Publié par Salem Ben Ammar le 26 mai 2019
Esclaves noirs. Esclavagiste arabe

L’Afrique du Nord est vassalisée par les Arabes. Elle se croit arabe dans le déni de son histoire, de son identité biologique et culturelle, de ses racines.

Elle oublie ce qu’elle a pu incarner comme valeurs et richesses depuis des millénaires, jusqu’à ce qu’elle finisse par être vaincue par les Arabes à la fin du VIIème siècle, avant qu’ils ne lui portent définitivement le coup de grâce fatal, au milieu du XIème siècle, dont elle ne s’est plus jamais depuis remise.

Une invasion des plus dévastatrices à tous les niveaux, humains, écologiques, agricoles, économiques, urbains, sociétal, patrimoniaux, culturels. Des milliers d’années d’histoire partis en fumée, fomentée par les Fatimides qui avaient lâché sur elle les tribus des Banu Hilal et leurs alliés des Banu Souleim, venus d’Arabie, mus par le seul appât du butin.

Semblables à une nuée de sauterelles, dit Ibn Khaldun, ils détruisent et abîment tout ce qui se trouve sur leur passage ». Bien pires que les bombes au Napalm déversées par les Américains au Vietnam.

C’est la Tunisie avec la Tripolitaine, car l’Algérie n’y était pas encore, qui ont payé le tribut le plus lourd à ces déferlements de hordes sauvages hilaliennes et leurs complices des Banu Souleim.

Un épisode tragique de l’histoire de la région, occulté dans les manuels d’histoire de l’Afrique du Nord, et présenté comme une épopée comme si les conquêtes militaires pouvaient être glorifiées et exaltées comme un fait épique.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

22
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz