Quantcast
FLASH
[18/11/2019] Horrible nouvelle – La majorité des Américains ne veut pas de destitution, 76 % ne font pas confiance aux démocrates et croient que les médias font pression pour la destitution  |  [17/11/2019] La zone verte fortifiée de Bagdad, qui abrite des ambassades et des bâtiments gouvernementaux, a été touchée par une roquette. Pas de victime  |  Deux croix gammées ont été découvertes dans les toilettes d’une école du Maryland  |  Tout va mieux avec Macron : 7 Français sur 10 préfèrent avoir froid plutôt qu’allumer le chauffage  |  Netanyahou dimanche matin « Notre politique de sécurité n’a pas changé, pas même légèrement. Nous avons gardé toute notre liberté d’action et nous porterons atteinte à ceux qui veulent nous atteindre”  |  [16/11/2019] C’est reparti. Les foules de Téhéran crient « Mort au Dictateur » et « Reza Shah repose en paix. »  |  Syrie : Une grosse explosion frappe un terminal de bus à Al-Bab sous contrôle turc. 10 civils auraient été tués, milices Kurdes soupçonnés  |  Regime répressif de Macron contre les Gilets Jaunes : 24 interpellations et plus de 2000 contrôles avant la manif de Paris  |  [15/11/2019] Cette nuit #Israël a bombardé les cibles terroristes du Jihad islamique en réponse aux dernières attaques de roquettes de #Gaza  |  [13/11/2019] Les partisans de Quaido envahissent l’ambassade du Venezuela au Brésil et annoncent la nomination d’un nouvel « ambassadeur »  |  Isère : 20 et 12 ans de prison requis contre le couple salafiste  |  #Israël/ #Gaza: la France condamne les tirs de roquettes terroristes sur l’Etat juif  |  #Israël : une roquette terroriste a percuté une maison d’Ashkélon, au sud du pays, lors du dernier tir de roquettes de #Gaza  |  L’armée de l’air israélienne vient de « BOUM » une escouade de terroristes du Jihad islamique qui tentaient de tirer des roquettes sur #Israël  |  Afghanistan: 7 morts dans l’explosion d’une voiture piégée près du ministère de l’intérieur à Kaboul  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Manuel Gomez le 23 mai 2019

Il me semble nécessaire, à quelques heures des élections européennes, de porter à votre connaissance certaines explications communiquées par deux généraux de l’armée française, il y a quelques années, au sujet de cette guerre qui nous oppose aux islamistes (Guerre menée par nos soldats mais certainement pas par nos politiciens, puisqu’ils n’en ont tenu aucun compte !)

Général Antoine-Roch Albaladejo (Légion Etrangère) :

« Nos ennemis islamistes ont une mentalité qui n’a rien de commun avec la nôtre.

Il y a eu 28 soldats morts depuis 2013 en Afrique (2 officiers, 11 sous-officiers et 15 soldats du rang) et des centaines de djihadistes abattus.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Les militaires Français honorent leurs camarades tués au combat.

Les islamistes se moquent totalement de leurs pertes. Ne sont-ils pas des martyrs en route vers leur paradis ! Pour eux un soldat français tué cela se fête, c’est une victoire. Le héros, chez eux, ce n’est pas le soldat mais l’assassin.

Quand nos Forces Spéciales interviennent pour libérer un, ou plusieurs, otage, ils se heurtent à une force ennemie alertée de l’assaut qu’elle va subir.

Si un, ou plusieurs, otage est assassiné, un, ou plusieurs, soldat tué mais également une cinquantaine de djihadistes abattus, c’est un échec pour l’armée française et une victoire pour eux.

C’est la raison pou laquelle ils ne fuient pas quand ils savent qu’ils vont être attaqués. Leur unique objectif est de tuer du soldat français, quelques soient leurs pertes. Ils seront fêtés comme des « martyrs ».

Il nous faut donc ouvrir les yeux et entendre une bonne fois pour toutes que les islamistes ont déclaré la guerre à l’Occident, avec la France comme principal objectif, et que cette guerre fera des morts aussi bien parmi les soldats que parmi les civils, comme d’ailleurs toutes les guerres !

La première ligne de défense contre les islamistes est de cesser de reculer devant toutes les exigences, refuser toutes tentatives qui leurs permettront de saper notre culture, en tentant de nous imposer leurs lois, leurs mœurs, leurs coutumes.

Sachant qu’ils trouveront parmi nous, Français, des complices, des partisans et des sympathisants, dans tous les milieux, comme ce fut le cas lors de la guerre d’Algérie avec le FLN.

Il nous fait donc agir en frappant là où ça leur fait mal :

  • Contrôler une immigration débridée qui nous envahie et creuse nos dépenses publiques.
  • Sanctionner sans états d’âme les imams, les barbus, les politiciens, les rappeurs, tous ceux qui appellent à la haine, au crime, à la violence, à la guerre sainte.
  • Réduire, par la force si nécessaire, les zones de non-droit, les quartiers où sont agressés quotidiennement, attaqués, caillassés, incendiés, nos forces de l’ordre, nos pompiers, nos ambulanciers, nos médecins, rackettés les commerçants et les artisans.
  • Neutraliser, par la force si nécessaire, les trafiquants de stupéfiants, les dealers.
  • Ne pas hésiter à expulser manu-militari et immédiatement tous les étrangers, sans papier, clandestins, mineurs ou pas, dès la première interpellation hors la loi.
  • Supprimer toutes les subventions accordées à des associations d’aides aux migrants et à l’islam.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Il ne s’agit nullement de racisme, de fascisme, d’extrême droite, il s’agit uniquement de légitime défense dans le respect des lois. Il est indispensable de rétablir la loi républicaine en France, partout où elle est bafouée, ridiculisée, combattue, mise en échec.

Si ces mesures ne sont ni envisagées, ni appliquées, notre pays disparaîtra dans d’atroces soubressauts, avec une coupable résignation, pour ne pas dire complicité, et remplacé par une autre civilisation qui, déjà, commence à faire peur !

Général Henri Pinard Legry (Président de l’Association de soutien à l’armée française).

Depuis des siècles chaque guerre s’est révélée différente de la précédente.

Nos Forces Spéciales déployées au Mali ne sont pas confrontées à une coalition comme en Afghanistan.

Elles sont adaptées en permanence selon les évolutions et les intentions de l’ennemi et elles sont exécutées avec les seuls moyens dont dispose notre armée.

Les hommes sont recrutés, formés, entraînés et aguerris dans différentes opérations depuis des années et si certains matériels sont performants : Rafale, hélicoptères, véhicules blindés, d’autres, hélas, en très grand nombre sont totalement obsolètes, entre 30 et 50 ans d’âge.

Et cela à cause des incessantes réductions budgétaires depuis des décennies et nous sommes ainsi à la merci du bon vouloir de certains de nos alliés qui disposent d’avions-cargo C.17 ou de louer des Antonov 124 aux ukrainiens et de recourir aux moyens de renseignements américains puisque nous ne disposons que de deux drones moyenne altitude longue (MALE) bien insuffisants pour surveiller un territoire grand comme plusieurs fois la France.

La France a prouvé l’excellence de ses soldats, marins et aviateurs et a montré ce que son armée est encore capable de réaliser.

Il faut préparer l‘armée de demain et remettre à niveau celle d’aujourd’hui.

Cette responsabilité pèse sur le président de la République, le chef du gouvernement, les ministres concernés, les députés et les sénateurs.

Elle est considérable car elle conditionnera l’indépendance de la Nation et la défense des Français pour les prochaines décennies.

Faillir à ces responsabilités serait une condamnation sans appel et entraînera une sanction vigoureuse contre tous ceux qui sont comptables de la vie de nos soldats et de notre armée.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Manuel Gomez pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz