, tout en leur accordant le droit de travailler immédiatement et de recevoir des soins de santé – des avantages auparavant accordés uniquement aux demandeurs d’asile qui fuient des pays ravagés par la guerre et des régimes corrompus ».

D’où vient l’idée que la politique de Harper était controversée ?

En octobre dernier, un sondage de l’Équipe d’intervention en cas de catastrophe (EICC) pour Postmedia a révélé que « 68 % des personnes interrogées estiment que le gouvernement gère mal la question des demandeurs d’asile en situation irrégulière ».

Qui prétend que les États-Unis sont un « pays soi-disant sûr » ? Sûrement pas les Canadiens.

Il y a eu plus de 20 millions de visiteurs canadiens aux États-Unis en 2017, il est donc évident que les Canadiens ne considèrent pas les États-Unis comme dangereux.

Les accords internationaux considèrent également les États-Unis comme un endroit sûr pour les réfugiés, c’est pourquoi il est illégitime que des personnes viennent de ce pays et cherchent à obtenir le statut de réfugié.

En tant que tel, il n’est pas légitime de prétendre que les personnes qui se trouvent déjà aux États-Unis doivent se voir accorder les « mêmes droits » que les réfugiés venant directement de pays ravagés par la guerre.

Le ministre de l’Immigration, Ahmed Hussen, a déclaré au Toronto Star lors d’une entrevue téléphonique : « Le système (canadien) est injuste car on traite les gens différemment en fonction de leur nationalité. »

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Source: Toronto Sun

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz