Publié par Christian Larnet le 27 mai 2019

Lundi matin, la police française a arrêté deux suspects de l’attentat de Lyon de vendredi dernier qui a fait 13 blessés.

La police française a arrêté deux jeunes hommes musulmans de 17 et 24 ans soupçonnés d’être à l’origine de l’attentat à la bombe qui a fait 13 blessés la semaine dernière dans la ville centrale de Lyon. Le premier aurait posé la bombe, que le second a activé à distance.

Dreuz a besoin de vous : Le journalisme indépendant ne reçoit aucune aide d’Etat. Dreuz.info ne peut pas exister sans votre soutien financier. Pour contribuer en utilisant votre carte de crédit (sans vous inscrire à Paypal), cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution. Nous vous remercions.

Le ministre français de l’Intérieur, Christophe Castaner, a annoncé l’arrestation sur Twitter, mais n’a pas fourni plus de détails sur le suspect ni sur le lieu de son arrestation.

L’unité antiterroriste du parquet de Paris, qui mène l’enquête, a indiqué qu’un homme de 24 ans a été arrêté lundi matin à Lyon et placé en détention.

Des traces d’ADN ont été trouvées sur les restes de la bombe, selon une source proche de l’enquête, et dans le sac à dos qui contenait l’explosif, mais les autorités ont averti qu’il n’appartenait pas nécessairement au suspect. Selon une source proche de l’enquête, l’échantillon d’ADN ne correspondait à aucune des personnes répertoriées dans le Fichier national des empreintes génétique.

Les enquêteurs ont pu exploiter la géolocalisation du téléphone portable du suspect ainsi que des piles spécifiques retrouvées dans le sac dans lequel se trouvait l’explosif. Ils ont également été aidés par les quelque 200 témoignages reçus à la suite des image du suspects diffusées par la police.

Selon une autre source, la police judiciaire a arrêté le suspect dans la rue après l’avoir suivi depuis dimanche. Il a été arrêté dans le calme vers 10h boulevard Yves-Farge dans le 7e, à sa descente du bus. Il n’a pas opposé de résistance. Il a été placé en garde.

Les services de police ont décidé de ne pas l’arrêter à son appartement, a dit la source, de peur qu’il puisse encore y avoir du triperoxyde de triacétone ou TATP, le puissant mais instable explosif fait maison qui a été utilisé dans l’attaque.

  • Le premier suspect, âgé de 24 ans est étudiant à l’école d’informatique Epitech de Lyon. Il a donc été interpellé ce lundi matin. De nationalité algérienne, le parquet de Paris a confirmé qu’il s’agit de l’homme soupçonné d’avoir déposé le colis piégé devant la Brioche Dorée rue Victor-Hugo.
  • Plus tard dans la matinée Gérard Collomb a annoncé qu’un second individu a été interpellé. Selon diverses sources, il s’agit d’un mineur scolarisé au lycée Ampère et membre de la famille du premier suspect.
  • L’audition d’un troisième membre de leur entourage est en cours.

L’année dernière, un homme armé a ouvert le feu sur le marché de Noël de Strasbourg, tuant 5 personnes et en blessant 11 autres. Précédemment, 86 personnes ont été tuées par un terroriste conduisant un camion sur la promenade de Nice en juillet 2016, et 130 ont été massacrées lors des attentats de Paris en novembre 2015.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

35
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz