Quantcast
FLASH
[23/07/2019] Le conservateur Boris Johnson, l’ami d’Israël, de Donald Trump et du peuple a été nommé Premier ministre de Grande-Bretagne  |  [22/07/2019] Sur CNN, un journaliste demande si les médias conservateurs sont fair play en parlant du socialisme. Non, ils sont bien trop cléments  |  Le ministre des Finances du Kenya Henry Rotich et d’autres fonctionnaires du Trésor arrêtés pour corruption et fraude  |  1 terroriste musulman arrêté, 5 autres blessés après avoir tenté d’envahir Israël depuis Gaza pour égorger des juifs  |  [21/07/2019] 4 terroristes recherchés arrêtés en Judée-Samarie – matériel saisi au Mont du Temple  |  [19/07/2019] Preuve de plus que le Boycott d’Israël est de l’antisémitisme déguisé : c’est Ilhan Omar, antisémite non-repentie, qui demande une loi au Congrès pour boycotter Israël  |  [18/07/2019] On nous prendrait pas pour des cons des fois ? L’ensemble des résultats de datation met en évidence pas moins de dix périodes pendant lesquelles les glaciers étaient moins étendus que maintenant  |  Indécrottables médias ! 8 000 personnes en Caroline du Nord hier pour #Trump, 400 pour Biden dans l’Iowa, et il va « écraser Trump à la présidentielle » !  |  [17/07/2019] Sondage @YouGov: 90 % des Républicains approuvent les tweets de @realDonaldTrump disant aux 4 Démocrates qui n’aiment pas l’Amérique d’aller réparer leur pays de naissance  |  En plein délire TDS (#Trump derangement syndrome) Whoopi Goldberg compare les Démocrates qui attaquent Trump à des « patriotes debout face à la tyrannie » comme dans la guerre d’indépendance  |  Selon l’OMS, le virus Ebola du Congo est maintenant un problème mondial après qu’il ait été détecté dans une ville de 2 millions d’habitants  |  Le GoFundMe d’Andy Ngo (journaliste tabassé par des Antifas) atteint 200 000 dollars  |  [16/07/2019] 10 marins turcs ont été pris en otage au large des côtes du Nigeria  |  [14/07/2019] L’aviation militaire aérienne israélienne serait en opération entre le Liban et la frontière avec la Syrie  |  Paris: violences sur les Champs-Élysées. Les forces de l’ordre semblent en difficulté face aux casseurs – qui sont toujours les mêmes genre de racailles  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Rosaly le 22 mai 2019

Lors de l’émission radio « Good Morning Hungary » le PM Viktor Orban a déclaré qu’un message fort devait être envoyé à Bruxelles à l’occasion des élections européennes.

Nous voulons un changement et une Europe qui protège ses frontières maritimes et terrestres. Nous voulons des dirigeants à Bruxelles qui veulent stopper l’immigration et non l’organiser.

Il existe une «mafia libérale » – composée entre autres de politiciens, de journalistes, d’analystes, très riches, occupés à convaincre les peuples que l’immigration est inéluctable, que rien de peut l’arrêter.

Mais, s’il s’avère qu’il est possible d’agir – quand la Hongrie arrête l’immigration par terre, l’Italie par mer et Donald Trump décide d’ériger un mur – alors ces opposants à l’immigration sont qualifiés de fascistes haineux.

L’enjeu des élections européennes est soit de continuer à accepter la politique migratoire insensée nous imposée par les immigrationnistes, soit nous en affranchir. L’Europe a besoin de dirigeants qui la défendent, car l’Europe appartient aux Européens et la Hongrie est la patrie des Hongrois. La majorité des Hongrois ressentent des frissons dans le dos, quand ils entendent tant de politiciens européens affirmer que la migration est une bonne chose, mais elle devrait être mieux organisée qu’elle ne l’est aujourd’ hui.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

La hargne, qui caractérise les discours des pro-immigrationnistes, leur haine à peine voilée à l’égard de Viktor Orban, Matteo Salvini, Marine le Pen et des partis qualifiés avec mépris de populistes, nationalistes, souverainistes, voire fascistes, xénophobes et nazis, leur propagande apocalyptique si par malheur ces abominables défenseurs des peuples européens devaient l’emporter, font tomber le masque de ces soi- disant démocrates, dévoués corps et âmes au bien-être des citoyens de l’UE. Eux, dans leur sagesse infinie, leur amour désintéressé des peuples européens, leur volonté profonde de transformer cette Europe désuète en un paradis sur terre, savent ce qui est bon pour les peuples européens !

En effet :

  • Combattre la dénatalité européenne – tout en encourageant l’avortement des femmes occidentales, sous prétexte de respecter leur droit à disposer de leur corps – par l’immigration musulmane en provenance des pays du Tiers monde. Cette immigration, encouragée par nos «élites» européennes non par souci de générosité, comme ils s’évertuent à nous le faire accroire, mais comme un outil de destruction de nos peuples, de nos pays.
  • Détruire le Christianisme, ses valeurs judéo-chrétiennes, dont pourtant ils se gargarisent à longueur de discours pour défendre leur politique suicidaire migratoire, en érigeant l’islam en une «religion» sacrée, incritiquable, la seule supposée apporter à l’Humanité la paix, l’égalité, la sécurité, le bonheur, car l’islam signifie la «paix», nous répètent ces fins connaisseurs de cette idéologie, qui n’a rien à envier au nazisme ni au communisme en matière d’amour du prochain. Si ces hypocrites prenaient la peine de lire le coran, ils tourneraient leur langue mille fois dans leur bouche, avant de débiter de tels mensonge.
  • Annihiler la famille, pilier de l’Etat-nation.
  • Favoriser le nivellement de l’école par le bas, dans le but de créer de futurs citoyens endoctrinables , manipulables et corvéables à merci.
  • Dissoudre les états-nations, devenues archaïques, selon nos chers «europathes», afin de les affaiblir, supprimer les identités nationales pour créer une seule et unique identité, l’identité européenne, encenser la différence, tout en s’appliquant à effacer la différence européenne.

Or, l’Europe, c’est la différence entre ses peuples, ses cultures, ses traditions, ses paysages et cette différence c’est aussi sa richesse.

A bas la différence européenne, vive la différence multiculturelle, la nouvelle âme de la future Europe rêvée par la caste de Bruxelles, sans les Européens de souche de préférence, appelés à se diluer dans le magma d’un métissage forcé. L’ Européen blanc , c’est désormais devenu ringard!

Une Europe sans états-nations, sans états de droit, sans identité nationale, sans histoire, sans passé, soumise à une entité supranationale deviendra une dictature, où les peuples dissous seront soumis à une caste dirigeante sans âme, une future EURSS ou un califat régi par la charia. Favoriser l’islam pour détruire l’Occident est une arme à double tranchant … et cela nos preux défenseurs de l’islam semblent l’ignorer.

Le rêve chimérique de nos oukases de Bruxelles se transformera en un cauchemar pour les peuples européens, si ces derniers persistent à se laisser bercer par leurs délires d’une Europe sans états-nations, sans peuples européens, sans foi chrétienne.

Autre leader européen, autre discours !

Après le discours patriote de Viktor Orban, empreint de bon sens, voici celui d’une dirigeante européenne, complètement à la masse, totalement subjuguée par l’immigration musulmane, rêvant peut-être de transformer son pays en une future république islamique.

Rien ne semble ébranler son fantasme d’une Allemagne multiculturaliste majoritairement musulmane, ni son affaiblissement politique, ni l’explosion de la criminalité extra-européenne, dont les victimes sont principalement ses propres concitoyens.

Angela Merkel : « L’avenir de l’Allemagne dépend de l’immigration et de l’intégration »

Angela Merkel a déclaré devant une foule réunie à Berlin que le succès pérenne de l’Allemagne dépendait de sa capacité à gérer l’immigration et l’intégration. Bonne chance alors, car le « Wir schaffen das » a du plomb dans l’aile.

S’adressant à des jeunes issus de l’immigration, afin de marquer le 70e anniversaire de l’adoption de la Constitution allemande, Angela Merkel, celle par le chaos migratoire s’est abattu sur l’Europe depuis 2015 avec son cortège de malheurs , a déclaré :

La viabilité économique et sociale de notre pays dépendait de la gestion efficace de ces défis par le pays.

L’une des principales caractéristiques de la Constitution allemande est la manière dont elle promeut l’intégration et la diversité, tout en garantissant l’adhésion de ces processus aux valeurs allemandes fondamentales.

Le rassemblement avait été organisé par « Go Your Own », une initative de la Fondation allemande pour l’immigration(DSI) qui favorise l’intégration des jeunes immigrés, (majoritairement extra-européens) sur le marché du travail.

Au cours de son discours, Frau Merkel a rappelé à l’auditoire que 19 millions d’Allemands – un peu moins du quart des 83 millions d’habitants – étaient d’origine immigrée.

Faisant référence au récent afflux de migrants, en particulier de pays du Moyen-Orient tels que la Syrie et l’Irak, Frau Merkel a déclaré :

Malgré les difficultés qui subsistent et continueront à subsister, cela faisait partie des changements qui se sont succédé depuis la sortie de l’Allemagne des cendres de la seconde guerre mondiale et ont contribué à sa transformation.

Nous l’avons compris dans la douleur. Nous continuons à comprendre comment l’immigration continue à changer le pays et comment il continuera à le changer.

La multiplication des faits divers sanglants attestent en effet de cette transformation d’un pays autrefois sûr et tranquille, devenu aujourd ’hui un repaire de gangs musulmans d’ethnies diverses , chacun visant à imposer sa propre loi.

Imperméable à la situation dramatique vécue par un nombre grandissant de citoyens allemands, grâce à ses «invités», adeptes de la «religion» d’amour et de paix, grands virtuoses du maniement du couteau, au point que certaines villes allemandes songent à l’interdire … les pauvres naïfs, elle a déclaré:

Nous avons appris que notre pays doit être un pays d’immigration et d’intégration. La diversité, y compris par le biais de l’immigration, est présente ici, au cœur de l’Europe, depuis des siècles.

En affirmant cela, elle a tout simplement négligé un petit détail, mais de grande importance: la diversité présente en Allemagne au cours des siècles et des décennies passées, avant l’arrivée des Turcs, était uniquement d’origine intra-européenne . Le pays alors prospérait dans la paix et la sécurité, car cette immigration là respectait celui qui lui offrait du travail. Mais ce détail semble avoir étrangement échappé à Frau Merkel.

Peu importe le prix en sacrifices humains, le sang allemand versé, rien ne s’opposera au projet de destruction de l’Allemagne décidée par Mutti Merkel.

Quant à l’intégration de gens venus majoritairement de pays musulmans, c’est un voeu pieux: comme ailleurs en Europe, les Allemands sont et seront priés de s’intégrer à ces gens venus d’ailleurs, à accepter leurs traditions, leurs coutumes, leur «religion». La charia progresse déjà : interdiction de critiquer l’islam, multiplication des tribunaux islamiques, de sociétés parallèles régies par leur propre loi, celle d’Allah, explosion du nombre de mosquées financées notamment par la Turquie islamiste d’Erdogan, l’Arabie saoudite, le Qatar, appel aux femmes allemandes à modifier leurs habitudes vestimentaires pour éviter les viols, à renoncer à leur liberté de sortir seules dès le soir tombé, etc.

Oui, l’Allemagne va changer, mais non dans le sens idéalisé par Merkel. Elle ressemblera à un pays musulman du Moyen-Orient … où la minorité allemande non musulmane sera opprimée dans son propre pays.

L’immigration ne sera pas l’avenir de l’Allemagne, mais son cauchemar.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour Dreuz.info.

Sources:

  • «Viktor Orban: Europe is for Europeans and needs leaders to defend it. Migration should be stopped ,not organised.» (Voice of Europe)
  • «Merkel: Germany’s future depends on immigration and integration» The Local
Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz