Quantcast
FLASH
[13/12/2019] Royaume-Uni : Les pro-#Brexit, anti-immigration, anti-Europe rejettent le socialisme dans un raz-de-marée électoral par 368/202 sièges  |  [11/12/2019] #Netanyahou songe à recruter l’ancien directeur de campagne de #Trump, Corey Lewandowski, pour sa prochaine campagne électorale  |  Sondage : #Trump devant tous les candidats Démocrates dans le Michigan  |  #Obama a refusé de donner une aide militaire à l’#Ukraine, mais @CBSNews prétend que #Trump met l’Ukraine en danger face à la #Russie  |  Un Islamiste a fait encore un attentat-suicide, à l’extérieur de la principale base américaine en #Afghanistan  |  [10/12/2019] La Finlande inaugurera la plus jeune Premier ministre du monde, Sanna Marin, 34 ans  |  Les Américains soupçonnent l’#Iran d’être à l’origine des attaques à la roquette contre des bases irakiennes accueillant des forces américaines près de l’aéroport international de Bagdad  |  [08/12/2019] Les autorités saoudiennes enquêtent pour savoir si le terroriste de #Pensacola s’est radicalisé lors d’une visite dans le royaume l’année dernière, selon deux responsables saoudiens  |  #Pensacola. Le FBI détient 10 Saoudiens après l’attaque, et en recherche d’autres qui ont participé avec le terroriste à une fête pour regarder des vidéos de tueries de masse  |  Les avions à réaction de l’armée de l’air israélienne ont frappé un camp terroriste de #Hamas, des entrepôts d’armes, des bureaux et des postes de sécurité à #Gaza  |  [07/12/2019] A 20h54 heure locale, 3 roquettes ont été tirées depuis #Gaza sur #Israël, 2 interceptées. Ni @Reuters, @AFP n’en parlent  |  [06/12/2019] En raison d’une aggravation des menaces de l’#Iran, #Israël a testé avec succès des tirs de missile capable de porter une tête nucléaire  |  [04/12/2019] Fatigué des blabla, #Trump annule la dernière conférence de l’Otan et rentre à Washington  |  [30/11/2019] Le terroriste du #LondonBridge était un proche de l’infâme prédicateur islamiste Anjem Choudary  |  La Bolivie rétablit ses liens diplomatiques avec #Israël  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 26 mai 2019

Source : Lesobservateur

Une nouvelle alarmante nous vient de Suisse. Les écoliers musulmans exerceraient de telles pressions psychologiques sur leurs camarades de classe mécréants que ceux-ci observeraient eux aussi le ramadan. Les enfants suisses, trop gâtés, sans valeurs solides, se révèlent donc des proies faciles pour les « missionnaires » fondamentalistes de l’islam politique qui ont été formés à cela dès l’enfance.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

« La pression du groupe fait aussi jeûner les élèves chrétiens : les élèves musulmans inciteraient les non-musulmans à jeûner également, déplorent des enseignants suisses. Cependant, l’association des enseignants ne voit toujours pas de nécessité d’agir. » Telle est l’information qu’on peut lire sur la plate-forme d’information autrichienne heute.at.

L’attention du journal a été attirée par une école primaire de la ville suisse de Winterthour, où la proportion d’enfants musulmans est « fort élevée », comme l’écrit Arlinda Dauti, enseignante, dans le bulletin du ZLV, l’association des enseignants du canton de Zurich.

« Dans ma dernière classe de 6e, j’ai remarqué que les élèves se motivaient mutuellement à jeûner. » Aux dire de l’enseignante, cela a conduit même des enfants non musulmans à arrêter de manger et de boire. En conséquence, beaucoup d’enfants étaient souvent très fatigués l’après-midi. « Dans les heures de sport également, j’ai dû tenir compte du fait que certains enfants n’avaient plus leurs capacités physiques habituelles », ajoute-t-elle.

Franziska Peterhans, secrétaire centrale de l’Association suisse des enseignantes et enseignants (LCH), a connaissance de faits semblables. « Peterhans a aussi entendu dire que même des élèves non musulmans ont été convaincus de jeûner », rapporte l’article de heute.at. Son conseil : « Les parents devraient s’adresser aux enseignants si leur enfant est victime de la pression du groupe. »

Beat W. Zemp, président de l’Association des enseignants, ne nie pas le problème de la pression des pairs musulmans, mais tempère. Pour lui, la pression du groupe lors du ramadan ne devient un problème que « si les élèves qui ne jeûnent pas sont mobbés. Si des élèves veulent jeûner pour des raisons religieuses, cela doit être respecté conformément à la Constitution fédérale. »

C’est sûr que la notion de mobbing est très élastique. Conclusion : l’islamisation et la soumission aux règles de la charia font leur chemin selon le plan.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, suivez notre fil Twitter, puis retweetez-nous. C’est ainsi que les idées que vous défendez circulerons !

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz