Quantcast
FLASH
[15/10/2019] Les kurdes auraient repris la ville frontalière de Ras al-Ayn /Sari Kani aux milices soutenues par la Turquie  |  4 terroristes palestiniens recherchés ont été arrêtés dans la nuit en Judée juive colonisée par les arabes sous le nom de Cisjordanie  |  [14/10/2019] Kais Saied élu président de Tunisie avec 72.71%  |  [12/10/2019] Au moins 4 morts et 3 blessés dans une fusillade à New York  |  4 morts, nombreux blessés dans une fusillade à Brooklyn  |  Attentat par fusillade en Samarie illégalement colonisée par les Palestiniebs : des terroristes musulmans ont ouvert le feu à partir d’un véhicule – Pas de blessés  |  [11/10/2019] Attaque au couteau près du Capitol à Washington  |  Une explosion s’est produite ce matin (vendredi) sur un pétrolier iranien dans la mer Rouge, près de la ville portuaire de Djedda, en Arabie saoudite. L’Iran parle de 2 tirs de missiles  |  [09/10/2019] Le préfet de police de Paris porte plainte pour « apologie du terrorisme » après que des commissariats franciliens ont reçu des appels avec des chants islamistes de vidéos de propagande de Daesh  |  Allemagne-Fusillade: Au moins 2 morts à Halle dans ce qui paraît être un attentat #antisémite  |  [07/10/2019] Avant la visite programmée du président Trump, le syndicat de la police du Minnesota imprime un T-shirt « les flics pour Trump »  |  Les socialistes au pouvoir au Portugal remportent les élections mais n’obtiennent pas la majorité absolue  |  [06/10/2019] Fusillade dans le Missouri à Kansas City : 4 morts et 5 blessés  |  [05/10/2019] Tremblement de terre à San Francisco  |  Vendredi, 2 gardes protégeant une synagogue #Berlin ont arrêté un syrien qui tentait d’entrer dans le bâtiment avec un couteau  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Thierry Ferjeux Michaud-Nérard le 13 juin 2019

Benjamin Faucher n’a rien compris à l’âme humaine et encore moins à la médecine humaine, ni à la pratique médicale humanisée par l’homéopathie. Totalitaire, il décrète sur Contrepoints : « L’homéopathie n’a aucune raison scientifique d’être remboursée, et ne survit que grâce au capitalisme de connivence« .

1. En quoi la médecine aurait-elle une « raison scientifique » d’être remboursée ?

2. En quoi le « capitalisme de connivence » viendrait-il s’insérer dans la relation thérapeutique et dans le dialogue singulier que partagent humainement le médecin et le patient ?

Et de s’étaler en toute vulgarité politicarde contre « le scandale du remboursement de l’homéopathie » :

« Ça sent le sapin pour l’homéopathie.  Et il était temps. » Totalitaire, le Faucher !

« La Haute Autorité de Santé doit remettre son avis le 28 juin 2019 pour permettre au gouvernement de « trancher » sur la question du remboursement par l’Assurance Maladie. Le collectif MonHomeoMonChoix, sentant probablement l’orage arriver, fait actuellement circuler une pétition pour défendre cette pratique.

« Des méta-analyses (c’est-à-dire des comparaisons de plusieurs études évaluant leur méthodologie) ont déjà établi depuis longtemps que l’homéopathie n’avait aucun effet clinique supérieur à un placebo, il ne s’agit donc pas ici d’apporter d’autres éléments à ce débat. » Méta-analyses : quel est donc ce galimatias ? Et la comparaison (???) des soi-disant méthodologies n’a rien à voir avec l’efficacité thérapeutique.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

De quoi est-il réellement question ? Et on compare quoi avec quoi ? Des figues et des boulons ?

Le but de Benjamin Faucher est de « répondre aux différentes objections au déremboursement ainsi que d’expliquer les raisons politiques qui sous-tendent le bienfondé (idéologique) du déremboursement. »

Benjamin Faucher n’a rien compris au bienfondé du remboursement de l’homéopathie ! Et il se met le doigt dans l’œil jusqu’au coude à propos du capitalisme de connivence, car le scandale du déremboursement de l’homéopathie sera le résultat obtenu grâce au capitalisme de connivence qui veut détourner la clientèle de l’homéopathie pour vendre des médocs à des prix exorbitants sur le dos de la Sécu. Médiocre économiste !

Benjamin Faucher prend les gens pour des cons et il nous promène à propos de « la confusion entre corrélation et causalité« . Le raisonnement absurde de Benjamin Faucher est le suivant : « J’ai un bleu. Je prends des granules d’arnica et le lendemain je n’ai plus de bleu. J’en déduit que l’arnica a guéri mon bleu. »

Ignorantus, Ignoranta, Ignorantum : il ne sait même pas qu’un bleu ne disparaît pas en une nuit !

Benjamin Faucher continue à prendre les gens pour des cons ! « Limpide non ? » « Martin le Martien arrive pour la première fois sur Terre. Il observe que la vente de parapluies augmente les jours de pluie. Il en déduit que la vente de parapluies a pour conséquence l’arrivée de la pluie. Absurde non ? » Mais les Martiens ne sont pas aussi cons ! Il n’a pas honte le Faucher ! « Pourtant, dans les deux cas, l’erreur de raisonnement est la même« . Le patient (qui n’est ni intelligent ni subtil selon le mépris de classe de Macron-LREM) ne peut pas déterminer « avec sa seule expérience » si un médicament, quel qu’il soit, est efficace, puisqu’il ne peut pas la comparer avec la situation où il n’aurait rien pris. Mais il y a pire ! » dixit Benjamin Faucher.

Et le pire, c’est que « le patient (qui n’est ni intelligent ni subtil) qui utilise son expérience personnelle peut être soumis à un biais de confirmation« . C’est la deuxième maladie du malade : le biais de confirmation !

« S’il est lui-même favorable à l’homéopathie, il aura tendance à surestimer la capacité de guérison du médicament, et à se déclarer plus facilement « guéri« . » Ce que Benjamin Faucher n’a pas compris, c’est que le malade qui s’adresse à l’homéopathie est naturellement favorable à l’homéopathie ! « Limpide non ? »

« On ne peut pas être à la fois juge et partie« . Ben voyons ! Le patient qui n’est ni intelligent ni subtil ne pourrait pas comprendre tout seul que son mal est soulagé ? Benjamin Faucher prend vraiment les gens pour des cons ! « Le médicament est efficace s’il a un meilleur effet dans le groupe qui a reçu le « vrai médicament« .

Benjamin Faucher est à la fois juge et partie. Évidemment, le « vrai médicament » de Faucher n’a rien à voir avec l’homéopathie, sauf si Faucher ne sait pas ce qu’est un médicament.

Définitions : Médicament : Substance spécialement préparée pour servir de remède ;

Remède : Ce qui est employé pour atténuer ou guérir une souffrance ;

Remède : Substance employée au traitement d’une maladie.

Hé Faucher ! En quoi l’homéopathie ne serait-elle pas un médicament efficace pour atténuer ou guérir une souffrance ? Benjamin Faucher ne le dit pas parce qu’il ne le sait pas. « Limpide non ? » Ce sont donc ces faiblesses de raisonnement de Benjamin Faucher qui lui font nier l’efficacité thérapeutique de l’homéopathie.

Benjamin Faucher est bien aise que sa critique soit « réalisée en double aveugle », c’est-à-dire dans le « déni de réalité ». Si Faucher entend par « la science » l’ensemble des résultats produits par une méthode qui évite les biais, alors il admet aussi que « la science » « ne peut pas tout expliquer », et en plus elle peut évoluer !

« À l’inverse, les médecines dites alternatives reposent sur une tradition qui n’a jamais été remise en cause depuis des centaines années, et qui n’ont donc jamais été confrontées aux faits« . Ben voyons !

Benjamin Faucher n’a rien compris à la médecine qui est en permanence confrontée aux faits !

Depuis des centaines années, la médecine est en permanence confrontée aux faits de la clinique !

« Avant d’envisager expliquer un phénomène, il faut prouver qu’il existe. Chercher une explication à un phénomène qui n’existe pas revient à discuter du sexe des anges ! » En quoi et comment le déni de Faucher peut-il prouver que les améliorations cliniques issues des remèdes de l’homéopathie n’existent pas ?

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Voilà pourquoi Benjamin Faucher en vient à « se demander par combien de rennes le traîneau du Père Noël est tiré… » « Limpide non ? » Faucher n’a pas compris que la médecine ne repose pas sur les positions de principe de Benjamin Faucher qui défend une position rationnelle et scientifique face à la souffrance humaine.

Voilà pourquoi Benjamin Faucher continue à prendre les gens pour des cons et dit encore n’importe quoi comme : « La science ne peut pas tout expliquer, donc j’explique (???) les bruits dans ma maison par la présence de fantômes« . Faucher : « Des millions de français se soignent avec l’homéopathie« . Cet argument ne tient pas une seconde. Ce n’est pas parce qu’un grand nombre de personnes croient une chose fausse que celle-ci est vraie. » En clair : Ce n’est pas parce le malade se sent mieux que le médecin doit le croire !

Benjamin Faucher continue à prendre les gens pour des cons : « Ne pas être d’accord avec quelqu’un sur un point ne signifie pas remettre en cause l’intelligence de la personne« . Ben voyons ! Il ne fait que ça !

« L’homéopathie est exercée par des professionnels« . Faucher, méprisant : « Cet argument révèle une étrange fascination française pour les diplômes… Il est vrai qu’il existe des médecins homéopathes. » Mais ce que Faucher ignore, c’est que les médecins homéopathes passent beaucoup plus de temps à examiner et à écouter leurs patients et ils font souvent des diagnostics plus fins que des confrères pressés qui écoutent peu les gens et prescrivent des médocs à tout va « grâce au fameux capitalisme de connivence selon Faucher ».

« En cas de déremboursement, il y aura un transfert vers des médicaments plus coûteux pour la collectivité« . Faucher « soulève la question de l’usage abusif des médicaments. Le constat est le suivant : Quand ils ont une maladie bénigne (rhume, mal de tête…) certains patients se « soignent » à l’homéopathie et déclarent se sentir mieux au bout de quelques jours. En réalité, la situation aurait été la même si le patient n’avait rien pris du tout« . Encore un fois, Faucher n’a rien compris à la demande de soin du malade !

Pour une médecine totalitaire ? Faucher : « Il faut donc remplacer le traitement homéopathique par… rien du tout ! Le traitement homéopathique fournit une excellente expérience (à Faucher qui n’est pas malade) pour démontrer que certains maux ne requièrent aucune intervention médicale. »

FAUX ! L’homéopathie ne fait pas de démonstration de la sorte et encore moins que certains maux ne requièrent aucune intervention médicale sans examen minutieux. « S’il est pénible pour le malade d’avoir le nez qui coule plusieurs jours, (tant pis pour lui !) cela ne nécessite pas forcément la prise d’un médicament. »

Faucher : « La pratique de l’homéopathie conforte les Français dans l’idée que la prise de médicament est indispensable pour le moindre problème de santé. » FAUX !

La pratique de la médecine libérale conforte parfois les Français dans l’idée que l’arrêt de travail est indispensable pour le moindre problème de santé et qu’il doit être justifié par « la prise d’un vrai médicament. »

Faucher : « Il s’agit (pour les vrais malades, mais pas lui) de faire preuve de courage et de remettre en cause la médicamentation systématique plutôt que de donner au patient un remède inutile mais coûteux pour la collectivité. Évidemment, si les symptômes persistent, il est indispensable de consulter un médecin. »

Benjamin Faucher continue à prendre les gens pour des cons : « Il est vrai qu’il existe des médecins homéopathes« , mais si les symptômes persistent, il est indispensable de consulter un « vrai médecin. » !!!

Promesses de fausses économies et utopies LREM socialistes : où va la médecine ?

Avec la médecine dure contre l’homéopathie, la perception de l’acte sera complètement bouleversée.

Avec la médecine dure qui défend une position rationnelle et scientifique, l’illusion se substitue au réel d’une vraie relation thérapeutique comme celle prônée par les professionnels de l’homéopathie.

Entre soulagement et salut, la médecine a toujours conservé des liens avec le religieux, le sacré, ce que Faucher ne peut pas comprendre. En voulant détruire l’homéopathie, Faucher défend la médecine dure et des médicaments dangereux au point de devenir elle-même religion de substitution contre l’homéopathie.

Comment en sommes-nous arrivés là ? La déconstruction socialo-sectaire des LREM veut nier la persistance du sacré en médecine. La déconstruction socialo-sectaire des LREM veut nier une médecine au service de l’homme, pour soi-disant défendre la science ! La pratique médicale humanisée par l’homéopathie doit œuvrer dans le sens du respect de la dignité et de la vie humaine, et non pas se perdre dans le culte de l’illusion scientiste : la croyance souvent erronée dans la toute-puissance de la soi-disant science.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Thierry-Ferjeux Michaud-Nérard pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz