Quantcast
FLASH
[22/07/2019] Sur CNN, un journaliste demande si les médias conservateurs sont fair play en parlant du socialisme. Non, ils sont bien trop cléments  |  Le ministre des Finances du Kenya Henry Rotich et d’autres fonctionnaires du Trésor arrêtés pour corruption et fraude  |  1 terroriste musulman arrêté, 5 autres blessés après avoir tenté d’envahir Israël depuis Gaza pour égorger des juifs  |  [21/07/2019] 4 terroristes recherchés arrêtés en Judée-Samarie – matériel saisi au Mont du Temple  |  [19/07/2019] Preuve de plus que le Boycott d’Israël est de l’antisémitisme déguisé : c’est Ilhan Omar, antisémite non-repentie, qui demande une loi au Congrès pour boycotter Israël  |  [18/07/2019] On nous prendrait pas pour des cons des fois ? L’ensemble des résultats de datation met en évidence pas moins de dix périodes pendant lesquelles les glaciers étaient moins étendus que maintenant  |  Indécrottables médias ! 8 000 personnes en Caroline du Nord hier pour #Trump, 400 pour Biden dans l’Iowa, et il va « écraser Trump à la présidentielle » !  |  [17/07/2019] Sondage @YouGov: 90 % des Républicains approuvent les tweets de @realDonaldTrump disant aux 4 Démocrates qui n’aiment pas l’Amérique d’aller réparer leur pays de naissance  |  En plein délire TDS (#Trump derangement syndrome) Whoopi Goldberg compare les Démocrates qui attaquent Trump à des « patriotes debout face à la tyrannie » comme dans la guerre d’indépendance  |  Selon l’OMS, le virus Ebola du Congo est maintenant un problème mondial après qu’il ait été détecté dans une ville de 2 millions d’habitants  |  Le GoFundMe d’Andy Ngo (journaliste tabassé par des Antifas) atteint 200 000 dollars  |  [16/07/2019] 10 marins turcs ont été pris en otage au large des côtes du Nigeria  |  [14/07/2019] L’aviation militaire aérienne israélienne serait en opération entre le Liban et la frontière avec la Syrie  |  Paris: violences sur les Champs-Élysées. Les forces de l’ordre semblent en difficulté face aux casseurs – qui sont toujours les mêmes genre de racailles  |  #Trump dépasse Reagan ! 94 % de popularité au sein du Parti républicain, un record historique. Ronald Reagan était de 87 %  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 25 mai 2019

Des chercheurs canadiens ont démasqué des campagnes de désinformation depuis l’Iran destinées à répandre des mensonges visant principalement Israël, l’Arabie saoudite et les États-Unis, que les journalistes ont repris.

Le Citizen Lab de l’Université de Toronto a déclaré qu’un groupe « aligné avec l’Iran » s’est fait passer pour des médias légitimes en utilisant des sites imitateurs pour « diffuser des mensonges et amplifier des récits critiques de l’Arabie saoudite, des États-Unis et d’Israël ».

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Le groupe, que les chercheurs ont surnommé « Endless Mayfly« , utilise de fausses identités en ligne pour ensuite amplifier les histoires en tweetant à leur sujet ou en envoyant des liens à d’autres identités, fausses et vraies.

Mode opératoire

  • Endless Mayfly est un réseau de faux comptes et de comptes-rendus de médias sociaux alignés sur l’Iran.
  • Ils répandent des mensonges qui plaisent aux journalistes, faisant tomber leur envie de vérifier les faits.
  • Le groupe amplifie ensuite les récits critiques de l’Arabie saoudite, des États-Unis et d’Israël.
  • Endless Mayfly publie du contenu qui fait polémique sur des sites Web qui se font passer pour des médias légitimes.
  • Des comptes non authentiques sont ensuite utilisés pour amplifier le contenu dans les conversations des médias sociaux.
  • Dans certains cas, ces personnes impliquent aussi des journalistes, des dissidents politiques et des activistes en privé et en public.
  • Une fois que le contenu de Endless Mayfly fait le buzz et atteint la traction des médias sociaux, il est supprimé et les liens sont redirigés vers le domaine imité.
  • Cette technique crée une apparence de légitimité, tout en masquant l’origine de la fausse narration. Les chercheurs ont nommé cette technique « désinformation éphémère ».

L’enquête a identifié des cas où le contenu d’Endless Mayfly a conduit à des reportages dans les médias et causé de la confusion parmi les journalistes, ainsi que des accusations d’actes intentionnels répréhensibles. Même dans les cas où les histoires ont été démystifiées par la suite, la confusion subsistait quant aux intentions et aux origines de ces histoires.

Des Fake News reprises par des journalistes

  • Les chercheurs ont cité à titre d’exemple un article publié en 2017 par l’agence Reuters, qui s’inspire d’un article truqué qui aurait été publié dans le journal suisse The Local.
  • L’article de Reuters a été repris par Global News, le Jerusalem Post, Le Soir, avant d’être finalement retiré par l’agence de presse. Mais le mal était fait.

Le groupe Endless Mayfly supprime les articles originaux non authentiques peu de temps après leur publication pour cacher leur trace, mais les références au faux contenu resteraient souvent en ligne.

  • Le groupe a créé au moins 135 articles inauthentiques.
  • Il a enregistré 72 domaines ressemblants à des médias bien connus, en utilisant des fautes d’orthographe courantes ou presque invisibles telles que theguaradian.com pour le journal britannique Guardian dont la vraie URL est theguardian.com.
  • Les faux articles ont touché des milliers de lecteurs dans le monde entier depuis 2016, a déclaré le Citizen Lab, par exemple :
    • De fausses histoires sur le coup d’État de la CIA en Turquie,
    • Le financement par l’Arabie saoudite de la campagne électorale du président français Emmanuel Macron,
    • Les pays arabes qui s’unissent au Qatar pour l’empêcher d’organiser la Coupe du Monde de la FIFA 2022.

Les auteurs du rapport ont conclu que « l’Iran ou un acteur aligné sur l’Iran est le coupable le plus plausible », notant que les récits correspondent aux intérêts et au discours politique de l’Iran.

Malgré l’importante exposition des activités d’Endless Mayfly par des agences de presse et des organismes de recherche établis, le réseau est toujours actif, bien qu’il y ait eu quelques changements de tactique, et les Fake News reprises par des médias qu’il est difficile de soupçonner, continuent d’être publiées.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Sources :

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz