Quantcast
FLASH
[20/11/2019] #Israël a encore bombardé des sites de caches d’armes en Syrie appartenant aux Iraniens, et arrêté 4 missiles tirés depuis la #Syrie  |  [18/11/2019] Horrible nouvelle – La majorité des Américains ne veut pas de destitution, 76 % ne font pas confiance aux démocrates et croient que les médias font pression pour la destitution  |  [17/11/2019] La zone verte fortifiée de Bagdad, qui abrite des ambassades et des bâtiments gouvernementaux, a été touchée par une roquette. Pas de victime  |  Deux croix gammées ont été découvertes dans les toilettes d’une école du Maryland  |  Tout va mieux avec Macron : 7 Français sur 10 préfèrent avoir froid plutôt qu’allumer le chauffage  |  Netanyahou dimanche matin « Notre politique de sécurité n’a pas changé, pas même légèrement. Nous avons gardé toute notre liberté d’action et nous porterons atteinte à ceux qui veulent nous atteindre”  |  [16/11/2019] C’est reparti. Les foules de Téhéran crient « Mort au Dictateur » et « Reza Shah repose en paix. »  |  Syrie : Une grosse explosion frappe un terminal de bus à Al-Bab sous contrôle turc. 10 civils auraient été tués, milices Kurdes soupçonnés  |  Regime répressif de Macron contre les Gilets Jaunes : 24 interpellations et plus de 2000 contrôles avant la manif de Paris  |  [15/11/2019] Cette nuit #Israël a bombardé les cibles terroristes du Jihad islamique en réponse aux dernières attaques de roquettes de #Gaza  |  [13/11/2019] Les partisans de Quaido envahissent l’ambassade du Venezuela au Brésil et annoncent la nomination d’un nouvel « ambassadeur »  |  Isère : 20 et 12 ans de prison requis contre le couple salafiste  |  #Israël/ #Gaza: la France condamne les tirs de roquettes terroristes sur l’Etat juif  |  #Israël : une roquette terroriste a percuté une maison d’Ashkélon, au sud du pays, lors du dernier tir de roquettes de #Gaza  |  L’armée de l’air israélienne vient de « BOUM » une escouade de terroristes du Jihad islamique qui tentaient de tirer des roquettes sur #Israël  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Rosaly le 10 juin 2019

Les Etats membres de l’UE doivent céder le pouvoir de restreindre l’immigration aux technocrates de Bruxelles, car le continent « s’est enrichi tout au long de son histoire par la diversité » a déclaré Antonio Guterres, le Secrétaire général de l’ONU, après avoir reçu le 30 mai dernier le Prix International Charlemagne à Aix-la-Chapelle.

Ce prix, qui représente la récompense la plus ancienne et la plus prestigieuse, rend hommage aux personnes, qui ont oeuvré en faveur de l’unification européenne. Il a été décerné ces dernières années à des personnalités pro-mondialistes, anti- souveraineté nationale, immigrationnistes comme J.C. Juncker, Angela Merkel, le Pape François, Emmanuel Macron et autres fossoyeurs de l’Europe judéo-chrétienne et de ses peuples.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Au cours de son discours, empreint de démagogie morale, Mr Guterres a mis en garde les peuples européens en faisant allusion aux populistes, aux extrémistes religieux et aux nationalistes. Européiste convaincu, Antonio Guterres n’aime pas les populistes. Dans son viseur, Donald Trump, Bolsonaro, les souverainistes européens, et tant d’égoïstes à travers le monde tous unis pour démolir les conventions internationales et affirmer le droit du plus fort et l’inhumanité envers les plus faibles.

De nombreux Européens vivent repliés sur eux-mêmes dans le souvenir d’un Age d’Or, qui probablement n’a jamais existé.

Et que pense-t-il du mythe de l’Age d’or al-Andalus, qui berce le rêve des Arabo-musulmans depuis leur expulsion d’Espagne en 1492 par les Rois très catholiques Isabelle de Castille et Ferdinand d’Aragon, ce mythe devenu le fondement du projet irrédentiste islamiste? Partagerait-il aussi ce rêve merveilleux d’une Espagne musulmane parée de toutes les vertus, par contraste avec une Europe chrétienne la plus obscurantiste des civilisations ?

Ne prenons pas les choses pour acquises. Pour que la diversité enrichisse les sociétés, des investissements politiques, économiques, sociaux et culturels forts et dans la cohésion doivent être consentis, afin que chaque communauté se sente respectée et membre de la Société dans son ensemble. Le migrant ne doit pas devenir le bouc émissaire.

Vu l’échec de l’intégration des communautés musulmans dans la plupart des pays, ayant accueillis généreusement des centaines de milliers de disciples d’Allah, selon l’aveu même de certains dirigeants, son voeu demeure une utopie. Cette « diversité» ne respecte pas ses pays hôtes , ne veut pas devenir membre de la Société, mais la dominer, lui imposer son idéologie politico-religieuse et sa loi divine, la charia. tout en profitant de sa tolérance, de sa générosité, de sa naïveté humaniste pour y parvenir.

L’UE, née des cendres des deux guerres mondiales, a créé une partenariat exemplaire avec l’ONU et une éventuelle rupture du bloc économique et politique formé par 28 (bientôt 27) nations conduirait à la faillite du multilatéralisme et à celui d’un monde où l’Etat de Droit peut encore prévaloir

L’Etat de Droit dans certaines villes et quartiers de villes européennes appartient désormais au passé, la faillite de ce monde y est déja une réalité.

Trop souvent, nous oublions que la Convention des Nations Unies sur les réfugiés (1951) fut adoptée pour aider les millions d’Européens déplacés après la guerre.

Il s’agissait de vrais réfugiés Européens, partageant la même foi, la même culture, la même civilisation et non d’aliens venus de pays aux valeurs, croyances et traditions diamétralement opposées aux nôtres.

L’assimilation de cultures et d’héritages différents fut le point de départ de la culture Européenne.

Et de rappeler que le Palais de Charlemagne à Aix-La-Chapelle (Aachen) emprunta plusieurs éléments de la civilisation romaine et byzantine. Ces cultures et héritages différents n’étaient ni arabo-musulmans, ni africains, mais intra-européens.

Selon A. Guterres, les Européens ne peuvent tout simplement pas “protéger le riche patrimoine du continent” à moins d’accepter des vagues continues de migrants en provenance du Tiers monde, de s’engager à réduire les émissions de carbone à zéro d’ici 2050 et de respecter le Programme de Développement durable à l’horizon 2030 adopté par l’ONU, ce programme qui vise à mettre en oeuvre une doctrine culturelle marxiste, comme l’égalité des sexes fondée sur la théorie du genre, l’avortement à la carte et la promotion du mode de vie LGBT auprès des enfants.

Si la protection de notre riche patrimoine européen doit être assurée par les migrants du Tiers Monde, je crains pour son avenir.

L’idée de l’Europe ne peut pas reposer sur la mentalité du « nous » contre « eux ». Il n’existe aucune autre alternative que celle d’ouvrir les frontières de l’Europe au Tiers Monde.

Par contre, « eux » contre « nous » c’est une mentalité acceptable. Quant à l’inéluctabilité de l’obligation d’ouvrir nos frontières au Tiers Monde, elle n’existe que dans les esprits malsains des globalistes, dont il est l’un des représentants. Pourquoi les pays musulmans ne sont-ils pas sommés d’accueillir leurs frères en Allah ? Pourquoi l’accueil de migrants musulmans est-il majoritairement réservé aux seuls pays chrétiens européens ? Le projet Eurabia répond à ces questions.

Fermer nos portes aux demandeurs d’asile ne protège pas l’héritage européen, mais le couvre de honte.

La honte , c’est de faire croire que les Européens sont incapables d’assurer la protection de leur propre héritage.

“Toutes les sociétés ont tendance à être, ou sont déjà, multiethniques, multiculturelles et multireligieuses. Cela doit être considéré comme une richesse et non comme une menace”, a insisté António Guterres, avant de demander à Bruxelles d’exiger des Etats membres l’ouverture de leurs frontières et le financement les pays du Sud, afin de parvenir à une à une “approche équilibrée de l’immigration, qui s’attaque aux causes fondamentales des migrations tout en préservant les droits et la dignité des migrants”.

Encore une fois, aucune déclaration en faveur de la préservation des droits, de la dignité et de la sécurité des Européens. Les sociétés multiculturelles, multireligieuses n’existent pas en terre d’islam. Le coran prône le suprémacisme des musulmans et la soumission des non musulmans. Le multiculturalisme est une menace pour les non musulmans. Demander la disparition des frontières européennes relève de la folie pure. Cela revient à déstabiliser les pays et à créer un appel d’air massif, qui aboutira à la destruction de l’Europe blanche aux valeurs judéo-chrétiennes par une immigration musulmane sans fin.

Au cours de son discours, Mr Gutteres a insisté sur les «trois défis sans précédent qui “frappent à nos portes” en “cette période de grand désordre géopolitique” : les “discours de haine” xénophobes qui “alimentent le terrorisme via les médias sociaux”, « le changement climatique créé par les hommes et l’immigration ».

Pas un mot sur les dangers de l’islam, source du terrorisme islamiste. Si les musulmans tuent les non musulmans, c’est à cause de l’islamophobie ambiante. Les kafirs ont peur de l’islam, alors ils doivent être massacrés, car la crainte de l’islam est synonyme de «discours de haine». Encore un qui n’a jamais ouvert une page du coran.

Par contre, il a averti que « l’agenda sur les droits de l’Homme a perdu du terrain au profit de l’agenda sur la souveraineté nationale. »

Antonio Guterres s’épancha aussi un peu sur Charlemagne, le premier empereur du Saint-Empire. Souvent surnommé le « Père de l’Europe », Charlemagne était un empereur chrétien. Et pourtant, « les racines chrétiennes de l’Europe » ne furent pas mentionnées dans le Traité Constitutionnel Européen. La négation de l’histoire, au sens de la connaissance des faits, du passé, des racines, est devenue l’un des piliers de l’Europe moderne . Mais on n’hésite pas à y recourir, à cette histoire, quand cela sert le projet européen Eurabia.

Il compara la lutte de Charlemagne, dont l’incapacité à lire et à écrire fut la frustration de toute sa vie, à celle des enfants réfugiés du Tiers Monde accueillis en Europe. (?)

Comme Charlemagne, l’Europe devrait apprendre de Jérusalem, d’Athènes, de Rome et de … tant d’autres cultures …

En Grande-Bretagne, le discours d’Antonio Guterres fut qualifié de « lecture nécessaire » par les dirigeants de l’Église anglicane, qui déclarèrent soutenir l’éco-mouvement d’extrême gauche « Extinction Rebellion ».

Dans une lettre pastorale de juin, sans aucune référence à Jésus, mais insistant fortement sur la promotion par l’Establishment d’une globalisation encore plus accrue, le diocèse de Lichfield dénonça l’existence de « poches de négationnistes du changement climatique », ces gens, qui osaient « présenter les manifestants pour la planète, comme des égarés » et exigea des fidèles qu’ils félicitassent les éco-anarchistes, des plus agressifs, car leur priorité était « l’avenir de la planète et non le confort de leur fauteuil. »

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous. C’est entièrement gratuit.

Ou quand l’écologie devient une secte et rend fou furieux quiconque la dénigre. A quand le bûcher pour les climato-sceptiques , les réfractaires à l’hystérie collective « Save the planet » ?

En résumé, si nous voulons sauver notre héritage, nous devons confier notre sort aux technocrates de Bruxelles, accepter des vagues d’immigrations massives en provenance du Tiers Monde musulman, détruire nos frontières, contribuer au financement des Pays du Sud, ce qui est déjà fait depuis longtemps sans résultat, puisqu’ ils rêvent tous de venir en Europe, ne pas critiquer l’islam, sinon gare aux attentats islamistes, adhérer à la nouvelle religion de lutte contre le réchauffement climatique, respecter les droits et la dignité de nos envahisseurs, ne leur imposer aucun devoir, promouvoir la théorie du genre, l’avortement des femmes occidentales et le mode de vie LGBT. Et notre héritage européen sera ainsi sauvé ! Nous voilà prévenus !

Le nouveau patron de l’ONU déclare à l’Europe que l’immigration est inéluctable et dit: les politiciens doivent ignore les électeurs …

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour Dreuz.info.

Source : UN Chief: EU Needs Open Borders as Europe Historically ‘Enriched by Athens, Rome’ (Breitbart)

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz