Quantcast
FLASH
[19:34] Le coordinateur spécial des Nations unies pour le processus de paix au Moyen-Orient et les services de renseignement égyptiens s’entretiennent avec #Israël et les groupes terroristes de #Gaza afin d’essayer de calmer la situation  |  En ce moment: importants barrages de roquettes tirées par des terroristes musulmans à Gaza en direction du sud d’Israël. 2 interceptions d’Iron Dome au-dessus d’Ashkelon. 2 roquettes ont explosé dans des zones ouvertes  |  #Israël: la ville d’Ashkelon a décidé d’annuler l’école dans toute la ville lundi, après la deuxième série de roquettes tirées sur la ville  |  L’Iran vient de signaler 15 nouveaux cas #COVID19 et 3 nouveaux décès. Le total est maintenant de 43 infections à #coronavirus confirmées et 8 décès  |  L’Afghanistan ferme sa frontière avec l’Iran dans un contexte d’épidémie de #coronavirus  |  C’est pas qu’elles aient beaucoup d’importance mais L’Iran annonce dimanche un taux de participation de 42% aux élections, le plus bas depuis la révolution islamique de 1979  |  #Trump se prépare à un voyage en Inde. Son premier événement sera un rassemblement dans un stade pouvant accueillir 110 000 personnes  |  Alerte code rouge : Des roquettes ont été tirées sur #Israël – Cherchez un abri immédiatement  |  Mise à jour #coronavirus Italie : – manifestations publiques en Vénétie et Lombardie interdites. – Toutes les écoles de Lombardie et de Vénétie fermées. – carnaval de Venise fermé. – spectacles annulés à la Scala de Milan  |  La Corée du Sud (+de 600 cas), limite les voyages. L’Iran (8 morts avoués, combien cachés) ferme des écoles. Des villes italiennes sont fermées à clé. Pourquoi? #Coronavirus ? Non: communisme, qui domine la Chine  |  La phrase du jour: Les Français ont arrêté les Arabes en 732, ils sont revenus en 747  |  Toutes les écoles ferment à Téhéran. Le #Coronavirus devient la crise majeure du pays déjà tourmenté par les révoltes et la dictature islamique. La République islamique n’a ni la volonté ni la capacité de gérer cette crise. Qui aidera 1 pays terroriste?  |  Un employé du département d’État au Japon a ignoré les ordres du président #Trump et a permis à des Américains atteints du #coronavirus de rentrer aux États-Unis  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Rosaly le 11 juin 2019

La police allemande a été accusée de profilage racial après avoir arrêté un groupe de musulmans scandant « Allahou Akbar » en face de la cathédrale de Cologne et de la gare centrale.

Selon le Conseil central des musulmans (ZMD -Zentralrat der Muslime in Deutschland), l’arrestation des dix hommes, âgés de 18 à 28 ans a été une « attaque massive ». Le Conseil reprocha à la police ne de pas être culturellement suffisamment sensible : le groupe célébrait innocemment la fin du mois sacré du ramadan en scandant « Allahou Akbar » devant la cathédrale … sans aucune arrière-pensée je suppose.

Chanter ou hurler « Allahou Akbar» en Allemagne, n’est-ce pas culturellement offensant pour les Allemands ? Les musulmans ne devraient-ils pas faire preuve de plus de sensibilité culturelle à l’égard des citoyens allemands ? Ou se sentent-ils déjà chez eux en terre conquise, où tout devrait leur être permis ?

Imaginez le scandale, l’indignation, l’horreur dans la communauté musulmane si des Chrétiens venaient chanter des cantiques devant une mosquée pour célébrer la fête de Noël ? Pourquoi l’inverse devrait-il être autorisé ? L’Allemagne n’est pas encore une république islamique, même si elle en prend tristement le chemin.

Nous condamnons les actions de la police de Cologne et souhaitons que les policiers soient à l’avenir mieux formés et plus sensibilisés culturellement [sous entendu : à la culture musulmane] a déclaré le président du ZMD, Aiman Mazyek, ajoutant que les policiers ne devraient pas être aussi méfiants à l’égard de ceux qui leur paraissent différents.

Die Welt

Traduction : « Nous attendons de la police de Cologne qu’elle se soumette à la charia, nous obéisse et fasse appliquer notre loi. »

A cet hypocrite donneur de leçons, je poserai cette simple question: « Qui attaque, agresse, viole, tue ceux qui ne paraissent pas musulmans sans éprouver le moindre remord ? »

Aiman Macyek recommanda à la police d’avoir un minimum de connaissances relatives aux fêtes et traditions religieuses (musulmanes). Et d’ajouter : « j’espère que la police présentera ses excuses aux personnes affectées par leur comportement et qu’elle adoptera une attitude autocritique à l’égard de ses propre préjugés. » Il se croit déjà le maître du pays !

Le chef de la police de Cologne, Uwe Jacob, a immédiatement riposté : « je rejette fermement les allégations de racisme et de xénophobie portées à l’encontre de mes policiers. »

« Nous répondons avec toute la cohérence nécessaire aux situations susceptibles d’effrayer les gens, quand ces dernières donnent l’impression d’un danger imminent grave », ajoutant que la zone autour de la cathédrale était particulièrement sensible.

Ce lieu est devenu tristement célèbre suite aux attaques sexuelles massives perpétrées le soir du réveillon du Nouvel An en 2015 par des agresseurs majoritairement issus de l’immigration.

L’année dernière, un homme avait kidnappé une femme en ce même endroit, ce qui entraîna un important déploiement de policiers armés. Le kidnappeur avait mentionné l’EI en arabe. Il avait auparavant essayé de mettre le feu à une jeune fille de 14 ans dans le restaurant du Mc Donald. Bienvenue dans l’Allemagne multiculturelle de Mutti Angela !

La cathédrale de Cologne sera-t-elle aussi un jour la proie de flammes purificatrices ?

En scandant « Allahou Akbar » (Allah est le plus grand) devant la cathédrale, ces musulmans laissaient entendre aux kafirs qu’Allah était supérieur à leur Dieu.

Toujours la même tactique musulmane : jeter l’effroi dans les coeurs des incroyants, semer le trouble, puis pleurnicher et se plaindre d’islamophobie.

Le but de ce groupe suprémaciste musulman était de propager la peur dans le public, les attaques terroristes islamistes étant généralement précédées par les horribles cris d’Allahou Akbar.

Ils auraient pu rendre gloire à leur divinité en chantant « Allahou Akbar » discrètement à l’intérieur d’une mosquée, dans un centre islamique ou dans un cadre privé, mais non, leur objectif était de déclarer leur suprématie et celle de leur dieu sur les infidèles et quel meilleur endroit que le parvis d’une cathédrale.

La police a fait son travail et cela n’a rien à voir avec le profilage racial ou la discrimination, le musulman n’étant pas une race. Le Conseil central des musulmans le sait très bien, mais il tente d’exploiter la bienveillance des Autorités allemandes et les entraîner psychologiquement dans la dhimmitude en les culpabilisant. Les exigences de privilèges spéciaux émanant des suprémacistes islamique s’intensifient, dès qu’ils obtiennent satisfaction. Elles sont sans limites, car ils sont toujours les éternels offensés, des victimes ad vitam aeternam. Jouer la carte de la victime, tout en étant dans la provocation, leur a toujours été favorable, jusqu’au jour où la goutte de la colère débordera du vase de la tolérance, car zu viel ist zu viel, trop c’est trop, too much is too much !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour Dreuz.info.

Source : Muslim Group complains Cologne Police «Racially profiling muslims» (Bretbart)

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz