FLASH
[20:29] Bill Clinton « a eu une liaison avec Ghislaine Maxwell, la fournisseuse de filles pour Jeffrey Epstein, lors d’un voyage dans son jet privé », affirme un nouveau livre explosif  |  Amazon bloque les commentaires négatifs de clients sur du papier toilette chinois  |  Hertz a versé 16 millions de dollars de bonus à ses cadres supérieurs avant son dépôt de bilan à cause du #coronavirus  |  Un lycée de Jérusalem fermé après que les étudiants aient contracté le coronavirus de Wuhan  |  Zuckerberg hypocrite, reproche à Twitter d’avoir fait du Fact-checking sur le tweet de Trump, et affirme que les entreprises privées ne devraient pas être « l’arbitre de la vérité »  |  La Grèce renforce ses patrouilles à sa frontière avec la Turquie  |  Après une accalmie de 5 jours, Tsahal effectue des raids anti-terroristes en Judée Samarie malgré les tensions avec l’Autorité palestinienne  |  Le député de Paris Claude Goasguen est mort du #coronavirus à l’âge de 75 ans  |  Même après le massacre de la place Tienanmen en 1989, l’opinion dominante parmi les universitaires, les diplomates et les journalistes était que la Chine était sur la voie de la modération  |  Malgré le battage médiatique, le Remdesivir de Gilead ne soigne pas, et il ne mettra pas fin à la pandémie de #coronavirus  |  Une jeune Iranienne de 13 ans, identifiée comme Romina Ashrafi, a été décapitée par son père lors d’un « crime d’honneur »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Manuel Gomez le 6 juin 2019

L’épuration a débuté bien avant 1945.

La première victime des communistes, sous les ordres de De Gaulle (Souvenons-nous que jusqu’en octobre 1941 ils furent les collaborateurs des nazis et si les allemands n’avaient pas envahi l’URSS, ils le seraient restés !) ce sera Pierre Pucheu.

Secrétaire d’Etat dans le gouvernement de Vichy, Pucheu décide de quitter la métropole, dès après le débarquement des « Alliés » en Afrique du Nord, et rejoindre l’Algérie afin de se mettre à la disposition d’une unité combattante.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Capitaine de réserve, il se propose même comme simple soldat, et le général Giraud, chef de l’armée française d’Afrique, lui donne son accord et lui garantit sa sécurité.

Dès son arrivée à Alger, le 14 août 1943, Pucheu est arrêté par les gaullistes et les communistes..

Jugé en comparution immédiate, il est condamné à mort par les magistrats aux ordres du nouveau « Gouvernement provisoire » présidé par De Gaulle.

Pucheu sera exécuté le 20 mars 1944.

Ce 20 mars, Pierre Pucheu est réveillé par l’aumônier de la prison d’Hussein-Dey, un quartier à l’est du centre-ville d’Alger.

Il est 4 h 30 du matin, ses avocats sont présents.

Pucheu sort de sa cellule et se dirige vers le lieu de son exécution.

Sur place se trouve déjà le peloton de soldats qui va le fusiller.

Pierre Pucheu serre la main de tous les soldats présents et obtient la faveur de commander lui-même le tir du peloton d’exécution.

« Vive la France », hurle-t-il et « Feu ».

Le Parti Communiste avait exigé sa mort et De Gaulle ne pouvait rien leur refuser, sachant qu’il aurait besoin de son soutien pour sa prise du pouvoir dès la libération du pays.

Ce jour-là le général Giraud perdait toute considération aux yeux des Français d’Algérie car il avait laissé faire malgré sa promesse.

Pour nous il était complice de cet assassinat.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Ce jour-là De Gaulle effaçait Giraud, imposé par les « Américains » de Roosevelt, et les communistes noyautaient toutes les institutions de l’Algérie.

L’épuration s’est poursuivie et a pris toute son ampleur sanguinaire dès 1944, faisant bien plus de victimes en France que « La Terreur » de 1793 !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Manuel Gomez pour Dreuz.info.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz