Quantcast
FLASH
[20/11/2019] #Israël a encore bombardé des sites de caches d’armes en Syrie appartenant aux Iraniens, et arrêté 4 missiles tirés depuis la #Syrie  |  [18/11/2019] Horrible nouvelle – La majorité des Américains ne veut pas de destitution, 76 % ne font pas confiance aux démocrates et croient que les médias font pression pour la destitution  |  [17/11/2019] La zone verte fortifiée de Bagdad, qui abrite des ambassades et des bâtiments gouvernementaux, a été touchée par une roquette. Pas de victime  |  Deux croix gammées ont été découvertes dans les toilettes d’une école du Maryland  |  Tout va mieux avec Macron : 7 Français sur 10 préfèrent avoir froid plutôt qu’allumer le chauffage  |  Netanyahou dimanche matin « Notre politique de sécurité n’a pas changé, pas même légèrement. Nous avons gardé toute notre liberté d’action et nous porterons atteinte à ceux qui veulent nous atteindre”  |  [16/11/2019] C’est reparti. Les foules de Téhéran crient « Mort au Dictateur » et « Reza Shah repose en paix. »  |  Syrie : Une grosse explosion frappe un terminal de bus à Al-Bab sous contrôle turc. 10 civils auraient été tués, milices Kurdes soupçonnés  |  Regime répressif de Macron contre les Gilets Jaunes : 24 interpellations et plus de 2000 contrôles avant la manif de Paris  |  [15/11/2019] Cette nuit #Israël a bombardé les cibles terroristes du Jihad islamique en réponse aux dernières attaques de roquettes de #Gaza  |  [13/11/2019] Les partisans de Quaido envahissent l’ambassade du Venezuela au Brésil et annoncent la nomination d’un nouvel « ambassadeur »  |  Isère : 20 et 12 ans de prison requis contre le couple salafiste  |  #Israël/ #Gaza: la France condamne les tirs de roquettes terroristes sur l’Etat juif  |  #Israël : une roquette terroriste a percuté une maison d’Ashkélon, au sud du pays, lors du dernier tir de roquettes de #Gaza  |  L’armée de l’air israélienne vient de « BOUM » une escouade de terroristes du Jihad islamique qui tentaient de tirer des roquettes sur #Israël  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 26 mai 2019

Source : Lesobservateur

Une nouvelle alarmante nous vient de Suisse. Les écoliers musulmans exerceraient de telles pressions psychologiques sur leurs camarades de classe mécréants que ceux-ci observeraient eux aussi le ramadan. Les enfants suisses, trop gâtés, sans valeurs solides, se révèlent donc des proies faciles pour les « missionnaires » fondamentalistes de l’islam politique qui ont été formés à cela dès l’enfance.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

« La pression du groupe fait aussi jeûner les élèves chrétiens : les élèves musulmans inciteraient les non-musulmans à jeûner également, déplorent des enseignants suisses. Cependant, l’association des enseignants ne voit toujours pas de nécessité d’agir. » Telle est l’information qu’on peut lire sur la plate-forme d’information autrichienne heute.at.

L’attention du journal a été attirée par une école primaire de la ville suisse de Winterthour, où la proportion d’enfants musulmans est « fort élevée », comme l’écrit Arlinda Dauti, enseignante, dans le bulletin du ZLV, l’association des enseignants du canton de Zurich.

« Dans ma dernière classe de 6e, j’ai remarqué que les élèves se motivaient mutuellement à jeûner. » Aux dire de l’enseignante, cela a conduit même des enfants non musulmans à arrêter de manger et de boire. En conséquence, beaucoup d’enfants étaient souvent très fatigués l’après-midi. « Dans les heures de sport également, j’ai dû tenir compte du fait que certains enfants n’avaient plus leurs capacités physiques habituelles », ajoute-t-elle.

Franziska Peterhans, secrétaire centrale de l’Association suisse des enseignantes et enseignants (LCH), a connaissance de faits semblables. « Peterhans a aussi entendu dire que même des élèves non musulmans ont été convaincus de jeûner », rapporte l’article de heute.at. Son conseil : « Les parents devraient s’adresser aux enseignants si leur enfant est victime de la pression du groupe. »

Beat W. Zemp, président de l’Association des enseignants, ne nie pas le problème de la pression des pairs musulmans, mais tempère. Pour lui, la pression du groupe lors du ramadan ne devient un problème que « si les élèves qui ne jeûnent pas sont mobbés. Si des élèves veulent jeûner pour des raisons religieuses, cela doit être respecté conformément à la Constitution fédérale. »

C’est sûr que la notion de mobbing est très élastique. Conclusion : l’islamisation et la soumission aux règles de la charia font leur chemin selon le plan.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous. C’est entièrement gratuit.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz