Quantcast
FLASH
[11/11/2019] 9 #terroristes recherchés ont été arrêtés dans la nuit en Judée Samarie illégalement occupée par les #Palestiniens  |  [10/11/2019] Irak : 5 soldats italiens blessés par une explosion  |  [07/11/2019] François Bayrou (il avait fait de la séparation de la politique et de l’argent l’un de ses chevaux de bataille), sera probablement mis en examen pour détournement de fonds publics  |  [06/11/2019] Nouveau sondage: 62% des supporters de #Trump disent qu’ils le soutiennent quoi qu’il arrive  |  Un habitant de Gaza qui devait traverser le point de passage d’Erez pour retourner à Gaza s’est enfui vers un kibboutz. Les habitants ont reçu l’ordre de rester à l’intérieur pendant que les forces de sécurité balayaient la zone  |  Attentat islamiste en Jordanie : le terroriste est 1 palestinien de Gaza. Bilan 8 personnes poignardées dont 3 Espagnols, 1 Suisse et 1 Mexicain  |  56% des électeurs pensent que #Trump sera réélu, selon un sondage Politico  |  [05/11/2019] Non confirmé : la Turquie aurait capturé la sœur de Baghadi, le leader d’ISIS éliminé par les Etats-Unis  |  [31/10/2019] Les islamistes ne s’arrêtent jamais : Une roquette tombe dans la region d’Echkol en Israël sur un terrain vague  |  La Chambre des représentants approuve une résolution partisane visant à officialiser les procédures de l’enquête sur la destitution du président Trump  |  Très surprenant de voir combien de responsables gouvernementaux, d’universitaires et de journalistes, après toutes ces années, restent confus au sujet des islamistes – qui ils sont, ce qu’ils croient et pourquoi ils se battent  |  [29/10/2019] l’armée israélienne vient d’intercepter un drone non identifié volant au dessus de Gaza  |  Le successeur de Baghdadi pressenti pour diriger ISIS a également été éliminé  |  Violents affrontements en ce moment à Beyrouth entre le Hezbollah, qui frappe les manifestants, et la société civile  |  [27/10/2019] Abu Bakr al-Baghdadi, chef de l’État islamique, a été pris pour cible lors d’un raid de l’armée américaine et aurait été tué, a indiqué Newsweek  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 26 mai 2019

Source : Lesobservateur

Une nouvelle alarmante nous vient de Suisse. Les écoliers musulmans exerceraient de telles pressions psychologiques sur leurs camarades de classe mécréants que ceux-ci observeraient eux aussi le ramadan. Les enfants suisses, trop gâtés, sans valeurs solides, se révèlent donc des proies faciles pour les « missionnaires » fondamentalistes de l’islam politique qui ont été formés à cela dès l’enfance.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

« La pression du groupe fait aussi jeûner les élèves chrétiens : les élèves musulmans inciteraient les non-musulmans à jeûner également, déplorent des enseignants suisses. Cependant, l’association des enseignants ne voit toujours pas de nécessité d’agir. » Telle est l’information qu’on peut lire sur la plate-forme d’information autrichienne heute.at.

L’attention du journal a été attirée par une école primaire de la ville suisse de Winterthour, où la proportion d’enfants musulmans est « fort élevée », comme l’écrit Arlinda Dauti, enseignante, dans le bulletin du ZLV, l’association des enseignants du canton de Zurich.

« Dans ma dernière classe de 6e, j’ai remarqué que les élèves se motivaient mutuellement à jeûner. » Aux dire de l’enseignante, cela a conduit même des enfants non musulmans à arrêter de manger et de boire. En conséquence, beaucoup d’enfants étaient souvent très fatigués l’après-midi. « Dans les heures de sport également, j’ai dû tenir compte du fait que certains enfants n’avaient plus leurs capacités physiques habituelles », ajoute-t-elle.

Franziska Peterhans, secrétaire centrale de l’Association suisse des enseignantes et enseignants (LCH), a connaissance de faits semblables. « Peterhans a aussi entendu dire que même des élèves non musulmans ont été convaincus de jeûner », rapporte l’article de heute.at. Son conseil : « Les parents devraient s’adresser aux enseignants si leur enfant est victime de la pression du groupe. »

Beat W. Zemp, président de l’Association des enseignants, ne nie pas le problème de la pression des pairs musulmans, mais tempère. Pour lui, la pression du groupe lors du ramadan ne devient un problème que « si les élèves qui ne jeûnent pas sont mobbés. Si des élèves veulent jeûner pour des raisons religieuses, cela doit être respecté conformément à la Constitution fédérale. »

C’est sûr que la notion de mobbing est très élastique. Conclusion : l’islamisation et la soumission aux règles de la charia font leur chemin selon le plan.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz